Haï Kaï

Restaurants, Cuisine contemporaine Canal Saint-Martin
Recommandé
  • 4 sur 5 étoiles
  • 3 sur 5 étoiles
(5Appréciations)
24 J'aime
Epingler
 (© Time Out Paris)
1/11
© Time Out Paris
 (© Time Out Paris)
2/11
© Time Out Paris
 (© Time Out Paris)
3/11
© Time Out Paris
 (© Time Out Paris)
4/11
© Time Out Paris
 (© Time Out Paris)
5/11
© Time Out Paris
 (© Time Out Paris)
6/11
© Time Out Paris
 (© Time Out Paris)
7/11
© Time Out Paris
 (© Time Out Paris)
8/11
© Time Out Paris
 (© Time Out Paris)
9/11
© Time Out Paris
 (© Time Out Paris)
10/11
© Time Out Paris
 (© Time Out Paris)
11/11
© Time Out Paris

Coup de foudre au bord du canal. La façade d’Haï Kaï nous faisait gentiment de l’œil avec ses faux airs débraillés et sa mystérieuse girafe. Intrigante, grattée, graffée, elle nous attendait au tournant, pour mieux nous surprendre et nous embarquer dans sa jolie toile. Car une fois la porte poussée, attention aux yeux.

Il y a du blanc qui s’étale des murs au plafond, du bois, des plantes qui siègent en silence et des couleurs qui se répondent d’un bout à l’autre de la pièce. C’est beau(bo ?) comme une vaste cabane, à la page et pleine de poésie. Après tout, l’haïkaï est un petit poème, comme l’haïku, alors difficile de faire dans le rustre. Côté menu, même délicatesse, même harmonie.

Amélie Darvas – passée par le Bristol ou L’Ami Jean, et dont on avait gouté les sublimes assiettes chez The Broken Arm – orchestre sa cuisine sur la même lancée, précise et inspirée. On choisit à la carte (entrées autour de 10 euros, plats autour de 20, desserts autour de 8), ou au menu du jour (17 euros entrée et plat ou plat et dessert, ou 23 pour la totale). Ce midi-là : de la joue de bœuf fondante, à déguster au milieu d’un petit bol de verdure aux différentes textures, un foie de veau gratiné au cheddar, servi avec des oignons rouges et une divine purée saupoudrée de yuzu.

Et c’est aussi réjouissant pour les yeux que pour les papilles. Certes, ce n’est pas donné-donné. Mais il s’agit vraiment de se faire plaisir. Et les bons mots qui s’étalent à la carte (bœuf aux huîtres et au radis d’hiver, saumon fumé de Norvège, œufs glacés et betteraves noires, omble chevalier, pommes de terre vitelotte et moelle, soupe aux poires, aux amandes et au citron vert, etc.) ne donnent envie que de revenir. 

Par AW

Publié :

Nom du lieu Haï Kaï
Contact
Adresse 104 quai de Jemmapes
10e
Paris

Heures d'ouverture Du mardi au samedi de midi à 15h et de 19h à 23h. Le dimanche de midi à 16h. Fermé le lundi
Transport Métro : Jacques Bonsergent, Colonel Fabien ou Goncourt
Vous êtes propriétaire de ce commerce ?

Average User Rating

3.4 / 5

Rating Breakdown

  • 5 star:3
  • 4 star:0
  • 3 star:0
  • 2 star:0
  • 1 star:2
LiveReviews|5
2 people listening
Marion S

Tomber sur un bon plat lors de la visite d'un resto, ça arrive. En l'occurrence, quel que soit celui que vous choisirez, il sera excellent! Ca fait plusieurs fois que j'y vais, et je reviendrai encore les yeux fermés!
La cuisine inventive se renouvelle sans cesse, toujours à la recherche de nouvelles saveurs ou de nouveaux accords. Les assiettes sont préparées avec soin et servies avec gentillesse.
Certes ce n'est pas donné, mais le prix vaut largement la qualité de ce qui est servi!
Chapeau!

Amélie K

 Mon restaurant préféré en ce moment. Des plats plein de saveurs et créatifs pour un bon rapport qualité prix. J'ai suggéré ce restaurant à beaucoup de mes proches qui m'ont toujours fait un retour très positifs. Allez y les yeux fermés ! 

Tony L

Une cuisine évolutive et inventive. La construction du menu et des plans est volontairement structurée pour laisser les saveurs s'harmoniser et se découvrir progressivement.

Isa B
0 of 1 found helpful

La mystérieuse girafe ? Il s'agit d'un graph de Mouzo, présent depuis des années. Il y avait aussi des oeuvres de Jérôme Mesnager, ainsi que d'autres. Les nouveaux occupants les ont éliminés sans pitié. Un lieu "total bobo", sans grand intérêt (même si l'assiette sent la fraîcheur). 

Rien d'étonnant quand on sait qu'à l'origine de la création de ce nouveau restaurant il y a l'ancien proprio de l'Hôtel du Nord...

Cher, service approximatif, tout est amateur, à part la chef ! Souhaitons-lui de trouver une bonne maison !

PS : Limité à 20 clients pour des raisons de sécurité, il en accueille souvent le double...

carolineKayo
0 of 1 found helpful

une lieu très sympathique, une cuisine ouverte chaleureuse, une mosaïque poétique, une serveuse souriante. Des plats sublimes... Mais un service inefficace et un tarif non justifié pour ces plats sans goûts. Une plaisante arnaque