0 J'aime
Epingler

Boutiques alimentaires

Vous cherchez ce que l'on appelle un « delicatessen » ? Une épicerie fine, caverne d'Ali Baba des temps modernes où il est possible...

DR
Vous cherchez ce que l'on appelle un « delicatessen » ? Une épicerie fine, caverne d'Ali Baba des temps modernes où il est possible d'acheter mille et une merveilles gastronomiques ? Cette corne d'abondance existe au cœur de Paris ! On trouve dans certains magasins des produits exotiques rares ramenés du fin fond de l'Amazonie comme des baies d'açaï ou des fruits de guarana bourrés de vitamines, des produits bio et végétariens, des vins bio et biodynamiques, des pâtisseries divines à base de cacao millésimé, de l'huile d'olive vierge première pression... Gourmands, régalez-vous !

La Grande Epicerie de Paris

Le temple du bon goût se situe au rez-de-chaussée du magasin multimarques Le Bon Marché, rive gauche de Paris. Boulangerie, pâtisserie, charcuterie, boucherie et fromagerie vous feront succomber à la tentation gourmande ! Attention : les prix dépendent toujours de l'âge et de l'origine du produit, donc de sa qualité. Vous pouvez donc très bien acheter un délicieux macaron pistache pour deux euros et des poussières, tout comme vous pouvez dépenser une somme astronomique pour une bouteille d'huile d'olive. L'atout principal de la Grande Epicerie : l'incroyable diversité et exclusivité de ses produits. Du sel rouge d'Hawaï, des tagliatelles à la truffe, une infusion à l'eau de rose, des financiers à la bergamote... dur de ne pas trouver son bonheur dans ces rayons gourmands, rangés par pays d'origine du produit.

En savoir plus
7e arrondissement

Pousse-Pousse

Ancienne journaliste de mode, Lawrence Aboucaya a décidé d'abandonner les médias pour se consacrer à la cuisine biologique et végétarienne. Cette préparation spéciale des aliments se fait crue ou bien à la vapeur, pour préserver la qualité des produits. Pousse-Pousse, c'est aussi une sélection de différentes graines germées préparées avec amour, pour un repas à haute valeur énergétique. Dans la boutique-restaurant, vous pouvez vous initier à l'alimentation haute vitalité grâce à une sélection de graines et d'algues, des paniers de fruits et de légumes bio ainsi que tous les appareils requis pour cette cuisine atypique, comme les blenders, germoirs et déshydrateurs. Notre gourmandise recommandée : le gâteau au chocolat cru qui fera frétiller vos papilles.

En savoir plus
9e arrondissement

La Pâtisserie des Rêves

Un rêve gourmand devenu réalité. Le pâtissier Philippe Conticini, inventeur des verrines (chez Peltier, au début des années 2000) et auteur d’un livre sur le Nutella, ne cesse pas d’étonner son public dans sa pâtisserie de Saint-Germain ou plus récemment dans sa boutique-salon de thé dans le 16e.
Dans un décor délicieusement contemporain, fait de dômes en verre suspendus, il réinterprète les bases de la pâtisserie française, en y ajoutant sa touche personnelle. Le Saint-Honoré devient alors rectangulaire pour que l'on puisse le couper en tranches, le Paris-Brest cache du praliné pur et coulant à l’intérieur de sa crème et le mille-feuille du dimanche se gorge de vanille.
Chaque mois, il met en valeur des fruits de saison dans une tarte et un fruitier, une « libre interprétation » du fraisier. De quoi s'accorder un péché mignon en toute impunité...

En savoir plus
7e arrondissement

Le Vin en Tête

Vins naturels issus de l'agriculture biologique, grandes appellations et domaines d'exception, spiritueux et large gamme de whiskies, champagne de marque et de vigneron... Pour un dîner bien arrosé, Le Vin en Tête se charge de vous conseiller pour que vous puissiez trouver la bouteille adaptée à vos besoins. Pour remplir leurs trois caves sur Paris, Laurent Le Moigne et Hervé Guillard parcourent le vignoble français en quête de vins authentiques. La boutiquepropose également des cours d'œnologie pour apprendre à déguster, ainsi que des services événementiels pour les particuliers et les entreprises. Pratique : le bar à vins Oh Bigre !, dans le 17e, vous permet de goûter les bouteilles proposées dans les caves avant de les acheter.

En savoir plus
6e arrondissement

Voy Alimento

La tendance bio bat son plein à deux pas du canal Saint-Martin. Voy Alimento propose une épicerie de supers-aliments, dont la plupart sont originaires d'Amérique du Sud. Riches en vitamines, protéines et minéraux, ils sont souvent gorgés de savoirs ancestraux, comme la « griffe du  chat », utilisée depuis toujours par les guérisseurs péruviens pour ses puissantes vertus détoxifiantes et qui se boit comme bouillon revitalisant au déjeuner, ou encore la « guarana », une graine chargée en caféine qui vous aidera à affronter quelques nuits blanches. Toutes les plantes vendues sont issues de la cueillette sauvage ou de l'agriculture biologique. Profitez également de ces supers-aliments dans la cantine végétalienne, où vous pouvez goûter à une sélection de plats concoctés sur place.

En savoir plus
10e arrondissement

Les Bio Gosses

La boutique pour mères et enfants Les Bio Gosses mise sur les bonnes valeurs écolos dans le quartier animé de Notre-Dame de Lorette. Le tout en mode bio, en passant par l'alimentation, les jouets, voir même la layette et les biberons. Biscuits artisanaux, lait d'amande, de soja et de riz, mais aussi jouets en bois de forêts gérées ou bien en carton recyclé ; les bons réflexes écolos s'apprennent dès le plus jeune âge. En matière de vêtements, tous les produits sont faits à base de coton bio et la teinture est garantie végétale. Le rayon consacré aux produits bio pour bébés et enfants surprend par sa large gamme de produits pour le soin du corps.

En savoir plus
9e arrondissement

Le Garde Robe

Recommandé

Ce bar à vins près de l’ancienne Samaritaine plaira aux épicuriens les plus exigeants. Ici pas de Saint-Emilion ou de Château Latour. Sur les conseils d’un patron sympathique, œnologue autodidacte, et en fonction de son budget, on vient étonner son palais avec des bouteilles de petites propriétés produisant des vins naturels, bio ou « biodynamiques ». Mais c’est quoi ce truc ? Eh bien pour produire du vin biodynamique, les viticulteurs ont favorisé de façon naturelle les échanges entre la vigne et la terre pour mieux exprimer le terroir dans le raisin. Et ça change quoi ? Pureté, complexité aromatique, minéralité... venez déguster ces crus si spéciaux pour juger par vous-même ! Pour accompagner ces liqueurs, on peut choisir entre de nobles planches de fromages affinés et de jambon « di Parma » ou des huîtres si on préfère le blanc. Avec ses murs en brique et son plancher ancien, la Garde Robe est une adresse chaleureuse et intimiste, un peu chère (droit de bouchon de 6 euros par bouteille oblige) mais les bouteilles valent leur pesant d’or.

En savoir plus
Les Halles

Ladurée

Une adresse prestigieuse pour un lieu qui ne manque pas d’éclat. Depuis que Sofia Coppola a rendu le macaron anachroniquement célèbre, la marque anis et son décor XIXe siècle ne désemplit plus. Religieuse à la fleur d’oranger, Saint-Honoré pistache-griottes ou encore Pompadour coiffée de framboises, on comprend pourquoi ce salon de thé est l’adresse préférée des Parisiennes en tout genre, des touristes en goguette et autres fins gourmets. Grâce aux pâtisseries pécheresses de Philippe Andrieu, l’heure du thé est devenue sacrée chez Ladurée. Et pour ceux à qui il manquerait une pointe de salé, le côté bar, un brin moins classique mais tout aussi envoûtant, propose œufs brouillés au caviar osciètre, crème de potimarron et autres créations de Michel Lerouet. Simplement royal.

En savoir plus
Champs-Élysées & l'Ouest de Paris

Blé sucré

Fabrice Le Bourdat, ancien du Bristol à Paris et du Martinez à Cannes, a transformé cette modeste pâtisserie de quartier en rendez-vous incontournable pour les gourmands de tout l’Est parisien. On apprécie le décor moderne et sans grande prétention, ainsi que les gâteaux classiques, évidemment, qui atteignent ici leur summum. Goûtez donc à la tarte au citron ou la tarte Tatin pour comprendre...
Les croissants comptent également parmi les meilleurs de la ville et il ne faut surtout pas passer à côté des créations inspirées par le quartier, comme le Trousseau (chocolat et framboise) ou le Vollon (amande, praliné, chocolat et vanille). D'autant plus qu'aux beaux jours, les quelques tables posées au dehors vous permettront de déguster ces petits trésors en toute tranquillité.

En savoir plus
L'Est de Paris

Maison de la Truffe

Tranchée, râpée, pelée, diluée en sauce ou caramélisée façon crème brûlée : depuis 1932, la perle rare de la gastronomie française se conjugue à toutes les envies dans ce restaurant de la place de la Madeleine. Après quatre-vingts ans de vie commune, la Maison adule toujours ses précieuses tubercules comme au premier jour, et ce sous toutes leurs coutures : truffes noires, truffes blanches, truffes d’été, d’hiver, de Bourgogne... Au point que leurs tons taupe, bruns, beiges et crème ont fini par envahir les murs et imprégner le décor. Le décor, les clients ne s’en préoccupent pas beaucoup : les habitués de la Maison sont bien trop absorbés par ce qui se passe dans leur assiette pour se soucier de la couleur des rideaux. Une indifférence que vous jugerez vite contagieuse, une fois goûtées les concoctions succulentes qui jaillissent des cuisines. A commencer par une exquise crème de marron à la truffe noire et au lard fumé, suivie d’un foudroyant bœuf Rossini et sa crème aux truffes, puis d’un fondant au chocolat accompagné d’une glace à la vanille et aux… truffes. Pour finir, n’oubliez pas de trinquer à la santé du chien dont la truffe a reniflé l’orgie fongique que vous allez digérer.
Et si, après tout cela, il vous reste encore comme une envie de « vous-savez-quoi », vous pouvez toujours en prendre quelques-unes à emporter. Ou visiter leur deuxième adresse, au 14 rue Marbeuf.

Réserver maintenant En savoir plus
8e arrondissement
Afficher plus

Commentaires

0 comments