Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right Caffè Stern

Caffè Stern

Restaurants, Italien Grands Boulevards
Recommandé
4 sur 5 étoiles
1/5
SC
2/5
SC
3/5
4/5
5/5

Time Out dit

4 sur 5 étoiles

Entre café vénitien (chiquissime) et table gastronomique, un écrin magique niché depuis 2014 en plein passage des Panoramas.

Pour qui ? Les beautiful people du quartier, et ceux qui rêvent d’un bout de Venise le temps d’une formule déj’
Plat culte ? Le faux chocolat chaud, fin de repas dont rêvent tous les enfants. 

Bien planqué en plein milieu du cultissime passage des Panoramas, à deux pas de l’ébouriffant Racines (tout juste rentré dans le Guide du pneu), le Caffè Stern lancé en 2014 par les frangins Alajmo (Le Calandre, trois étoiles à Padoue) et David Lanher (Racines des PrésLe Bon Saint Pourçain), squatte l'ancienne boutique d'un mythique imprimeur (Stern, logique). De celle-ci, on a gardé les murs et l'immense coffre-fort, transformé en salle privatisable (claustro s'abstenir !). Loups empaillés endiamantés en vitrine, tapisserie en cuir de Cordoue au mur... L’indéboulonnable Philippe Starck a pimpé le reste. Et les assiettes (on vous spoile tout de suite) poussent à fond le curseur du (très) bon goût. Le tout à tarifs certes un peu dissuasifs.

Pour éviter de plomber son livret A, on y va donc le midi pour un menu entrée/plat/dessert (et quelques amuse-bouches en sus) à 38 €, qui ressemble à nos plus belles nuits d’amour (on exagère à peine). Démarrage plein de tendresse avec une petite tarte artichauts noisette et ce sublime gaspacho à la crème de pistache pour nous rappeler que summer is coming. Les débats se précisent avec ce carpaccio d’asperges sur des œufs brouillés servis froids, pour un résultat aussi étonnant que détonant. Plus solides, cette pizza margha servie vapeur et les lasagnes de légumes, pâte travaillée aux épinards et à la chlorophylle, histoire de rassurer ceux qui auraient eu peur d’avoir faim en sortant. Et pour la glotte ? Le sommelier, avec autorité, arrose tout ça d’un vin orange nature de Vénétie (de chez Angiolino Maule, 8 €) qui joue les accompagnateurs discrets. 

Le climax arrive avec les deux desserts. D’un côté, un sorbet fraise pur et surpuissant, sucre pétillant et crème de sureau, et de l’autre, une magique tasse de mousse au choco, glace café et éclats de noisette. Les goûts sont précis et généreux, les portions aussi, et nous laissent rêver au menu full pasta du soir… Mais à 95 € les 7 portions, on va s’assurer de mettre d’abord un peu de sous de côté.

Par André Blanc

Publié :

Infos

Adresse 47 Passage des Panoramas
Paris
75002
Transport Métro Grands Boulevards, bus 20, 39, 40, 64 et 74 arrêt Grands Boulevards
Prix Formules du midi 22/32 €, le soir 80/110 €. A la carte, ça va très vite aussi (65 € les deux plats). Vin au verre 8 €.
Heures d'ouverture Ouvert du mardi au samedi, de 12h à 14h30 et de 19h à 22h30
Vous êtes propriétaire de ce commerce ?

Votre avis

LiveReviews|0
1 person listening

Nearby Restaurants