Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right La dalle aux Halles : où manger dans le quartier ?
Actualités / Dans nos Assiettes

La dalle aux Halles : où manger dans le quartier ?

La dalle aux Halles : où manger dans le quartier ?
Paris - Les Halles 1960 ©Roger W

Ah les Halles, le centre de Paris, ce joli coin de verdure tranquille où on aime flâner la truffe au vent, se détendre, boire un petit canon en terrasse, prendre du bon temps… Oui, oui on déconne. Les Halles, c’est un peu le quartier où l’on se rend uniquement le 24 décembre au matin quand on doit acheter un cadeau à la Fnac pour son cousin relou. C'est aussi là que les jeunes tribus hip-hop, gothique ou skate du 93, 94, 91 ou 77 viennent se fournir en fringues. C’est surtout l’endroit dont les politiques ne savent plus quoi faire depuis à peu près soixante ans, date de destruction des magnifiques Halles Baltard, alors plus grand marché à ciel ouvert de Paris.

Pendant des siècles, les Parisiens sont venus aux Halles acheter perdrix et poireaux. En 1137, Louis VII décide de construire un marché sur ces anciens marécages, marché qui restera l’épi-ventre de Paris jusqu’à la construction des Halles Baltard à partir de 1852 : dix pavillons avec chacun sa spécialité (viande, poisson), lieu de vie bouillonnant que Zola décrit dans son roman 'Le Ventre de Paris' et que Billy Wilder fantasme dans son film 'Irma la douce', où les femmes de la rue Saint-Denis font le tapin devant des boulangeries et des boucheries alléchantes.

 

 

Retour des Halles - Léon Augustin Lhermitte

 

 

 

Trop d’embouteillages et de bruit : en 1960 les Halles sont transférées à Rungis. Les pavillons sont détruits, sauf un qu’il est possible d’aller admirer à Nogent-sur-Marne et qui sert de salle de bains aux chanteurs de la "Nouvelle Star"… Avouons-le, c’est un peu la croix et la bannière quand il s’agit de trouver un endroit cool où manger dans le quartier aujourd’hui. Difficile mais pas impossible. Voici quelques bonnes adresses où se sustenter.

 

 

 

 

 

Les bistrots dans leur jus
On commence par les vieux bistrots traditionnels où l’on se rend autant (voir plus) pour le folklore que pour ce qu’on a dans l’assiette.
Au Pied de Cochon : ouvert depuis 1947. Brasserie avec garçons de café hauts en couleur et soupe à l’oignon gratinée. Ouvert toute la semaine quasiment 24h/24h.
La Tour de Montlhéry dit « Chez Denise » : depuis plus de quarante ans, Denise œuvre derrière le comptoir. Ici on est dans la pure tradition du bistrot parigot ouvert jusqu’à 5h du mat la semaine, et avec à la carte une cuisine bien riche : pâté maison, andouillette grillée…
L’Express Bar : bistrot landais à l’ambiance ultra décontractée, où le menu à 14 € midi et soir, entrée-plat-dessert, avec de la super bonne bidoche est imbattable.

Les adresses
Le Pied de Cochon : 6 rue Coquillière, 75001 Paris / 01.40.13.77.00
La Tour de Montlhéry : 5 rue des Prouvaires, 75001 Paris / 01.42.36.21.82
L'Express Bar : 23 rue du Roule, 75001 Paris / 01.45.08.11.41

 

Pirouette

 

 

 

 

Les spots à foodies
Petit vin nature, petits légumes de saison, petite viande d’un petit producteur de Bretagne : pas de doute, vous êtes dans un « petit » spot foodies. S'ils se concentrent plutôt dans l’Est parisien, il y en a aussi quelques-uns aux Halles.
Comme Chez Pirouette, peut-être le meilleur endroit pour manger une cuisine bistronomique généreuse (tête de veau façon gribiche, pigeon ramier et sa rôtie, chips de panais…) et boire des bons vins (natures évidemment !). Le menu du midi à 20 € vaut le détour.
Plus cher, mais tout aussi bon, le resto Spring du chef Daniel Rose où vous pouvez déguster tous les soirs un menu retour du marché à 84€.

Les adresses 
Chez Pirouette : 5 rue Mondétour, 75001 Paris / 01.40.26.47.81
Spring : 6 rue Bailleul, 75001 Paris / 01.45.96.05.72

Baos de chez yam'Tcha

 

Sur le pouce
Si vous avez trente minutes à perdre avant votre RER ou envie de déguster un bon casse-croûte dans le parc Nelson Mandela...
Les baos de chez Yam'Tcha
: la chef Adeline Grattard a transformé son resto étoilé en comptoir à baos. Ici on déguste sur place ou à emporter des baos, brioches chinoises savoureuses fourrées avec des ingrédients de luxe comme le bao stilton, cerise amarena.
Les sandwichs du Bistrot des Halles : bon pain, bons produits, on vient chercher son sandwich, un simple et efficace jambon à l’os - cantal par exemple, ou on le déguste au comptoir avec un canon de rouge.
Les plats sains de la Guinguette d’Angèle : ce comptoir bio propose une « lunch box » hyper jolie et savoureuse avec des plats bio et végétariens, comme la soupe courge butternut, lait de coco gingembre, le risotto pois croquants, oignons parmesan, ou la panna cotta coco grenade sans gluten. Menu qui vous revitalisera, vous hydratera et vous antioxydera. Ouais ouais, tout ça à la fois.

Les adresses 
Yam'Tcha : 121 rue Saint Honoré, 75001 Paris / 01.40.26.08.07
Bistrot des Halles : 15 rue Halles, 75001 Paris / 01.42.36.91.69
La Guinguette d'Angèle : 34 rue Coquillière, 75001 Paris / 06.59.09.78.04

 

Advertising
Advertising

Latest news