Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right Présidentielles : pour qui ont voté les Parisiens ?
Actualités / Vivre en Ville

Présidentielles : pour qui ont voté les Parisiens ?

Présidentielles pour qui ont voté les Parisiens ?
© Le Monde / TOP

Dimanche 23 avril, cela ne vous a pas échappé, les Français votaient pour élire leur 8e président de la Ve République. Un premier tour qui aura finalement peu déjoué les pronostics avec le candidat d’En Marche, Emmanuel Macron, en tête avec 23,86 % des voix et la candidate du FN Marine Le Pen à 21,43 %. Toutes les communes n’ont évidemment pas voté de la même façon, avec notamment un grand clivage entre les grandes villes et les zones rurales.

Emmanuel Macron en première place

A Paris, comme en France, Emmanuel Macron arrive en première place, avec cependant un score bien supérieur à sa moyenne nationale : 28,63 %. L’arrondissement de Paris qui l’a le plus plébiscité est le 3e, avec 45,04 % des votes. Il arrive également en première place dans quasiment tous les départements franciliens (Hauts-de-Seine, Val-de-Marne, Val-d’Oise, Essonne, Yvelines, Seine-et-Marne) excepté la Seine-Saint-Denis ou il est devancé par Jean-Luc Mélenchon.

Fillon en deuxième place (premier des 6e, 7e, 8e, 16e et 17e arrondissements)

Dans la capitale toujours, François Fillon arrive deuxième avec 22,19 % des voix, notamment plébiscité par les habitants des 6e, 7e, 8e, 16e et 17e arrondissements. Il culmine à 58,45 % dans le 16e. La mesure de son programme qui prévoyait de ne plus obliger toutes les zones à respecter les quotas de logements sociaux n’y est peut-être pas pour rien ; rappelons au passage que cet arrondissement compte moins de 5 % de logements sociaux alors que la loi en réclame 25 %.

Le FN bien en-dessous du score national

Une autre tendance dans la région francilienne, tendance qui se justifie dans le reste des grandes villes françaises, est le très faible score du Front National par rapport au score national, de 12,57 % en Ile-de-France et moins de 5 % à Paris (contre 21,3 % au national). Le 3e arrondissement lui accorde le plus faible nombre de voix : 4,21 %.

Mélenchon en première place dans les 19e et 20e

Tous les arrondissements parisiens ont placé en tête Macron ou Fillon, hormis les 19e et 20e : ces deux arrondissements de Paris ont porté en tête Mélenchon avec respectivement 30,70 % et 31,83 % des voix. Ces deux arrondissements sont ont aussi ceux qui ont les prix au mètre carré les plus bas de la capitale (source : meilleursagents.com).

En Seine-Saint-Denis, le candidat de la France Insoumise s’est aussi classé premier avec 34,03 % des voix, assez logique pour les villes communistes comme Aubervilliers où il obtient 41,10 % des voix ou la Courneuve, moins évident dans des communes comme Noisy-Le-Sec (UDI) ou Villepinte (Les Républicains).

Hamon un peu au-dessus de la moyenne nationale

Le candidat socialiste malheureux, Benoit Hamon, arrive lui un peu au-dessus de son score national de 6,35 % des suffrages, avec 7,64 % des voix en Ile-de-France et 10,18 % à Paris. Pourtant, il ne prend la tête du scrutin dans aucun département français : un résultat très en-dessous de celui de François Hollande au premier tour en 2012 (31,75 % des voix), et le moins bon score d'un candidat socialiste à une Présidentielle depuis Gaston Defferre en 1969.

Source : Cahier des résultats du Monde daté du mardi 25 avril 2017

A lire aussi :

Les élections présidentielles vues par les Parisiens

3 spectacles pour repenser la politique

 

Advertising
Advertising

Commentaires

0 comments