1 J'aime
Epingler

Des squares sympas auxquels on ne pense pas !

Pour piquer un somme à Paris et à l'abri du soleil

Square des Batignolles (© Céline Astorg)
1/8
© Céline Astorg
Square des Batignolles (© Céline Astorg)
2/8
© Céline Astorg
Square des Batignolles (© Céline Astorg)
3/8
© Céline Astorg
Square des Batignolles (© Céline Astorg)
4/8
© Céline Astorg
Square des Batignolles (© Céline Astorg)
5/8
© Céline Astorg
Square des Batignolles (© Céline Astorg)
6/8
© Céline Astorg
Square des Batignolles (© Céline Astorg)
7/8
© Céline Astorg
Square des Batignolles (© Céline Astorg)
8/8
© Céline Astorg

Fatigués des squares bondés où l'on ne distingue plus les roucoulements des pigeons, de ceux de mamie Berthe ou du petit dernier ? Zoom sur des coins de Paris dans lesquels se poser et se reposer, loin du bruit des voitures. Si señor ! Le square des Batignolles, discret et verdoyant avec ses quatre fidèles platanes qui veillent sur le quartier depuis le milieu du XIXe siècle, a quelque chose de provincial. Réalisé sous le Second Empire, il s’intègre harmonieusement au quartier, ancien hameau des Batignolles où les commerçants avaient pris l’habitude d’installer leur maison secondaire. Un petit coin de verdure classique et gentiment vallonné à deux pas de son grand frère, le nouveau parc Clichy-Batignolles-Martin Luther King aux aménagements, dirons-nous, plus contemporains. Le square Gaston Baty se cache timidement à deux rues de l’imposante tour Montparnasse. Un petit coin tranquille, idéal pour attendre un train ou se donner rendez-vous avant de flirter avec les troquets et théâtres de la très colorée rue de la Gaîté. Un havre de paix qui vous fera aimer Montparnasse ! Une ombre au tableau (et pas des moindres), les bancs publics ont été remplacés par des chaises unipersonnelles qui auront - on n’en doute pas - l’effet de déprimer les sdf, les papys-mamys et les parents venus se reposer avec leur tête blonde. Pour compenser cette erreur sociologico-urbanistique, le contour du square lui aussi réaménagé début 2014, laisse place aux piétons et à de paisibles terrasses de restaurants. Joli coin de verdure méconnu entre la gare de l'Est et le canal Saint-Martin, le jardin Villemin offre son vert émeraude aux promeneurs et amateurs de siestes dans l'herbe. Des jeux pour enfants, un petit coin intime version potager, un kiosque régulièrement animé et une étendue d'herbe généreusement ondulée, voilà en quelques mots ce jardin original dont la réputation péche par son histoire (ancien hôpital militaire créé en 1861) et sa proximité avec la gare du Nord, qui en fait un lieu de repos pour de nombreux sans-papiers afghans. Un espace pour autant jeune et familial, à l'abri du bruit des voitures. Et pour se restaurer, direction le Café A de la Maison de l'architecture dans l'ancien couvent des Récollets. Une terrasse ombragée parfaite en été.
Nommé en hommage au photographe hongrois Brassaï, ce tout petit espace vert est aussi protégé que pentu, perché en haut des escaliers qui mènent à la station Corvisart. Jeune création arborée et fleurie, le jardin a été longtemps une carrière d'argile permettant la construction de tuiles. De petits coins de pelouse accueillent volontiers les siestes oisives. Des espaces jeux et une table de ping-pong feront plaisir aux enfants.

Commentaires

0 comments