Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right Les meilleurs reprises ciné de la fin d'été
Alfred Hitchcock - Mrs Bates - Psycho

Les meilleurs reprises ciné de la fin d'été

Advertising

Le point sur les meilleurs films vintage à retrouver sur grand écran cette semaine dans les cinémas parisiens d'art et d'essai.

Alors, voilà : vous êtes tout juste rentré(e) de vacances – pile au moment où il recommence à faire beau, évidemment – et l’âpreté de la vie parisienne, ses odeurs de sudation et de pots d’échappement, la rentrée des classes (qui ont d’ailleurs cessé de lutter depuis belle lurette), bref tout cela vous donne une irrésistible envie de vous réfugier, solitaire, dans quelque salle obscure de la Ville Lumière ! D’autant que ça fait vingt-quatre heures que vous essayez en vain de noyer votre mélancolie d’ancien vacancier dans l’écoute en boucle de Jessica93 (ouais, encore) et qu’il vous faut vraiment remettre la tête dehors.

Votre problème, c’est que les événements les plus tentants de la rentrée (le dernier volume des ‘Mille et Une Nuits’ de Miguel Gomes, ‘Cemetery of Splendour’ d’Apichatpong Weerasethakul, la rétrospective Scorsese de la Cinémathèque…) ne sont pas encore à l’ordre du jour et qu’un énième épisode de ‘Mission : Impossible’, ça ne vous fait pas franchement bander. Heureusement, la fin du mois d’août, période creuse par excellence, reste une belle occasion pour vos cinémas d’art et d’essai préférés de programmer quelques bonnes vieilleries qui valent souvent bien mieux qu’un bon paquet de sorties récentes.

Ainsi, à partir du 19 août, on vous conseille vivement de faire un tour au Champo, pour redécouvrir, par exemple, ‘Femmes au bord de la crise de nerfs’, l’un des premiers Almodóvar – et l’un des meilleurs, daté de 1988 – tout en inventivité visuelle, humour exubérant et détournement du vaudeville. Carmen Maura, Antonio Banderas et Rossy de Palma y sont jeunes comme tout et à mourir de rire. Ou alors, pas mal d’autres possibilités, toujours au Champo, avec d’heureuses rétrospectives Barbet Schroeder, Orson Welles ou Ingmar Bergman. Il y en aura donc pour tous les goûts – enfin, en particulier quand même pour ceux qui aiment le noir et blanc.

Ceci dit, à quelques mètres de là, vers le milieu de la courte (mais ô combien précieuse) rue Champollion, la Filmothèque du Quartier latin permet quant à elle de retrouver deux excellents films de Fritz Lang. Pas les plus connus, mais qui n’en demeurent pas moins des chefs-d’œuvre de maîtrise perverse : ‘Man Hunt’ (un cruel jeu du chat et de la souris et une traque londonienne par d’ignobles nazis, avec une délicieuse Joan Bennett et un George Sanders diabolique) et ‘Cape et poignard’ – un film d’espionnage haletant (malgré un titre qui fait penser à Zorro), également situé au cours de la Seconde Guerre mondiale. Mais enfin, si vous n’avez pas trop envie de vous farcir des SS avant la rentrée, la Filmothèque présente aussi un réjouissant cycle Hitchcock-Truffaut, qui permet de revoir des œuvres aussi variées que ‘Les 400 Coups’ ou ‘Psychose’. Certes, on les a vus mille fois en DVD, mais sur grand écran, c’est quand même autre chose !

Sinon, jetez donc aussi un œil à la programmation du Grand Action, où l’on retrouve une étonnante biographie de Van Gogh signée Vincente Minnelli, avec un Kirk Douglas aussi brillant qu’inattendu dans la peau du peintre hollandais (co-starring Anthony Quinn en Paul Gauguin). Ou encore, un très bon cru William Friedkin – dont c’est décidément la saison, après la ressortie du méconnu ’Sorcerer’ cet été – avec la reprise de son ‘French Connection’ de 1971.

Enfin, n’oublions pas de signaler ici la réouverture du cinéma Le Méliès à Montreuil, ce mercredi 19 août, avec l’avant-première du film ‘Le Secret des autres’ de Patrick Wang… Dont on vous reparlera bientôt. Car oui, la rentrée arrive tout de même à grand pas. Tous aux abris ?

Share the story
À la une
    Advertising