0 J'aime
Epingler

Nouvel An : les plus belles fêtes dans le monde

Et si cette année vous changiez d'air pour changer d'année ? Découvrez les destinations idéales pour réveillonner ailleurs qu'à Paris.

New York
1/7

Depuis 1907, une gigantesque boule à facettes descend sur Times Square pour le passage à la nouvelle année, et même si le reste de l’Amérique a depuis adopté la tradition, New York peut fièrement en revendiquer la paternité. Les festivités incluent également un concert : en 2011, Justin Bieber et Lady Gaga étaient de la partie. Une minute avant minuit, la sphère géodésique (5,38 tonnes pour 3,65 mètres de large, couverte de 2 688 triangles en cristal Waterford et 32 256 LED) commencera sa descente vertigineuse de vingt mètres avant qu’une pluie de confettis n’emplisse le ciel de la ville. Arrivez en début d’après-midi et armez-vous de patience: le coin (de la 42e a la 47e rue) est généralement plein à craquer dès 15h, et ses alentours dès 23h. La zone a également un nombre limité de toilettes, et quitter sa place pour aller chercher quelque chose à manger signifie la perdre. Ceci étant dit, vous n’avez pas vraiment fait l’expérience du Nouvel An si vous ne vous êtes pas gelé les miches et n’avez pas perdu votre voix pendant qu’une grosse boule vous tombait dessus.

Bonne année ! Happy new year !

Londres / © James O Jenkins
2/7

Si vous voulez du show, rendez-vous à South Bank. Les feux d’artifice tirés du pied du London Eye et de barges sur la Tamise offrent tout simplement un spectacle éblouissant dans un cadre à couper le souffle. N'arrivez pas trop tard ou vous risqueriez de vous voir refuser l’accès. Les bons points de vue sont limités (les emplacements réservés aux spectateurs le long de la Tamise sont pleins vers 9h). Ne tentez pas le London Eye, les alentours seront fermés. Notez également que la clôture des routes de la zone commencera tôt dans la soirée. Les meilleurs points d’observation se situent sur Victoria Embankment et sur les ponts de la Tamise (Waterloo, Westminster et passerelle du Jubilée) ; évitez le Millenium Bridge qui n’offre qu’un vue partielle du London Eye).

Bonne année ! Happy new year !

Amsterdam
3/7

Prenez possession des rues (et des bars, la plupart ouvrant seulement à minuit) pour faire la fête. Le compte à rebours pour 2013 aura lieu sur la Museumplein, une grande place verdoyante devant le Rijksmuseum. On recommande également Nieuwmarkt et la place du Dam – cette dernière hébergeant souvent un grand concert parrainé par la municipalité avec des artistes néerlandais et des DJ pour réchauffer l’ambiance.

Bonne année ! Gelukkig Nieuwjaar !

Rio de Janeiro / © M. Cruppe
4/7

La fête peut bien battre son plein dans les lieux emblématiques de la ville comme le Pain de Sucre ou le Lagoa, il n’existe qu’un seul endroit pour un premier Nouvel An à Rio : la plage de Copacabana. Les stands alignés sur le sable vendent des tickets assez chers offrant boisson à volonté et places de choix, mais vous pouvez aussi simplement suivre les 2 millions d’autres fêtards habillés en blanc (pour la paix), jaune (pour la prospérité) ou rouge (on vous laisse deviner, c’est Rio) qui envahissent la plage en fin d’après-midi, acheter une caïpirinha dans la rue et attendre le début du spectacle. La programmation musicale est toujours un secret bien gardé jusqu’à l’approche du jour J, mais attendez-vous à une grande star brésilienne, une école de samba du carnaval et un DJ de renommée internationale pour mettre le feu à la scène, pendant que le spectaculaire feu d’artifice de 15 minutes tiré à minuit de barges en mer illumine le ciel. Oh, et il pleut chaque année, mais tout le monde s’en fiche.

Bonne année ! Feliz ano novo !

Istanbul
5/7

Dans la culture turque, Yeni yil (le réveillon du Nouvel An) est traditionnellement un jour à fêter à la maison en famille. Pourtant ces dernières années la ville est devenue une grande fête à ciel ouvert, rassemblant des gens de tous les horizons dans les quartiers centraux comme Bagdat Caddesi et la place de Taksim pour y lever leur verres. Le choix de Time Out quant au meilleur endroit pour faire la fête se porte sur le quartier chic de Nisantasi, où vous pouvez choisir parmi la multitude de bars et de restaurants proposant un dîner plutôt cher accompagné d’animations, ou bien prendre votre bouteille de champagne et aller voir les feux d’artifice dans la rue principale, Abdi Ipekci Caddesi. Une fête en plein air mélangeant jeunes locaux et expatriés vous attend directement sous la tour Galata. Pour une expérience couleur locale, visitez Burgazada, la troisième en taille des îles du Prince, et joignez-vous aux feux de camp le long de la jetée.

Bonne année ! Mutlu Yillar !

Barcelone
6/7

En Espagne, le réveillon du Nouvel An commence souvent par un dîner en famille et la plupart des gens sortent pour faire la fête seulement après minuit, mais on trouve toujours un groupe de noceurs sur la plaça Catalunya. L’idée, c’est d’enfiler des sous-vêtements rouges censés porter chance pour l’année à venir, et de manger un grain de raisin pour chacun des douze coups de minuit sonnés par l’horloge de la place. C’est plus facile à dire qu’à faire mais rassurez-vous, des versions pré-épluchées en boîte sont disponibles. Pendant la journée, partez à la recherche de l’home dels nassos, l’homme qui a autant de nez qu’il reste de jours à l’année (comme c’est le dernier jour de l'année, ce vieux rusé n’en a qu’un) qui parade et distribue des bonbons aux enfants.

Bonne année ! Bon any !

Beyrouth
7/7

Selon l’endroit où vous vous trouvez dans Beyrouth pour le Nouvel An, vous pouvez entendre au choix le son de feux d’artifice, de boîtes branchées, de joyeux bris de vaisselle dans les quartiers chrétiens orthodoxes, ou de coups de feu festifs. Le centre névralgique de la ville pour la dernière nuit de l’année se situe sur la place Nejmeh (ou place de l’Etoile), dans l’étincelant centre-ville semblable à une étoile à six branches de rues rendues piétonnes se rejoignant autour de l’emblématique tour de l’Horloge devant le Parlement. Bien imbibées d’alcool et enveloppées par la fumée parfumée émanant des nombreux cafés à narguilés, des foules joyeuses du monde entier s’y rassemblent pour former une fête de rue à l’ambiance chaleureuse. A minuit, un gigantesque feu d’artifice est tiré du port de Beyrouth tout proche. Si vous en voulez encore, des bars à l’ambiance plus détendue comme Torino ou EM Chill vous attendent sur l’avenue Gemmayzeh.

Bonne année ! Kil sana wa enta bi kheir !

Réveillonner à Paris

Commentaires

0 comments