---- FERME ----58 Qualité Street

Restaurants, Salon de thé La Sorbonne
  • 3 sur 5 étoiles
  • 5 sur 5 étoiles
(1Appréciation)
7 J'aime
Epingler
 (© Time Out / TR)
1/11
© Time Out / TR
 (© Time Out / TR)
2/11
© Time Out / TR
 (© Time Out / TR)
3/11
© Time Out / TR
 (© Time Out / TR)
4/11
© Time Out / TR
 (© Time Out / TR)
5/11
© Time Out / TR
 (© Time Out / TR)
6/11
© Time Out / TR
 (© Time Out / TR)
7/11
© Time Out / TR
 (© Time Out / TR)
8/11
© Time Out / TR
 (© Time Out / TR)
9/11
© Time Out / TR
 (© Time Out / TR)
10/11
© Time Out / TR
 (© Time Out / TR)
11/11
© Time Out / TR

Une épicerie fine, un bistrot, une sandwicherie, un salon de thé, un bar à tapas… Autre chose ? Oui, une polentaria aussi. La petite annexe de Sylvain Sendra – chef étoilé d’Itinéraires – a l’ambition folle de sa jeunesse. Ouverte depuis quelques mois, elle cumule tout un tas de belles idées. Proposer, avant tout, des produits de très bonne facture à emporter entre deux tranches de bon pain, dans des boîtes cartonnées, ou à déguster sur place dans un décor d’auberge espagnole, rouge et pimpante, pleine de trouvailles et d’ardoises appétissantes. Alors, évidemment, c’est un joyeux bordel. Une affiche de 'La Grande Vadrouille', un comptoir immense rempli de bocaux, de fromages, de fruits ou de légumes, des étagères qui débordent de bouteilles de vin et de terrines, quelques paniers en osier et vieilles lampes suspendus au plafond… Bref, on ne sait plus trop où donner de la tête.

Et sur la carte, c’est un peu la même histoire. Se laisser tenter par une polenta minute (crémeuse, à la mozzarella et au jambon sec – 6,50 euros) ? Choisir un œuf mayo (au pain grillé et aux cacahuètes – 2 euros) ? Accompagner celui-ci d’une brandade de cabillaud (15 euros) ou plutôt d’une planche de makis (6,50 euros) ? Opter pour une belle assiette de charcuterie (7,50 euros pour les assiettes de saucissons ou de jambons ou 14,50 euros pour celle de pata negra) ? On finit par s’y perdre un peu, tant la palette des plaisirs est large et difficile à assortir parfois. Mais il y a pire, comme dilemme. Alors passons (à la dégustation).

Ici, pas de cuisine, le chef Hirotaka Okata et ses acolytes composent avec les moyens du bord. Un micro-ondes pour réchauffer une soupe, un chalumeau pour griller la peau d’un poulet, un rice-cooker, une machine à polenta, etc. Dans l’ensemble, mais sans casser trois pattes à un canard, les plats sont bons. Pas de grandes surprises côté saveurs, mais des idées bien réalisées et tout à fait agréables, comme cette crème de topinambour accompagnée d’un œuf poché, par exemple. On pourra trouver à redire ici ou là peut-être, mais les petits prix, l’esprit bon enfant qui colle au plancher, la qualité et la fraîcheur des produits (excellents fromages, charcuteries alléchantes et vins de qualité) finiront de toute façon par faire pencher la balance du bon côté. A tester peut-être plutôt sur le pouce, dans sa version street-food inspirée, ou à l’heure de l’apéro pour picorer en profitant du décor.

Par AW

Publié :

Nom du lieu ---- FERME ----58 Qualité Street
Contact
Adresse 58 rue de la Montagne Sainte-Geneviève
5e
Paris

Heures d'ouverture Tous les jours de midi à minuit, sauf le mercredi (à partir de 19h) et le dimanche (seulement jusqu'à 20h)
Transport Métro : Cluny-La Sorbonne, Maubert-Mutualité ou Cardinal Lemoine
Vous êtes propriétaire de ce commerce ?

Average User Rating

5 / 5

Rating Breakdown

  • 5 star:1
  • 4 star:0
  • 3 star:0
  • 2 star:0
  • 1 star:0
LiveReviews|1
1 person listening