Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right Carré Montparnasse

Carré Montparnasse

Sport, Danse Montparnasse
Carré Montparnasse
© DR

Time Out dit

Attention les amis ! Nous nous efforçons d'être précis, mais la situation particulière nous oblige à quelques ajustements. Alors vérifiez que les lieux soient bien ouverts avant de vous y rendre.

Quel studio ? Carré Montparnasse

Chaque prof, au sourire proportionnel aux abdos, a une playlist de prédilection avec un univers à lui – latino, R&B, salsa, pop, reggaeton – qui oriente le style de ses chorégraphies. Le dancefloor dans l’obscurité avec jeux de lumière offre un bon kiff hors du temps et du train-train quotidien. Comme les cours de danse sont donnés dans des boîtes, il n’y a pas de vestiaires à proprement parler, on se change dans les toilettes : c’est ça, le monde de la nuit.

Quel cours ? Zumba

Qu’est-ce qu’on pourrait bien faire après une bonne journée de travail ? Se défouler en boîte, quelle question ! Dress code : débardeur fluo, minishort et baskets. Bon, après tout, le seul truc qu’on risque de choper là-bas, ce sont des courbatures (ou des acouphènes). On débarque donc à 50 zumbadass minimum sur le dancefloor tamisé, et c’est parti pour la fiesta.

Le principe est simple : on reproduit les mouvements de la coach sur scène, un peu comme si on lui livrait une danse mystique devant son autel. Clairement, le niveau de décibels ne permet pas de disserter sur les mouvements donc on se contente d’essayer de calquer ses pas sur ceux de la survoltée Alix, au déhanché impitoyable. Une quinzaine de chorégraphies s’enchaînent, mêlant danse et fitness, avec des mouvements accessibles et caliente.

Comme dirait Lorie, sur un air latino, on ressent le tempo. On ressent surtout tout le corps qui travaille. Cardio, cuisses, bras, abdos, fessiers, et surtout sa coordination. Déjà qu’on avait du mal à lever en même temps la jambe droite et le bras opposé… Si l'on ne suit les chorés qu’à moitié, on profite quand même d’un moment galvanisant à secouer son popotin parmi une foule motivée pour transpirer. En plus, aucun moyen d’apercevoir son reflet donc zéro tentation de se juger. On se concentre juste sur la musique, ses sensations, les ondulations de son corps, et puis, comment on dit déjà ? Ah oui, on s’amuse.

Cours également à retrouver au : Club Haussmann 23 rue Taitbout – Paris 9

Par Aurane Galopin

Publié :

Infos

Adresse 34-36 rue du Départ
Paris
75015
Transport Métro Montparnasse-Bienvenüe
Prix Cours découverte à 12 € puis forfait 10 cours à 125 €
Contact
Heures d'ouverture Du lundi au jeudi de 18h15 à 21h
Vous êtes propriétaire de ce commerce ?
Vous aimerez aussi
    À la une