Recevez Time Out dans votre boite mail

Recherche

Sonnenkönig, un biergarten rock'n'roll au milieu des Puces de Saint-Ouen

Par
Emmanuel Chirache
Publicité

Le Roi-Soleil. C'est ce que signifie en allemand le nom de ce biergarten situé dans les locaux d'Habitat 1964 à Saint-Ouen, de l'autre côté du périph'. Et il en faut, du soleil, pour bien profiter de cette grande terrasse éphémère au milieu des Puces. Créé par Maison Food Market et la bière Demory, le Sonnenkönig se veut donc un lieu à la bavaroise, où l'on mange des saucisses et boit des bières artisanales en plein air, la tête sous de jolis lampions de bal musette et dans une ambiance bon enfant. Il faut dire que nous sommes à Saint-Ouen et que, même si la majorité des gens présents habitent probablement Paris, ça se sent : l'espace, nouveau luxe des villes de banlieue, procure un sentiment d'apaisement que vous n'aurez pas dans un micro-bar du 11e.

Pourtant, il y a du monde ce samedi soir du 8 août au Sonnenkönig. Thibault, responsable pour le bar à bières de Ménilmontant Les Trois 8, en résidence au biergarten pour deux jours, tire la langue : depuis cet après-midi, il n'arrête pas de servir des godets d'IPA et autres fines mousses. A partir de 6,50 euros la pinte, vous en aurez pour votre argent. Le temps de trouver deux chaises ici, un tabouret là, et vous voilà assis près d'une table de ping pong fabriquée avec du matériel de récup'. Au fond de la cour, deux DJ passent du rock terreux, Black Sabbath, ZZ Top, Eagles of Death Metal, Queens Of The Stone Age, mais aussi du twist ou les Doors... Quelques personnes dansent, dont un quinquagénaire improbable qui sirotait sa bière tout seul une minute plus tôt.

L'ambiance rock, assurée entre autres par Les Trois 8, c'est le grand plus de ce biergarten, qui aurait autrement mis les deux pieds dans le plat de la gentrification. On n'y échappe d'ailleurs pas totalement : le prix du burger et des frites, certes plutôt bons, atteint les 15 euros, soit autant que si vous étiez assis dans un restaurant du centre de Paris. Il faut se dépêcher pour avoir le choix au menu, car le lieu ferme ses portes à 22h et les saucisses à 7 euros partent comme des petits pains. Dommage une fois encore qu'un tel lieu, même hors-les-murs parisiens et au milieu des populaires Puces de Clignancourt, se sente obligé de pratiquer des prix dignes d'une brasserie de la place de l'Opéra. On retiendra le coucher de soleil rosé comme un Côtes-de-Provence et une musique qui nous emporte avec bonheur sur le "Highway To Hell".

Quoi ? • Le biergarten Sonnenkönig.
Où ? • 77 rue des Rosiers, 93400 Saint-Ouen, métro porte de Clignancourt.
Quand ? • Ouvert tout l'été le lundi et le vendredi, de midi à 15h, le samedi et le dimanche de 10h à 22h.

© Sonnenkönig

 

À la une

    Publicité