La Fine Mousse restaurant

Restaurants, Bistrot
  • 4 sur 5 étoiles
  • 1 sur 5 étoiles
(1Appréciation)
2 J'aime
Epingler
 (© EChirache)
1/6
© EChirache
 (© EChirache)
2/6
© EChirache
 (© EChirache)
3/6
© EChirache
 (© EChirache)
4/6
© EChirache
 (© EChirache)
5/6
© EChirache
 (© EChirache)
6/6
© EChirache

Face au bar du même nom, le restaurant propose cuisine raffinée et accords mets-bières.

S’il est devenu banal d’accorder son vin à son plat, le concept consistant à faire de même avec la bière n’est pas vraiment entré dans les mœurs. Généralement, le breuvage est plutôt cantonné aux apéros olives et cacahuètes. Avec la Fine Mousse, ce temps est révolu. Il faut dire qu’ici, on révère la bière et on la propose artisanale et à la dégustation, plutôt au demi qu’à la pinte, histoire de savourer doucement – et parce que les prix sont un peu élevés. En toute logique, la création du restaurant a donc suivi celle du bar. Dans un cadre très simple, proche du bar à tapas avec ses longues tablées en bois, l’équipe met en avant une cuisine ultra raffinée, pour laquelle chaque accompagnement de bière a été réfléchi.


Nous entamons la soirée par une pression, avec un demi de Taras Boulba, bière pale ale de la brasserie belge Senne, portée sur les houblons. Une belle amertume, que nous ferons suivre par une A l’Ouest, bière de blé au goût de pamplemousse fabriquée par la brasserie nomade le Grand Paris. Dans l’assiette, des pommes grenailles rôties sur un lit de fromage frais. L’ensemble dégage une sensation de fumé persistante et originale. Coup d’œil au menu, où l’on nous conseille de prendre trois plats pour deux personnes. En réalité, deux suffiront amplement, car les portions sont généreuses. Petit bémol, pas de plat végétarien à la carte.

D’humeur carnivore, nous boudons le poisson (pourtant alléchant) afin de commander un paleron de bœuf maturé chez Michel Brunon, boucher au marché Aligre, et un quasi de veau fumé à la sauge aux légumes glacés, émulsion au chorizo. Décidément, le fumé a la cote ! Les deux viandes sont merveilleusement tendres, mais le second plat pourrait presque remporter la palme grâce à cet arrière-goût de fumé, une vraie signature. Dans notre verre, un galopin de Stout, 12 degrés, du costaud qui claque dans le palais un peu comme un rhum arrangé. Tout sourire, le personnel nous choie, et on sent que ce n’est pas seulement parce que nous sommes peu nombreux dans la salle.

Devant tant d’amabilité, nous craquons pour un dessert : mousse au chocolat de Madagascar et son sablé au sarrasin (très tendance, le sarrasin), et crème de citron de Sicile, meringue et noisette. Les assiettes qu’on nous amène sont gourmandes, presque trop, heureusement que l’estomac a poussé les meubles pour faire un peu de place. Cette fois, nous n’avons pas suivi l’accord mets-bières, mais ce n’est que partie remise. 

Par Emmanuel Chirache

Publié :

Nom du lieu La Fine Mousse restaurant
Contact
Adresse 4 bis avenue Jean Aicard
11e
Paris

Heures d'ouverture Du mardi au samedi à partir de 19h.
Transport Métro : Ménilmontant
Prix 22 € le plat, 11 € la bière accompagnée d'un tapas.
Vous êtes propriétaire de ce commerce ?
LiveReviews|1
2 people listening
Heron M


Bonjour,

J'ai pris le le menu à 39 euros, 2 entrée, 2 plats et 2 desserts. Je suis déçu,

1ère entrée une asperge dans l'assiette, c'est fait peu. 

la seconde entrée c'est pas mieux.

les plats idem, il y a rien dans l'assiette

Point positif : la présentation des plats et l'accueil.

Point négatif : La quantité et le prix, payé un plat 24 euros pour pas grand chose dans l'assiette.  

Pour ma part je conseille pas.

à éviter pour ma part