Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right Tuto facile – Des bougies coquillages pour l’été
Tuto été
© C.Gaillard

Tuto facile – Des bougies coquillages pour l’été

Advertising

Les vacances ne sont pas toujours rythmées de balades ensoleillées et de sorties caniculaires au parc. Parfois, il pleut – oui, c’est vrai c’est triste, mais c'est comme ça... Alors, dans ces cas-là, que faire des enfants surexcités, coincés entre quatre murs ? Quelles occupations ludiques improviser pour les détourner des écrans tentateurs ?

Tiens, pourquoi pas un petit atelier bricolage au milieu du salon ? D’autant que vous revenez de la plage (ou de Paris Plages, c’est selon) et que votre chérubin a ramassé UNE TONNE de coquillages. Pour éviter qu’ils ne prennent la poussière sur une étagère de sa chambre, transformez-les donc en bougies, vous avez bien quelques chauffe-plats qui traînent au fond de la commode entre l’argenterie et les pics apéritifs. Votre enfant s’enflammera à coup sûr pour cette activité – on en met notre main au feu ! – et vous, vous garderez un semblant d’été dans votre chaumière, même lors de sombres soirées d’hiver.

Difficulté : les doigts dans le nez (après, c’est mieux si vous les sortez de votre cavité nasale)

Coût : le prix de quelques bougies végétant au fond de vos tiroirs depuis plusieurs années

Temps de réalisation : une heure en comptant le temps que la cire fonde puis refroidisse, sinon un quart d’heure (soit moins de temps qu’il ne vous faut pour trouver le courage de vous baigner tout entier dans la mer du Nord) 

Matériel :

-       des coquillages bien creux, ramassés sur la plage
-       des bougies (chauffe-plat, dans un photophore en verre voire même un vieux cierge coupé en morceaux)
-       des crayons de couleur (ou des baguettes chinoises)
-       une casserole
-       un bol
-       des ciseaux
-       du scotch 

© C.Gaillard

 

Pas à pas :

1/ Faites chauffer au bain-marie, dans un bol lui-même plongé dans une casserole d’eau chaude, les bougies (avec ou sans les mèches, tout dépend si celles-ci se retirent facilement ou non). Pour les bougies chauffe-plat, compter une par coquillage – les plus gros en tout cas. Pour les bougies photophores, deux ou trois feront amplement l’affaire.

© C.Gaillard

 

2/ En attendant que la cire fonde, lavez les coquillages à l’eau et au savon puis séchez-les.

3/ Récupérez – avec un cure-dent afin d’éviter les brûlures ! – les mèches des bougies une fois la cire fondue.

4/ Si vous optez pour les bougies chauffe-plat, posez les mèches et leur support en métal rond au fond du coquillage et sautez directement à l’étape 6. Si vous avez choisi les bougies photophores ou autres (en même temps, vous n’aviez que cela dans les placards), rassurez-vous, c’est tout aussi simple (juste un peu plus long…).

5/ Coupez la mèche à la profondeur du coquillage. Il faut à la fois qu’elle touche le fond et dépasse d’un ou deux centimètre. Coincez ensuite la mèche entre deux crayon de couleur (ou baguette) étroitement joints par un bout de scotch à chacune de leurs extrémités. 

© T.Sevin

 

 

 

 

 

 

6/ Versez la cire fondue et encore un peu chaude au fond des coquillage à l’aide d’une cuillère. Attention : la manipulation étant délicate pour votre bambin, enveloppez ses mimines de gants de cuisine anti-chaleur et suggérez-lui de tenir le coquillage pendant que vous le remplissez avec précaution. 

7/ Laisser refroidir les bougies coquillages sur un plateau recouvert d’une couche de sopalin – afin d’éviter d’éventuelles taches ou catastrophe.

© T.Sevin

 

8/ Allumez-les afin d’illuminer votre prochain dîner les pieds dans le sable et admirez avec fierté votre œuvre. 

© C.Gaillard

 

Astuce :

• Si vos bougies sont dans un pot en verre sans motifs ou décoration plastique, plongez-les directement dans l’eau chaude : le photophore fera office de bol.

• Ces bougies peuvent être réalisées dans d’autres supports, du moment que ceux-ci soient creux et résistants à la chaleur : des coquilles de moules, d’huîtres, d’œufs, des pots de yaourt en verre ou en terre cuite, des boîtes de conserve, une vieille tasse, des pommes ou des oranges évidées… Place à l’imagination !

• D’ailleurs, dans ce même esprit créatif, n’hésitez pas à rajouter quelques gouttes de colorants alimentaires à la cire fondue et/ou à parsemer le dessus de paillettes pour faire pétiller vos estivales bougies.

• S’il vous reste de la cire après ce tutoriel, ne la jetez pas directement dans l’évier, elle risquerait de le boucher en séchant. Mettez-la plutôt dans un sachet (à congélation ou autre) et hop ! poubelle.
Quant au bol plein de cire, faites-le tremper dans l’eau chaude avant de le laver.   

Vous avez trouvé cette astuce pratique ? Retrouvez tous nos tutoriels ici.

© C.Gaillard

 

 

 

Share the story
À la une
    Advertising