Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right Soyez radin, investissez dans l’art contemporain
Actualités / Art

Soyez radin, investissez dans l’art contemporain

art abordable 19
1/6
© David Law© David Law
art abordable 19
2/6
© Négare Emdadian© Négare Emdadian
art abordable 19
3/6
© Sophie Brillouet© Sophie Brillouet
art abordable 19
4/6
© Royer© Royer
art abordable 19
5/6
© GILLE MONTE RUICI© Gille Monte Ruici
art abordable 19
6/6
© Dale Joseph Rowe © Dale Joseph Rowe

L’art n’étant pas réservé à une riche élite, le Grand Salon d’Art Abordable de La Bellevilloise revient du 30 septembre au 2 octobre pour une 19e édition.

Vous rêvez de tapisser vos murs d’œuvres d’art pour ensuite faire visiter votre petit musée personnel à vos amis ébahis, mais vous n’avez pas non plus envie d’être fiché à la Banque de France parce que vous êtes à découvert de 150 000 € (le prix d’un seul tableau) ? Cela tombe bien : entre vendredi 30 septembre et dimanche 2 octobre, le Grand Salon d’Art Abordable pose pour la dix-neuvième fois ses cimaises à La Bellevilloise. Sous le toit de tôle de cette ancienne coopérative ouvrière, une cinquantaine d’artistes aux styles divers et aux médiums variés proposeront plus de 400 créations originales accessibles à tous les porte-monnaie. Même ceux à la diète en fin de mois !

Loin des enchères stratosphériques de Christie’s ou Sotheby’s, les particuliers amateurs d’art et smicards pourront s’offrir les sculptures angulaires de Fabienne Fol à des prix défiant toute concurrence (de 50 € à 5 000 € pour être précis). Avec un billet orange ou violet, il leur sera donc possible d’acheter une ou plusieurs toiles animalières de Négare Emdadian, des compositions marines de Sophie Brillouet, des photos pochoirs de Dale Joseph Rowe et des drippings de Royer. Ou encore d’accrocher dans leur salon les clichés poupons de David Law. Voilà qui changera de la déco aseptisée dont le seul tableau était le présent d’un obscur cousin, peintre du dimanche, souhaitant débarrasser le grenier de ses croûtes.

Quant à ceux qui, vraiment, sont interdits bancaire, ils auront toujours l’opportunité de discuter avec les artistes participant à l’événement autour d’« art’péritifs » festifs et conviviaux – preuve qu’il n’y a pas que l’art qui est ici abordable ! Ou tout simplement de déambuler entre les travées afin de repaître leur rétine de beauté.   

Quoi ? • 19e édition du Grand Salon d’Art Abordable.
Où ? • A La Bellevilloise, 19-21 rue Boyer, Paris 20e.
Quand ? • Vendredi 30 septembre de 14h à 20h30 et samedi 1er et dimanche 2 octobre de 11h à 20h30.
Combien ? • 5 € l’entrée. Gratuit pour les moins de 14 ans. 

Advertising
Advertising

Commentaires

0 comments