Recevez Time Out dans votre boite mail

Recherche

Musée de l'Homme

  • Musées
  • 16e arrondissement
  • 4 sur 5 étoiles
  • Recommandé
  1. © J.C. Domenech / Le Musée de l'Homme
    © J.C. Domenech / Le Musée de l'Homme
  2. © J.C. Domenech / Le Musée de l'Homme
    © J.C. Domenech / Le Musée de l'Homme
  3. © J.C. Domenech / Le Musée de l'Homme
    © J.C. Domenech / Le Musée de l'Homme
  4. © J.C. Domenech / Le Musée de l'Homme
    © J.C. Domenech / Le Musée de l'Homme
  5. © J.C. Domenech / Le Musée de l'Homme
    © J.C. Domenech / Le Musée de l'Homme
  6. © J.C. Domenech / Le Musée de l'Homme
    © J.C. Domenech / Le Musée de l'Homme
  7. © J.C. Domenech / Le Musée de l'Homme
    © J.C. Domenech / Le Musée de l'Homme
  8. © J.C. Domenech / Le Musée de l'Homme
    © J.C. Domenech / Le Musée de l'Homme
  9. © J.C. Domenech / Le Musée de l'Homme
    © J.C. Domenech / Le Musée de l'Homme
  10. © J.C. Domenech / Le Musée de l'Homme
    © J.C. Domenech / Le Musée de l'Homme
Publicité

Time Out dit

4 sur 5 étoiles

Puisque, pour survivre, l’homme doit s’adapter à son temps, il était logique que le musée qui lui est dédié fasse de même. Ainsi, après six années de travaux, le musée de l’Homme qui jouxte le Trocadéro a rouvert ses portes samedi 17 octobre 2015.

Plus qu’une rénovation, c’est une renaissance que le lieu, repensé par l’architecte Zette Cazalas, a opérée. Les vitrines vieillottes et surchargées ont laissé leur place à un espace lumineux et rempli d’installations ludiques. Yourte grandeur nature à visiter, crânes d’hommes préhistoriques à toucher ou encore langues en silicone sur lesquelles tirer pour écouter des dialectes inconnus, mais aussi tables tactiles, écrans géants et pupitres en braille audio-guidants ponctuent le parcours. L’objectif : rendre le savoir accessible à tous, sans exception. Dans ce vaste dédale aux allures de cabinet de curiosités, les petits et les grands ne voient donc pas le temps passer, trop occupés à apprendre en s’amusant.

L’organisation de l’exposition permanente a également été simplifiée. Les 2 500 m2 de la galerie de l’Homme n’abritent désormais plus que 1 800 objets savamment sélectionnés. Ces derniers sont divisés en trois questionnements fondamentaux : « Qui sommes-nous ? », « D’où venons-nous ? », « Où allons-nous ? ». Des sections abordant notre diversité biologique, culturelle et sociale qui amènent le visiteur à s’interroger sur son avenir et celui de l’environnement dans lequel il vit. Car ce nouveau musée de l’Homme, qui a clairement gagné en modernité, ne se contente pas de regarder notre nombril. Respectant le projet initial de son fondateur, Paul Rivet, il réaffirme sa volonté de mettre à mal les stéréotypes et les thèses hasardeuses en mettant à l’honneur la diversité de l’humanité. La monumentale galerie de bustes en bronze d’hommes et de femmes de toutes les couleurs, réalisés au XIXe siècle par Charles Cordier et Pierre-Marie Dumoutier, est là pour en attester.

Écrit par
Clotilde Gaillard

Infos

Adresse
17 place du Trocadéro
Paris
75016
Transport
Métro: Trocadéro
Vous êtes propriétaire de ce commerce ?
Connectez-vous et revendiquez le commerce
Publicité
Vous aimerez aussi