Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right Astair

Astair

Restaurants, Français Grands Boulevards
2 sur 5 étoiles
1/4
© Vincent Leroux / Astair
2/4
© Vincent Leroux / Astair
3/4
© Vincent Leroux / Astair
4/4
© Vincent Leroux / Astair

Time Out dit

2 sur 5 étoiles

Grosse déception pour ce resto misant tout sur la déco.

Pour qui ? Les quadras BCBG à la recherche du dernier lieu à la mode
Plat culte ? Sans doute la sole grillée minute et les pommes allumettes (36 €), qu’on a vu passer et regretté de ne pas avoir pris

On a beaucoup dit qu'à Paris, la bistronomie parisienne c'était dépassé. So 2015. Alors les gastro-entrepreneurs se sont mis sur le filon d'après, la mode à venir. Et, entre les reliftings de la Coupole et du Dôme, la réouverture du Lutetia, et des nouveaux lieux comme Girafe, on assiste clairement au grand retour de la sacro-sainte brasserie. Justement : adresse très attendue, située à 20 mètres de Racines dans un des plus beaux passages parisiens, Astair a ouvert il y a un mois. Le lieu est impeccable, très propre sur lui, de la terrasse au bar à cocktails en passant par un plafond de liège taillé à la main, tout a été pensé, conçu, designé… et manque de naturel comme de chaleur.

Et sa cuisine ? Itou. Parce que les prix, déjà (11 € pour des sardines à l’huile). Ensuite, parce que les plats, servis vitesse grand V (entrée plat dessert en 45 minutes, quand même) donnent l’impression d’avoir été pré-cuits et réchauffés à la commande. Le cabillaud avec sa shoukshouka de légumes façon tajine (26 €) est un peu sec, et y’a pas grand chose à becter sur la caille fermière (27 € avec sa garniture grand-mère). 

Cela dit, pas de raison de bouder pendant tout le repas. En entrée, c’est deux salles deux ambiances : encornets frits mayo (12 €) bruts de décoffrage ou un oeuf parfait parfaitement maîtrisé, champignons et brioche pour saucer (15 €) ; le petit bourgogne aligoté (7 € le verre) redonne le sourire et pour finir la tarte aux figues et sa massive pâte sablée passent nickel. Bref, le cadre est cosy, le service pro, la bande-son bien dosée mais que voulez-vous : on a toujours fait plus gaffe au contenu d’une assiette qu’à un plafond en liège. Même taillé à la main.

Par André Blanc

Publié :

Infos

Adresse 19, passage des Panoramas
Paris
75002
Transport Métro : Grands Boulevards. Bus 20, 39, 40, 64 et 74 arrêt Grands Boulevards
Prix Menu entrée plat dessert à 25 € le midi. Carte : entrées de 9 à 15 €, plats de 24 à 36 €. Vin au verre entre 6 et 8 €.
Contact
Heures d'ouverture Ouvert tous les jours de midi à minuit
Vous êtes propriétaire de ce commerce ?

Votre avis

LiveReviews|0
1 person listening