Recevez Time Out dans votre boite mail

Recherche

Deux beaux concerts à la Gaîté Lyrique ce week-end pour les amateurs d’expériences sonores

Par
Alexandre Prouvèze
Publicité

Haut lieu parisien des musiques alternatives (entre autres), la Gaîté Lyrique ne se lasse manifestement pas d’innover en termes de programmation – on aura d’ailleurs très bientôt l’occasion de revenir en détail sur le projet, particulièrement enthousiasmant et inédit, du Paris Musique Club qui y débutera le 24 octobre. Mais avant cela, petit focus sur deux concerts à ne pas manquer ce week-end pour les amateurs de musiques expérimentales, entre le mythique parrain de la musique répétitive Terry Riley et la crème de la scène underground japonaise défendue par le festival Multiple Tap.

Son nom vous semblera probablement familier : à 80 ans, Terry Riley est une véritable légende de la musique minimaliste. Compositeur essentiel de la seconde moitié du vingtième siècle, parrain des nouvelles musiques répétitives et hypnotiques, Riley a en plus un bel avantage sur ses pairs (Steve Reich, Philip Glass…) : une grande humilité doublée d’une curiosité inlassable qui lui permettent de faire le lien entre musique indienne, classicisme occidental, expérimentations électroniques, cérémonies soufies, improvisation libre, pop music, manipulations de samples ou musiques de films…

Epaulé par son fils, le guitariste virtuose Gyan Riley (qui semble ainsi avoir trouvé une belle parade au complexe d’Œdipe : plutôt que de « tuer le père », autant jouer avec), le grand Terry Riley promet une belle séance d’hypnose collective ce vendredi soir, au gré de sa redéfinition planante des composantes de la musique, où la mélodie devient rythme, et le rythme se fait mélodie. Comme quoi il existe encore des mythes bien vivants !

Autre soirée (celle du lendemain), autre espace (le Japon), autre musique (la noise)… Et pourtant une même passion pour le dépassement des frontières musicales et le décloisonnement des formes : samedi soir, c’est le festival itinérant Multiple Tab qui investira la scène de la Gaîté Lyrique. Autour du guitariste expérimental Katsuyoshi Kou – sorte de neveu spirituel d’héroïques bricoleurs à six cordes comme Derek Bailey ou Eugene Chadbourne –, Multiple Tab propose de réjouissantes expériences musicales ouvertes et radicales, ayant autant recours à des instruments traditionnels japonais comme le shamisen (avec Yumiko Tanaka) qu’à des guitares laser, des orgues à couleurs ou des logiciel de glitch.

Quatorze artistes du label se retrouveront ainsi sur scène pour une performance à la fois sonore et visuelle, où le beau, l’étrange et l’accidentel semblent faire la ronde – et, parfois, l’amour. Un exemple valant souvent mieux qu’un long discours, on vous laisse patienter jusqu’à samedi en jetant un œil ci-dessous aux superbes peintures vivantes d’Akiko Nakayama. En somme, de quoi se remettre les yeux et les oreilles à neuf !

Terry Riley + Gyan Riley : vendredi 16 octobre à 20h à la Gaîté Lyrique.
Multiple Tap : samedi 17 octobre à 20h à la Gaîté Lyrique.

Plus d'infos : ici et .

À la une

    Publicité