Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right 'Manchester by the sea' : le dernier grand film de l'année ?

'Manchester by the sea' : le dernier grand film de l'année ?

Advertising

Un mélo pudique et inattendu, où Casey Affleck rayonne d’une tristesse incroyable.

Comme quelques-uns des meilleurs longs métrages de l’année 2016 (‘Toni Erdmann’ et ‘Aquarius’ en tête), ‘Manchester by the sea’ se compose essentiellement autour de ses personnages. Pas de grande intrigue, peu de suspense donc ; mais des portraits psychologiques fins, souvent puissants, qui conduisent des récits multidirectionnels.

Ici, c’est autour de Lee (Casey Affleck) que le film tourne : loser solitaire, cafardeux et mélancolique, gardien d’immeuble et homme à tout faire dans le froid hivernal d’un Boston où l’on n’aurait pas franchement envie de passer ses vacances. Souvent irascible et asocial – voire carrément castagneur, pour peu qu’il ait un petit coup dans le nez –, Lee va bientôt devoir affronter une situation complexe et (peut-être ?) sortir de sa léthargie.

manchester by the sea

 

 

 

Après le décès prématuré de son frère aîné, Lee se retrouve en effet, à sa grande surprise, tuteur légal du fils de celui-ci, Patrick (Lucas Hedges), ado taciturne dont la principale préoccupation semble être de courir les filles. S’occupant donc désormais de son neveu à Manchester (New Hampshire), Lee se retrouve confronté aux démons de son propre passé, dans cette ville où il a vécu jusqu’à ce qu’un drame terrifiant l’en éloigne.

Si ‘Manchester by the sea’ se déroule au quotidien, au fil de scènes apparemment simples, presque banales, de nombreux flashbacks viennent interrompre le récit pour mettre en perspective la trajectoire intime de ses personnages : en premier lieu Lee, mais aussi tous ceux qui l’entourent.

Or, de ce procedé ultra-classique (pour un genre de films qui ne l’est pas moins), le scénariste-réalisateur Kenneth Lonergan réussit à faire un malheur. Par son alliance de nostalgie, d’humour, de rage, de beauté, de dépression sèche, et porté de bout en bout par un Casey Affleck inoubliable, ‘Manchester by the sea’ parvient à trouver un ton étonnant et singulier, souvent poignant. Sans doute le dernier grand film de l'année 2016.

Manchester by the sea : bande-annonce

 

 

 

 

 

     

>>> ‘Manchester by the sea' de Kenneth Lonergan, avec Casey Affleck, Lucas Hedges, Michelle Williams et Kyle Chandler. En salles mercredi 14 décembre 2016.

Voir aussi notre sélection : les meilleurs films du moment

 

 

Share the story
À la une
    Advertising