Festival Contours 2019

Musique, Festival de musique
Recommandé
4 sur 5 étoiles
© Johan BOULET
© Johan BOULET

Time Out dit

4 sur 5 étoiles

Attention les amis ! Nous nous efforçons d'être précis, mais la situation particulière nous oblige à quelques ajustements. Alors vérifiez que les événements sont bien confirmés avant de vous y rendre.

Accueillons un petit nouveau dans la grande famille des festivals français. Monté par l'agence Bon Esprit et la ville de Clichy-la-Garenne, le festival Contours s'installe du 23 au 26 mai prochains dans plusieurs spots de la ville du 92. Côté contours stylistiques, le festival brassera très large, touchant autant aux musiques électroniques, au revival disco-funk qu'à la pop-folk et au jazz. Il est temps de prendre les mesures.

Et là où le festival régale, c'est surtout avec ces deux open air gratos organisés dans les 2,4 hectares du parc Roger-Salengro. Autant dire que ce n'est ni ton porte-monnaie percé, ni ta méconnaissance de la prog qui t'empêcheront de venir. D’autant plus que l'affiche vaut le détour. On pense notamment à Lucien & The Kimono Orchestra, sorte d'évolution de George Duke sauce 2019 qui se serait mis à composer des génériques de séries TV à bord d'une DeLorean. Toujours dans le sillon fusion, option house et afrobeat, on retrouvera les Parisiens de Days In Orbit et leur live extatique. Parmi les autres artistes qui nous donnent envie de prendre la ligne 13 ce week-end, on citera Hak Baker et sa pop-folk rappée, ou le DJ Pablo Valentino, qui gère les labels MCDE Recordings et Face Records.

A côté de ces open air, Contours investit d'autres lieux de la ville avec des dates payantes, certes, mais à un prix défiant toute concurrence. On conseille particulièrement la soirée inaugurale à L’Imprimerie Hôtel où, pour 5 balles, vous aurez la chance de soca danser sur la house de Mangabey et de prendre une claque avec le live de La Récré, projet clavier/batterie de deux membres de Forever Pavot. Voilà pour les jolis contours du festival, reste plus qu'à rentrer dedans.

 

Par Rémi Morvan

Publié :

Infos

Vous aimerez aussi