Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right Reebok Winter Spartan Race : hiver et contre tout
Actualités / Sport

Reebok Winter Spartan Race : hiver et contre tout

1/6
Des regards décidés avant le départ
2/6
Raser les barbelés
3/6
Vous avez dit "raide" ?
4/6
Les joies de la grimpe
5/6
"Mais y sont passés où ?"
6/6
Heureux finishers

Ce samedi 23 janvier 2016, alors que vous sirotiez un vin chaud au refuge des pistes, ou pire, que vous brunchiez à Paris pour soigner votre gueule de bois de la veille, 2 000 courageux prenaient le départ de la première édition française de la Reebok Winter Spartan Race, à Valmorel (Savoie). Soit la version hivernale de la fameuse Spartan Race, cette redoutable course d’obstacles qui met à l’épreuve plusieurs milliers de participants à chacune de ses éditions. Et cette fois, ce sont pas moins de 22 obstacles répartis sur 8,5 km qu’ont dû affronter les participants : murs, barbelés, pneus de tracteurs à soulever, épreuve de lancer, corde lisse… De quoi donner du fil à retordre et pas mal de sensations fortes à des sportifs déjà accomplis.

Visiblement, si l’on en croit les sourires sur les visages franchissant la ligne d’arrivée, le jeu en valait la chandelle. Et si en regardant la vidéo ci-dessous vous vous dites « Facile, je passe les 22 sans problème », on vous conseille de surveiller les prochaines éditions pour tenter de battre les records 2016 d’Eugenio Bianchi chez les hommes (1:14:15) et d’Ilaria Paltrinieri et Marie Tedesco chez les femmes (1:42:37). Ou même de tenter une Reebok Spartan Race « classique » près de Paris, histoire de vous préparer. Allez, en route pour l’échauffement, le refuge et le brunch attendront encore un peu.

Advertising
Advertising