Restaurant de l'Hôtel des Grands Boulevards

Restaurants, Italien 2e arrondissement
3 sur 5 étoiles
5 sur 5 étoiles
(9Appréciations)
Restaurant de l'Hôtel des Grands Boulevards
© DR

Une cuisine bien exécutée, mais sans gourmandise. Où est l’Italie ?

Pour qui ? Une clientèle de bureau. Le soir, l'ambiance est plus chaude.
Plat culte ? 
Un dos de cabillaud Weight Watchers

Après des débuts chaotiques lors de l’ouverture en février dernier, on est revenus tester le restaurant de l’Hôtel des Grands Boulevards. Il fait beau, cap sur la sublime verrière géante. Coincée entre deux jeunes loups de la finance et un couple de quadra, c’est parti pour le menu du jour à 27 € du chef japonais Sho Ashizawa (ex-Richer). Lequel exécute, pour rappel, une carte imaginée par le grand Giovanni Passerini. L’entrée ? Déconcertante : des gnudi tout sauf réconfortants, acidulés aux herbes et à la ricotta, forêt de cerfeuil par-dessus… Idem sur le plat — dos de merlu, baby navets et asperges blanches vapeur. L'émulsion de bisque de langoustines, seule réjouissance, est en dose homéopathique. 

Le dessert rattrapera tout, pense-t-on. Une tarte à la crème de ricotta sucrée, comme en Sicile ? Raté : réalisée par un pâtissier français, plus light tu meurs. Où est l’italianité, comme dirait Barthes ? On sent le chef nippon mal à l’aise dans l’exercice, essayant de contenter tout le monde (la Direction, la clientèle pas franchement foodie). Peut-être que le soir, avec l'agneau de lait ou l'échine de porc à partager, on aurait enfin du plaisir à jouer de la fourchette ? Mais le midi, si vous voulez la magie Passerini des sucs, sauces, liants, cette cuisine italienne d'amour, oubliez. Pour se réconforter : de belles choses en vin (blanc Riesling Trocken 2015 de Fritz Haag, 10 € le ballon tout de même) et un service impeccable, attentif et sympathique.

Par Tina Meyer

Publié :

Nom du lieu Restaurant de l'Hôtel des Grands Boulevards
Contact
Adresse 17 boulevard Poissonnière
Paris
75002
Heures d'ouverture Tous les jours, de midi à 14h30 et de 19h à 22h30.
Transport Métro : Grands Boulevards
Prix Formules déj : 22 € et 27 €. Carte du soir : hors d'œuvre 6-14 €; entrées 11-20 €. Plats 18-28 € (à partager : 56-68 €). Desserts : 8-10 €
Vous êtes propriétaire de ce commerce ?
Static map showing venue location

Average User Rating

4.7 / 5

Rating Breakdown

  • 5 star:5
  • 4 star:2
  • 3 star:0
  • 2 star:0
  • 1 star:0
LiveReviews|9
1 person listening
1 of 1 found helpful

J'ai passé une très bonne soirée. L'espace est aéré et agréable. La cuisine était gourmande, de qualité et le personnel chaleureux. C'est agréable de trouver un lieu de ce standing dans ce quartier peuplé de pubs et de restos sans goût. Je recommande. 

1 of 1 found helpful

Ne pas prendre l’ article, et même timeout au sérieux, leurs critiques sont tout a fait partial .. La cuisine bistronomique de Passerini avec les notes de son Italie natale est merveilleusement exécuté par le chef sho et sa brigade, je suis professionnel et j’ ai dîné dans ce restaurant il ne vole pas ces cinq étoile surtout pour un établissement qui vient d’ ouvrir, de plus je n’ ai jamais vu un critique se permettre dès réflexions sur une brigade, ainsi que des remarques limite raciste du genre « cuisine italienne avec des touches asiatique » ce n’ est par ce que le chef exécutif est asiatique qu’ il y a des Nems de buratta, on sent bien ici la patte du chef Giovanni ne serait ce qu’ Avec ces magnifique gnocchi au ragoût .. article peu professionnel .

1 of 1 found helpful

J’ai dîné à deux reprises dans ce magnifique restaurant de l’Hôtel des Grands boulevards et je ne reconnais en rien ce lieu dans la description rageuse qui est en faite par le bloggeur Houssine Bouchama. En lisant cette critique chargée de haine, on se demande s’il y a vraiment été, s’il est payé par un resto concurrent ou encore si on a affaire à un règlement de compte personnel…? Mon imagination vagabonde en lisant son champ lexical de « hater »! Bref, pour ma part j'ai passé deux excellentes soirées là-bas. 

Situé en face du cinéma le Max Linder, ce lieu avec une déco à la fois dans l'air du temps et intemporelle est surprenant avec son impressionnante verrière. La cuisine y est exquise: le tartare de bœuf est à tomber (j’y suis retournée d’ailleurs en partie pour ça) et le semifreddo est un dessert incroyable. Note pour le bloggeur de Time out « en rodage » (pour reprendre ses termes) : l’agrume qui accompagnait la Saint-Jacques n’était pas du yuzu mais de la main de bouddha. Je ne connaissais pas moi non plus mais il suffisait de se renseigner auprès du serveur et c'était d'autant plus écrit sur le menu…

Ma seule réserve concernant l’ambiance du resto serait la musique qui était un peu forte le samedi, comme dans la plupart des restos de Paris.

En résumé, l’hôtel, son bar et son restaurant sont une réussite et j'y retournerais, probablement un midi pour voir la verrière de jour. Bravo donc à toute l’équipe des Grands boulevards (ne faites pas attention aux aigris et aux jaloux) qui se démène passionnément et généreusement pour satisfaire les gourmets et les voyageurs!


Cela vaudrait le coup d'y retourner pour une seconde impression. J'y suis pour ma part aller pour dîner et pour déjeuner. Je dois avouer avoir été un peu déçue par le dîner, néanmois mes gnocchis étaient très bonnes et moelleuses. En revanche, le déjeuner un carton plein! C'était vraiment bien! J'ai adoré le risotto d'orge au cresson.

Il faut réessayer, ils se sont un peu rodés depuis l'ouverture! 


Après quelques excellents cocktails au bar, nous nous sommes laissés tenter par la cuisine de Passerini, qui s'est révélée à la hauteur de nos espérances. Beaucoup d'inventivités dans les saveurs, textures et couleurs. Le pigeon de Mesquer à partager était succulent surtout pour les amateurs de cuisson rosée. La qualité des produits est vraiment remarquable ! je recommande à tout amateur de bistronomie


Je suis très surprise aussi par cette critique : j'ai eu le bonheur de dîner au restaurant de l'Hôtel Grands Boulevards et j'ai trouvé l'ambiance très agréable, les serveurs gentils et souriants et le travail de l'équipe de cuisine magnifique. La nourriture ne m'a pas fait regretter mon pays, étant moi-même italienne... La pizzetta est juste croustillante et savoureuse comme il faut et comme une madeleine elle m'a évoqué les calzoni faits maison de mon enfance. Et les gnocchi font penser à ceux de nos grand-mères, avec un plus d'originalité dans la sauce. Je ne peux que recommander !


Pas du tout d'accord avec vous Time Out, quel plaisir de diner dans ce lieu ouvert avec sa grande verrière, et son génial bar à cocktail.

Super soirée autour de frites de panais délicieuses et d'un agneau à tomber. Coup de coeur également pour le baba au rhum généreux et fondant.

Je le conseille pour celles et ceux qui cherchent un lieu chic mais détendu. 


Je n'ai pas l'habitude de réagir, mais en parcourant les pages de Time Out à la recherche d'un établissement, je tombe sur cette critique du restaurant de l'Hôtel des Grands Boulevards et je me demande si cette personne est allée au même endroit. Attiré par les nouveaux lieux et la bistronomie, j'ai voulu tester cet endroit dès les premières semaines, et mes amis et moi-même avons réveillé notre palais, pas moins! Des panais panés aux poissons délicatement parfumés, tout était délicieux. Et si vous avez une "sweet tooth" comme moi, les desserts sont dingues.... Le tout dans un superbe cadre. Enfin des tables qui ne sont pas collées les unes aux autres et de la musique lounge à vous endormir.


Je lis avec étonnement et incompréhension cet "article" (est-ce le bon terme?) de Time Out, sur le restaurant de l'Hôtel des Grands Boulevards... 


Pour commencer - et pour le promeneur que je suis - le lieu est totalement inédit, très agréable, beau, décoré avec goût et soin. Il vaut même le détour. Digne de ces lieux cachés, typiquement Parisien, que l'on découvre avec émerveillement, au fond d'une cour, à l'abri des regards. Je recommande donc d'y faire un tour, avec des amis, comme ce fut mon cas. 


Enchantés par la découverte, nous avons décidé de diner dans le restaurant. Plus que bien accueillis par une équipe enthousiaste et chaleureuse, nous avons aussi eu le grand plaisir de déguster la cuisine surprenante du chef Sho, jeune chef passionné. La carte est riche, les saveurs aussi, et les touches d'inventivités ne manquent pas... Les assiettes sont belles, généreuses, colorées, et sans prétention.


Je terminerai en conseillant d'oublier une telle critique sur ce lieu et cette cuisine qui ne méritent pas cet acharnement gratuit... Peut-être les "journalistes" de Time Out sont-ils trop gâtés, mais pour nous qui avons payé l'addition sans ciller, nous étions ravis. Je terminerai en conseillant ce lieu et ce restaurant, et de le faire découvrir sans hésitation.