2 J'aime
Epingler

Où trouver un bon fleuriste ?

Petit tour dans le monde silencieux des plantes vertes

© Céline Astorg

Ras-le-bol de la grisaille urbaine, du bitume où le moindre brin d'herbe ne se risque plus depuis longtemps ? Et si votre 20m² se transformait en un havre de paix ? Ne cherchez plus à pousser les murs, remplacez vos étagères surchargées de babioles par des pots de fleurs ! On remonte ses manches, les mains dans la terre, on arrose, on rempote ! Découvrez notre sélection de fleuristes qui feront de votre chez-vous, un joli coin de verdure.

Pour les locavores • Pompon

Recommandé

15 rue des Lumières (place Jean Jaurès), 93100

Des roses délicates, des dahlias pleins de vie et des hortensias mystérieux : mettre un pied chez Pompon, c’est assurément s’offrir une petite dose de bonheur dans sa journée. Fleuriste écoresponsable Imaginé il y a quatre ans par Sophie, Pompon infuse une douce odeur de joie place Jean Jaurès. « Ici, nous ne vendons pas seulement des fleurs, déclare la maîtresse des lieux, nous sommes des artisans. » Aux antipodes de la grande distribution qui propose toutes sortes de fleurs à n’importe quelle saison, Sophie sélectionne avec soin les végétaux qui viendront habiter sa boutique.

En savoir plus
Montreuil

Pour les paresseux • Green Factory

17 rue Lucien Sampaix, 10e

On le sait : vivre à Paris tout en cultivant son bout de jardin n’est pas chose aisée. D’autant plus quand on n'a ni la main verte, ni de temps à consacrer à l’entretien des plantes. Pourtant, un compromis existe pour végétaliser son environnement. Et il se trouve à Green Factory. Dans cette boutique, on confectionne des paysages miniatures dans des bocaux, sans entretien ou presque. A peine un ou deux arrosages par an, en petite quantité, auxquels s’ajoute l’indispensable lumière du jour.

En savoir plus
10e arrondissement

Pour les poètes • Debeaulieu

Boutique élégante et épurée, Debeaulieu jongle entre le pastel des fleurs des champs et les couleurs vives de plantes plus classiques. C’est en novembre 2013 que Pierre, trentenaire fraîchement sorti de l’école des fleuristes de Paris, lance son affaire. Cet ancien chasseur de têtes issu de l’industrie pharmaceutique aura choisi les plantes pour exprimer son goût pour la décoration d’intérieur, le design, la mode et plus généralement le monde de l’art.

En savoir plus
9e arrondissement

Pour les fleurs bleues • Bleuet Coquelicot

10 rue de la Grange aux Belles, 10e

Tistou les pouces verts a bien poussé. Il se fait désormais appeler Tom des fleurs et officie dans une toute petite boutique du 10e arrondissement. Le fleuriste aime les jolies choses et dans son cabinet de curiosités végétales fleurissent ses trouvailles fraîchement rapportées du marché. Ici, on fonctionne au coup de cœur et on ne défait pas le calendrier, tout est de saison. Alors, on apprend à apprécier la rareté, à redécouvrir des plantes et des fleurs moins communes. 

En savoir plus
10e arrondissement

Pour les calmes • Ikebanart

49 rue Lucien Sampaix, 10e

Ikebanart, l’agence de décoration florale et végétale spécialisée dans l’art floral japonais ikebana et dans les jardins suspendus kokedamas, a installé sa boutique-atelier le long du canal Saint-Martin. Après trois années passées à créer des univers floraux pour l’événementiel et les mariages, Gwenaël et Eugénie ont su imaginer un microcosme bien à eux.

En savoir plus
10e arrondissement

Pour les amateurs de piquant • Les succulents cactus

111 rue de Turenne, 3e

Microcosme exotique et délicat, la boutique Les succulents cactus représente une petite arche de Noé pour ces mystérieuses plantes piquantes à la tendresse résolument introvertie. Environ 300 variétés y sont en vente. Pas grand-chose pour la propriétaire du lieu qui précise que 100 000 existent dans le monde. Les cactus sont sélectionnés chez des petits producteurs du Sud de la France, pour être ensuite vendus entre 5 et 1 000 euros. 

En savoir plus
3e arrondissement

Pour les difficiles • L'Atelier floral

74 rue Doudeauville, 18e

En plein dans le quartier métissé et chaleureux de Château Rouge s’est ouvert récemment un formidable fleuriste. Ou plutôt un « atelier floral ». Il faut dire que l’endroit mérite ce titre : en perpétuelle évolution, la devanture et l’intérieur de la boutique sont renouvelés régulièrement avec un soin et un sens de la composition rares. Difficile de ne pas tomber sous le charme des bonsaïs ou des alignements de bouquets qui ornent chaque mètre carré de la boutique. Le personnel est toujours prêt à vous aider pour sauver votre dernière plante agonisante ou décrypter le si complexe langage des fleurs. 

En savoir plus
18e arrondissement

Pour les indécis • Marché aux Fleurs et aux Oiseaux

Place Louis Lépine, 4e

Niché en plein cœur de la capitale, sur l’île de la Cité, le marché aux fleurs est un décor charmant et bucolique à souhait. Un havre de beauté champêtre, à l’abri des antiques pavillons métalliques de la place Louis Lépine, à laquelle on prête plus de deux siècles. Des allées végétales joyeusement sauvages, où s’épanouissent arbustes, fleurs, plantes et graminées du monde entier, tous à vendre à l’instar des graines, mangeoires pour oiseaux, statues, pots et éoliennes qui les entourent… Entre l’amoncellement de plantes grasses, les gerbes florales et les décorations d’extérieur... 

En savoir plus

Pour les designers en herbe • Compagnie

38 rue de Malte, 11e

A mi-chemin entre la boutique et l'entrepôt chic, Compagnie ouvre ses portes aux chalands le samedi après-midi pour mettre en valeur un mobilier d'intérieur prêt à accueillir nos amis les végétaux. On y trouve des consoles à plantes, des kits d'étagères avec ou sans pots, des tables-pots ou encore des bouts de canapé-pots (entre 190 et 250 euros), et des séparations salon-cuisine (170 euros), idéales pour les plantes aromatiques. 

En savoir plus
Oberkampf

Pour les esprits farfelus • Les Mauvaises Graines

25 rue Custine, 18e

C’est à quelques pas de la bouillonnante station de métro Château Rouge, et derrière la non moins affairée butte Montmartre, que les Mauvaises Graines ont planté le décor de leur jardinerie concept. Dans une mise en scène mi-rock mi-baroque, les végétaux côtoient insectes, animaux empaillés, poissons rouges et chats mignons. Un cabinet de curiosités dont l’esthétique dépaysante et magique a été pensée par son créateur, David Jeannerot, ancien styliste. Sa patte « mode » se ressent dans l’espace et s’exhibe sur certaines plantes monogrammées façon objet de luxe.

En savoir plus
18e arrondissement

Pour tous les goûts • Rêve le Marché aux Fleurs

60 boulevard Malesherbes, 8e

Matisse disait : « Il y a des fleurs partout pour qui veut bien les voir. » Chez Rêve, il y a des fleurs pour tous ceux qui veulent bien en avoir… Ce fleuriste situé au numéro 60 du boulevard Malesherbes n’a rien à voir avec ses confrères et pour cause, il s’agit du premier marché aux fleurs haut gamme de Paris. Concept fleurs Ouvert en 2009, Rêve est un genre de concept store à lui tout seul où les fleurs, venues tout droit de Rungis, sont proposées dans tous leurs états. Le magasin s’articule en effet autour de trois « pôles ». 

En savoir plus
8e arrondissement

Pour la hype • Peonies

81 rue du Faubourg Saint-Denis, 10e

Trois semaines d’existence et déjà des dizaines d’articles dans la presse. Depuis octobre 2016, Peonies attire les regards vers le quartier de Château d’Eau où la boutique-café a élu domicile. Il faut dire que le concept en émeut plus d’un : un fleuriste coffee-shop où l’on peut à la fois siroter un matcha latte bio, manger 100% végétatien et repartir avec un bouquet de fleurs. Que demande le hype ? Fleurs et cafés serrés  On entend déjà les plus sceptiques parier sur la longévité du lieu. 

En savoir plus
10e arrondissement

Commentaires

0 comments