Prurient + Pharmakon + Low Jack + Sister Iodine

Musique, Rock et rock indé
Recommandé
0 J'aime
Epingler
Prurient + Pharmakon + Low Jack + Sister Iodine

! Attention, info de dernière minute : Pharmakon a finalement annulé sa tournée européenne, et sera donc remplacée par Powell (Diagonal Records) sur cette date !

Quand In Paradisum s’associe à Villette Sonique, ça donne tout simplement l’une des soirées les plus excitantes de l’édition 2014 du festival. Et pour cause : derrière In Paradisum, on retrouve Guillaume Heuguet et Paul Régimbeau (aka Mondkopf), deux acteurs de la scène électro française qui font largement bouger les lignes et évoluer les mentalités à travers leur label et leurs soirées, créant des ponts vers d’autres musiques extrêmes et exigeantes. Et dans la catégorie gros coup de boule sonique, le programme de ce mercredi 4 juin au Trabendo a de quoi faire frémir.

Alors qu’on se remet à peine des séquelles du concert apocalyptique de Vatican Shadow l’an passé au WIP Villette (violence sonore, enceinte KO, concert expéditif et brutal pour un public en transe), Dominick Fernow revient honorer de sa présence Villette Sonique, cette fois sous la bannière de son projet noise Prurient. Si ces derniers albums ont quelque peu adouci la formule (‘Bermuda Drain’ en tête), on peut quand même compter sur un show mémorable, vu la réputation scénique du zigue.

La New-Yorkaise Margaret Chardier, alias Pharmakon, devrait également assurer, avec son électro industrielle abrasive, à vous filer la chair de poule. Son album ‘Abandon’ (coucou les vers sur la pochette) ferait d’ailleurs une très bonne BO pour film d’horreur, glaçante à souhait.

Représentant de l’écurie In Paradisum, Low Jack proposera sans doute un set moins extrême, mais pas moins intéressant pour autant, comme en témoigne son titre Hats & Cash, sorte de house industrielle qui devrait échauffer les esprits et les corps.

Enfin, les Français de Sister Iodine nous ferons profiter de quelques morceaux de leur dernier album ‘Blame’, avec leur rock bruitiste qui complète un line-up bien alléchant, aussi cohérent que varié. On a hâte. Vivement.

Par Nicolas Hecht

Publié :

LiveReviews|0
1 person listening