0 J'aime
Epingler

Disquaires

La musique en 45 tours

1/10
2/10
3/10
4/10
5/10
6/10
7/10
8/10
9/10
10/10

5 adresses qui tournent rond

Fargo Store

Que vous aimiez la musique ou non, la boutique Fargo ne manquera pas d’attirer votre regard. Impossible de la rater avec sa vitrine boisée et ses néons rétro qui évoquent la devanture d’un disquaire de San Francisco. Et pourtant, vous êtes bien à Paris, à deux pas du canal Saint-Martin. Ouvert depuis début 2010, le Fargo Store a très vite su s’implanter dans le quartier, avec une sélection équilibrée dans des formats variés : ici on revendique l’étiquette « country », comme un territoire sonore qui s’étend du classic rock à la pop, de la folk à la new wave. Lire la suite

En savoir plus
10e arrondissement

Souffle Continu

Ouvert en 2008, Souffle Continu est vite devenu l’un des poumons musicaux du quartier. La faute à ses patrons, Bernard et Théo, duo passionné de vinyles et avide de découvertes privilégiant les musiques actuelles, sans pour autant bouder les fondamentaux. Ainsi, du jazz improvisé au harsh noise, du rock indé au black metal, les bacs regorgent de pépites souvent méconnues dont la pochette n’attend que d’être déflorée. Et quel plaisir pour un mélomane d’entrer dans un magasin où il a du mal à trouver ses repères, pris sous l’avalanche d’une sélection pointue et éclectique à la fois. Lire la suite

En savoir plus
Roquette

Born Bad

Voilà une boutique de disques au caractère bien trempé, où la clientèle sent le cuir, la chaîne de moto et l’aiguille de tatouage. Un peu comme si Born Bad, fils bâtard de ces disquaires de Soho circa 1977, à l’époque où le punk était roi et le futur n’avait pas d’avenir, avait fait sienne la devise de James Dean : « Il faut vivre vite, mourir jeune, faire un beau cadavre ». Ici la musique est encore bien vivace et prend aux tripes dans un vrombissement de disto, du rock’n’roll des aïeux jusqu’à la oï, du blues au hardcore. On y passe essentiellement pour découvrir, discuter avec les patrons et voir défiler quantités de vinyles autoproduits et souvent très abordables. Lire la suite

En savoir plus
Roquette
Advertising

Plus de bruit

Installé dans sa boutique depuis dix-sept ans, Jean-Paul est une figure incontournable du quartier. Ca n’est donc pas un hasard si l’on croise derrière cette façade jaune beaucoup d’habitués, venus voir ce que le patron a reçu depuis leur dernier passage. Pressage rare d’une compilation des Standells, vinyles de rock indé des nineties, groupes de punk français… on peut passer des heures à fouiller les bacs de Plus de bruit, à la recherche d’une pépite que souvent on finit par dégotter à un prix plus que raisonnable. Lire la suite

En savoir plus
Saint-Georges

Bimbo Tower

Bienvenue dans le temple du bizarre, la Mecque du freak weirdo en quête de nouvelles sensations sonores après avoir ingurgité les discographies complètes et dans le désordre de John Zorn, Tangerine Dream et Albert Ayler. Un type qui n’a peur de rien, croit avoir tout entendu et n’arrive plus à s’endormir sans avoir écouté le décollage d’un Airbus A330 gravé sur microsillon trouvera ici de quoi contenter ses écoutilles pour quelques années. Lire la suite

En savoir plus
Roquette

Commentaires

0 comments