Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right Mieux qu'un food truck, le bustronome !
Mieux qu'un food truck, le bustronome !

Mieux qu'un food truck, le bustronome !

Advertising

Pour quelqu’un qui est excité au simple fait d’aller manger un croque-monsieur au wagon-bar du TGV, qui adore les plateaux repas dégueulasses de l’avion (moyen de transport horrible par ailleurs), qui n’a absolument rien contre un petit tour en péniche sur la Seine de temps à autre et qui a la fâcheuse tendance en hiver à passer ses lundis soir à regarder Top Chef, imaginez un peu le plaisir de déjeuner à table dans un bus qui fait le tour des monuments historiques de Paris avec un menu confectionné par les anciens candidats de l'émission de M6.                                                                                                           

« C’est le temps de l’amour, le temps des copains et de l’aventure », nous susurre Françoise Hardy lorsqu’on arrive dans le Bustromone, garé avenue Kléber sur les Champs Elysées. Au deuxième étage de ce bus, aménagé pour l’occasion, on s’installe sur une banquette mœlleuse en face d’une table dressée, sur laquelle est posé le menu top chef tous les midis, le parcours du bus et également un mini-audioguide avec lequel il suffit de pointer les monuments de la carte pour obtenir une explication historique.

 

L'entrée de Norbert / Le Bustronome ©ZT

 

 

« Eau plate ou gazeuse ? », demande la serveuse qui assure agilement le service. C’est parti pour le tour, et de l’agilité il en faut : entre le repas à manger (si possible proprement), les monuments à ne pas rater et le vin (toujours traître), l’exercice est parfois un peu folklo. Cela dit, tout a été pensé pour : la vitesse du bus qui ne dépasse pas les 10 km/h, mais aussi l’ergonomie de la table avec sets de table magnétiques pour les couverts et support en plexi pour caler son verre de vin.

 

A la tienne Eiffel / Le Bustronome ©ZT

 

 

« Saviez-vous que la tour Eiffel pèse le poids de 2 000 éléphants ? », nous demande la dame de l’audioguide pendant qu’on déguste son « pressé de foie gras, voile de passion, brisures de macadamia, herbes sauvages » (plat pensé par le fameux top chef Norbert). Tout le voyage se (dé)roule sur ce mode : alternance de nouveaux plats, de discussions, d’explications historiques au son d’une playlist franchement plutôt réussie avec des incontournables parigots comme "La Bohème" d’Aznavour mais aussi Rover ou Cascadeur.

 

Attention à la roquette dans les dents ©ZT

 

 

 

 

 

 

Un couple de touristes japonais se prend en photo avec une perche à selfies devant les Invalides et leurs ceviches de daurade marinée au yuzu, poireaux et radis (Yoni Saada). On trinque avec son verre de côtes de roussillon devant le Louvre, bâtiment un temps « squatté » par des artistes. On déguste sa « tarte au chocolat, pâte sablée huile d’olive et piment d’Espelette, chantilly amaretto » tranquille devant l’Assemblée nationale construite par louis XIV pour sa fille illégitime. On ne peut s’empêcher de faire un petit coucou (sadique) aux touristes des bus voisins, sans toit, sans repas et en k-way sous la pluie.

Et on finit après une heure trois-quarts de parcours par revenir se garer place de l’Etoile plutôt euphorique. Peut-être à cause du vin, aussi car cela faisait longtemps qu’on ne s’était pas senti touriste dans sa propre ville et que c’est assez jouissif.

 

 

Paris vue du bus ©ZT

 

 

 

 

Le bustronome @ZT

 

 

 

 

 

Tuileries & cabillaud ©ZT

 

Toutes les infos ici

Quoi ? Déjeuner et dîner à bord du Bustronome. Départ à midi et le soir à 19h45 ou 20h45.

Où ? Départ 2 avenue Kléber, Paris 16e.

Quand ? 7j/7 midi et soir.

Combien ? 65 € le midi (85 € avec l'accord met-vin) avec 1h45 de visite, 100 € le soir (130 € avec l'accord met-vin) pour 2h45 de visite.

 

Share the story
À la une
    Advertising