Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right Le Wanderlust rouvre ses portes pour une nouvelle saison
Wanderlust in Paris
Photograph: Wanderlust

Le Wanderlust rouvre ses portes pour une nouvelle saison

Advertising

Faire du neuf avec de l’ancien. C’est un peu le leitmotiv dans lequel s’est engagé le Wanderlust cette année en proposant, certes, un lieu identique mais avec une programmation résolument différente. Dès le 21 avril, le célèbre bar-club de la Cité de la Mode et du Design nous plongera dans un programme divisé en trois temps.

D’abord, le lieu prendra des allures de festival d’été en invitant des artistes pour les moins surprenants. Car si en 2002, les Français découvraient dans la stupeur générale la gueule de Jean-Marie au deuxième tour de l’élection présidentielle, avec le Wanderlust en 2016, ils devraient au contraire être franchement ravis. Pour exemple, Booba, figure incontournable du paysage rapologique français et autoproclamé « Duc de Boulogne, » prendra place pour un concert qui risque d’être chaud bouillant. Thierry Solère pourrait même être de la partie. Dans un autre genre, Passi et Stomy Bugsy abandonneront leur déambulateur le temps d’une soirée pour rapper comme au bon vieux temps du Ministère A.M.E.R. Toujours en live hip-hop, les Ricains de Migos, adeptes de la trap d’Atlanta, et protégés de Gucci Mane, poseront leurs refrains incisifs et entêtants (« Versace, Versace, Versace… »).

Mais le Wanderlust sans ses DJ sets, c’est comme du Coca sans bulles : c’est compliqué. Parmi les sets, on retiendra surtout celui de Grandmaster Flash, figure majeure du rap outre-Atlantique et grand spécialiste du scratch. En électro, on est curieux de voir les performances toujours planantes de XXXY, celles nettement plus costaudes d’Oliver Huntemann ou de The Hacker, ou encore les sonorités orientales de Guido, moitié d’Acid Arab. Yallah ! Pour autant, on n'est pas au Liban et les risques d’intempéries existent toujours. La nouvelle installation scénique permettra de danser même si la météo est mauvaise.

Ensuite, à partir du 10 juin et pendant un mois, l’enseigne arborera les couleurs de la Suisse. Au programme : les matchs de l’Euro seront diffusés sur écran géant, en extérieur, la scène artistique du pays sera mise en avant (le Festival de Locarno, le Théâtre de Vidy et le Montreux Jazz Festival) et une installation de l’artiste Sylvie Fleurie sera présentée.

Enfin, au lendemain du 10 juillet, le Wanderlust reprendra son rythme de croisière estival. Des concerts et des DJ sets sont prévus, ainsi que des cours de Yoga, des animations et de la bouffe (brunch, street food…), bien entendu. Alors, convaincu ?

[CONCOURS] Gagnez des invitations pour le Wanderlust

 

 

Share the story
À la une
    Advertising