1 J'aime
Epingler

Promenades dans le Paris bucolique : cité des Fleurs, 17e

Direction le métro Brochant pour une balade dans l'une des rues les plus mignonnes de Paris

Cité des fleurs  (© EP / Time Out Paris)
1/10
© EP / Time Out Paris
Cité des fleurs  (© EP / Time Out Paris)
2/10
© EP / Time Out Paris
3/10
Cité des fleurs  (© EP / Time Out Paris)
4/10
© EP / Time Out Paris
Cité des fleurs  (© EP / Time Out Paris)
5/10
© EP / Time Out Paris
Cité des fleurs (© EP / Time Out Paris)
6/10
© EP / Time Out Paris
Cité des fleurs  (© EP / Time Out Paris)
7/10
© EP / Time Out Paris
Cité des fleurs  (© EP / Time Out Paris)
8/10
© EP / Time Out Paris
Cité des fleurs  (© EP / Time Out Paris)
9/10
© EP / Time Out Paris
Cité des fleurs  (© EP / Time Out Paris)
10/10
© EP / Time Out Paris

La cité des Fleurs n'est pas une cité ordinaire. Ici, point de voitures qui klaxonnent, aucun pot d’échappement de scooter pétaradant, seuls quelques oiseaux qui pépient sur une branche. Bon, c’est vrai, on exagère, mais vous voyez l’esprit. La cité des Fleurs n’est donc pas le nom d’un fleuriste mais un site immobilier fondé en 1847, une voie fermée à la circulation et ouverte aux piétons à des heures précises. Un coin de verdure au sol pavé en plein Paris dont on envie les heureux locataires. Pendant la Seconde Guerre mondiale, un de ses immeubles a hébergé un réseau qui fabriquait des faux papiers distribués par le Mouvement de Libération nationale, mouvement découvert par la Gestapo le 18 mai 1944 – comme le rappelle une plaque à la mémoire des victimes et déportés. Aujourd'hui, le lieu est l'un des poumons du quartier, où les curieux croisent les voisins habitués à l'utiliser comme raccourci.

De 7h à 19h en semaine, et de 7h à 13h les dimanches et jours fériés. 

Plus de promenades bucoliques

La cour Damoye, 11e

Planquée dans un recoin de la place de la Bastille, la cour Damoye cache une petite ruelle pavée à l'abri des voitures, des boutiques et des bars. 

En savoir plus
Par Elsa Pereira
Afficher plus

Commentaires

0 comments