Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right ‘Les Demoiselles de Rochefort’, à retrouver gratuitement sur MUBI avec Time Out

‘Les Demoiselles de Rochefort’, à retrouver gratuitement sur MUBI avec Time Out

Advertising

En partenariat avec MUBI et à l'occasion de notre sélection des 100 plus grands films français, retrouvez le film-culte de Jacques Demy, 'Les Demoiselles de Rochefort', sur l'indépassable plateforme de VOD pour les films d'auteur (à visionner ici), en vous inscrivant ici pour un essai gratuit de MUBI. Et participez aussi à notre jeu-concours pour gagner un an de cinéma gratuit.

Bonne chance... et bon film !

Notre critique du film • ‘Les Demoiselles de Rochefort’

‘Les Demoiselles de Rochefort’ sont au cynisme ce que l’aspirine est au mal de crâne : le remède le plus efficace jamais inventé. Au pays merveilleux de Rochefort, les embruns marins charrient le virus de la poésie, et infectent tout sur leur passage. Delphine et Solange (Catherine Deneuve et Françoise Dorléac dans son avant-dernière apparition au cinéma), sévèrement atteintes, vivent de leur passion, respectivement la danse et la musique, et rêvent de lendemains qui chantent, d’amour et d’eau fraîche. Ca tombe bien, une ribambelle de cœurs à prendre débarque justement au port : des forains, un gérant de magasin de musique, un marin-peintre-poète, un pianiste américain... De quoi donner matière à des intrigues amoureuses et des coups de foudre terrassants.

La présence de Gene Kelly, George Chakiris et Grover Dale dans cette comédie musicale franco-américaine doit être perçue comme un clin d’œil, tant le chef-d’œuvre de Jacques Demy se démarque d’Hollywood, notamment avec ses passages musicaux qui, plutôt que de simples prétextes, sont bel et bien le leitmotiv du film. Devant une telle alchimie, on ne saurait dire si ce sont ses mélodies entêtantes, ancrées dans l’inconscient collectif, ses acteurs et danseurs entraînants, ou les pépites dans ses dialogues (celui en alexandrins, le sémillant personnage de Monsieur Dame, ou le jeu de mots foireux mais mythique : « Il est en perm’ à Nantes ») qui font de ce film un parfait hymne à la joie et à l’amour. Et effectivement, le mélange fonctionne de façon magique.

Extrait • ‘Les Demoiselles de Rochefort’

Share the story
À la une
    Advertising