Recevez Time Out dans votre boite mail

Recherche

Exclu : les résultats de notre enquête sur les Parisiens et les restos

Par
Emmanuel Chirache
Publicité

Saviez-vous que les habitants du 8e arrondissement sont ceux qui sortent le plus souvent au restaurant ? Eh oui, si les Parisiens sont tous des fanatiques de gastronomie, ils n’en font pas la même expérience en fonction du quartier où ils habitent. A Time Out Paris, nous avons depuis longtemps constaté qu'une nouvelle adresse de bar à cocktail ou de restaurant vietnamien attirait bien plus les lecteurs qu’une pièce de théâtre ou un concert, c’est pourquoi nous avons consacré en 2015 une étude sur le sujet des Parisiens et les restaurants, à partir d'un échantillon de 1174 personnes.


Sans surprise, les restaurants préférés des Parisiens dressent la carte des gastronomies les plus réputées au monde : en tête de notre enquête, les Japonais ont toujours la cote, talonnés par les bistrots à la française, puis la cuisine italienne. Des valeurs sures et indémodables. En revanche, on constate de véritables différences en fonction des arrondissements. Ainsi, le huppé et traditionnel 16e n’apprécie guère les burgers (6% seulement des sondés les citent en top 3) et préfère jeter son dévolu sur les bistrots. Une question d’offres sans doute, puisqu’on compte peu d’établissements branchés spécialisés dans le burger dans cet arrondissement. Étonnamment, l’endroit où l’on raffole le plus de ce sandwich à la mode n’est ni le 11e, ni le 18e arrondissement, mais bien le 8e ! Plus d'un habitant sur cinq mentionne les restos à burger dans leurs trois types d’adresses préférés. Et ils savent de quoi ils parlent, puisque 69% des habitants du 8e vont deux fois par semaine au restaurant.

Causons tapas, maintenant. Notre sondage démontre que les Germanopratins du 6e les adore : ils les citent deux fois plus comme leur endroit favori pour casser la croûte que le reste des Parisiens. Curieux quand on sait que les bars à tapas sont davantage légion autour de Bastille, Strasbourg Saint-Denis, Pigalle ou le Marais. Mais le plus étrange n’est pas là : les tapas sont souvent associés à de petits assortiments de plats à (plus ou moins) bas prix, or les habitants du 6e sont aussi ceux qui dépensent le plus d’argent par repas. Compter en moyenne 39 euros pour eux, là où les Parisiens déboursent 31 euros. Bref, tapas cent balles ?

 

 Résultats d"un sondage réalisé en février 2015 auprès d'un échantillon de 1174 personnes sur Time Out Paris.

À la une

    Publicité