0 J'aime
Epingler

5 boutiques pour rhabiller l'automne

De belles adresses pour sauter dans les flaques d'eau

© Steven Guzzardi // Flickr CC

Avec votre nouveau sac à dos, vous avez l'air fier comme un coq. Dedans, pour bien commencer la rentrée : des stylos qui ne coulent pas, des cahiers qui donnent envie de rêver et un agenda, dernier remède contre l'ennui. Il ne vous manque plus qu'une belle chemise aux couleurs de l'automne et une veste. Vous voilà fin prêt à affronter les premières pluies et avec elles, les premiers rhumes. 

1

Une paire de sneakers chez The Superette

Attention, The Superette est un nom trompeur : vous ne verrez pas dans ce magasin le moindre kilo de tomates. En revanche, vous pourrez y faire un petit ravitaillement de streetwear masculin. A vos caddies messieurs, vous trouverez ici le b.a.-ba du look hipster-skater-urbain : casquettes et bobs, sneakers, sacs à dos, sweat-shirts, tee-shirts et quelques accessoires comme des porte-clefs ou des coques rigolotes pour iPhone. Quant à vous mesdemoiselles, vous n'aurez donc qu'à vous habiller « boyfriend »... Ou bien faire vos emplettes dans les nombreuses autres adresses du quartier : l'étroite rue Vauvilliers où cette enseigne a vu le jour fin 2011 relie les Halles à la très commerçante rue Saint-Honoré.

En savoir plus
Les Halles
2

Un cartable en cuir signé Edwin

Si la marque de prêt-à-porter ne s’est installée à Paris qu’en octobre 2013, Edwin existe au Japon depuis plus de soixante ans. Passionné de denim américain, son créateur M. Tsunemi a d’abord commencé par importer des jeans des Etats-Unis avant de se lancer dans la fabrication en 1961. Devenu une référence ultime en la matière, Edwin cartonne dans son pays natal, laissant l’international Lee Cooper bien derrière. Encore peu connue en Europe, la marque nippone est présente dans un nombre limité d’adresses et mise sur sa réputation bien établie pour se faire connaître.  Après Londres, c’est donc à Paris, rue de Charonne, que la griffe tokyoïte a élu domicile.

En savoir plus
Roquette
3

Une veste mi-saison chez French Trotters

Recommandé

Avec son nouveau flagship store ouvert le 25 août 2012, French Trotters assume ses ambitions et prend de l’ampleur. Pas moins de 200 mètres carrés d’espace chic et soigné, qui remplacent l’ancienne boutique située quelques mètres plus loin au 116 rue Vieille du Temple, et regroupent toutes les facettes de ce concept-store créé par Carole et Clarent Dehlouz en 2005. On y trouve donc à la fois des produits cosmétiques, toujours très tendance : des bougies au savon en passant par le gel douche ; du linge de maison et du mobilier : housses, taies, coussins, nappes, tabourets, tables basses ; enfin des revues et des magazines dédiés à la photo, à la décoration, la mode ou bien les plantes. 

En savoir plus
Le Marais
Advertising
4

Un agenda chez Merci

« Merci : mot prononcé par politesse pour remercier, pour rendre grâce, en réponse à un service ou une proposition. Il exprime autant la reconnaissance, que l’acceptation. » Et en effet on remercie chaudement la créatrice Marie-France Cohen (déjà couronnée de succès grâce à la marque pour enfants ‘Bonpoint’) d’avoir eu la bienveillance de cofonder Merci. Non seulement parce que ce concept-store (titanesque) est l'un des plus beaux de la capitale, mais encore parce qu’il obéit à une logique solidaire jamais de trop dans ces temps de précarité et d’inégalités sociales affligeantes. La totalité de leurs bénéfices part à Madagascar, dans une fondation, pour venir en aide aux femmes et aux enfants.

En savoir plus
Le Marais
5

Un sac à dos résistant grâce à Royal Cheese

« Tu y viens avec une idée en tête, tu repars avec l’esprit rassasié », aime-t-on dire chez Royal Cheese. Lancée il y a quatorze ans, la boutique a d’abord squatté le bitume de la rue Tiquetonne avant d’ouvrir d’autres succursales rues Vieille-du-Temple (chaussures et accessoires) et de Poitou. Inaugurée en 2009, cette dernière offre un savant mélange des autres adresses : des jeans Cheap Monday pour les petits portefeuilles, des pantalons April 77 pour les plus exigeants, des doudounes bien chaudes, des sacs à dos en toile huilée Herschel (180 €) ou encore des chemises Farah (90 €)…

En savoir plus
Le Marais

Commentaires

0 comments