Instinct de Survie - LeavinRoom

Que faire
Recommandé
4 sur 5 étoiles
Instinct de survie
© LeavinRoom - Instinct de Survie

Time Out dit

4 sur 5 étoiles

Attention les amis ! Nous nous efforçons d'être précis, mais la situation particulière nous oblige à quelques ajustements. Alors vérifiez que les événements sont bien confirmés avant de vous y rendre.

Style : Menottes, clefs et cadenas
Nombre de joueurs : de 3 à 5 (optimal 5)
Difficulté : Expert
Taux de réussite : 07%
English version : Yes!
Durée : 60 minutes

Épisode 1 : Jigsaw vous offre la chance d’expier vos péchés (merci, fallait pas) et pour cela il vous faudra résoudre de sang-froid des puzzles démoniaques. Autant vous le dire tout de suite : ça ne rigole pas et on vous déconseille de venir en débutant -vous risqueriez d’y perdre des plumes.   

Emprisonné.e à l’aveugle dans des cellules de sous-sol bien glauques (no more spoil), vous allez devoir vite agir en équipe. Vous aurez à compter sur les autres, ici plus qu’ailleurs, pour vous sortir de toutes les situations. Quitte à sacrifier à la tâche un des membres de la team pour avancer comme il faut dans l’aventure.

Essentiellement jeu de clef, de cadenas et de code, le scénario d’Instinct de Survie se déroule dans un décor impressionnant, avec des espaces suffisamment différents pour rendre l’expérience variée et surprenante. À chaque nouvelle salle son lot de test, et même si l’on regrette qu’il n’y ait pas plus de connexion entre les espaces (en terme d’interaction et d’objet), l’avancée de cet escape reste parfaitement écrite. Un jeu d’ambiance qui va vous pousser à bout. Déjà culte. 

Les « + » :

- le background qui fout la trouille avant même de rentrer
- oh mon dieu quand tu ouvres les yeux pour la première fois
- la meilleure dark room à notre connaissance, de quoi briller même dans le noir
- les interactions physiques qui obligent à se mouiller, tellement génial
- l’intégration du game master dans le dispositif 

Les « - » :

- un challenge qui donne le tournis, or partir la défaite au cœur c’est dur
- à trois c’est quand même impossible, la dernière salle étant juste gigantesque
- quelques éléments un peu cheap et du coup pas très roleplay
- on doit bien tendre l’oreille pour comprendre ce qui sort des enceintes
- attention à pas trop serrer les menottes hein

Par Gildas Madelénat

Publié :

Infos

Site Web de l'événement https://www.leavinroom.fr
Vous aimerez aussi
    À la une