L’Amour vainqueur

Théâtre
Recommandé
4 sur 5 étoiles
L’Amour vainqueur
© Théâtre de la Ville

Time Out dit

4 sur 5 étoiles

Attention les amis ! Nous nous efforçons d'être précis, mais la situation particulière nous oblige à quelques ajustements. Alors vérifiez que les événements sont bien confirmés avant de vous y rendre.

Avec qui ? Le dernier enfant qui vous a offert un dessin
Voir quoi ? Un peu de positive attitude

L’actualité vous donne la nausée, vous avez perdu foi en l’humanité et vous êtes à deux doigts d’inscrire votre gosse à un stage de survie… Posez tout de suite ce manuel de collapsologie pour les nuls et optez pour le théâtre. Car s’il y est bien question d’un monde qui s’effondre, la dernière création d’Olivier Py risque de vous remettre du baume au cœur. Inspiré d’un conte des frères Grimm, ce spectacle jeunesse ravira aussi bien les grands que les petits.

Certes, c’est encore une histoire de princesse isolée dans un donjon, mais celle-ci ne saurait se résumer à sa longue et belle chevelure, de même qu’elle ne saurait succomber à la dictature de la beauté. Inversant les rôles préétablis et jouant avec le travestissement, cette petite opérette met en scène des personnages féminins forts, prêts à en découdre et à affirmer leur pouvoir et leurs désirs face à un monde en ruine. Les personnages les plus détonants, une fille de vaisselle bien gaillarde et un jardinier poético-écolo, sont aussi les plus touchants.

Le décor est simple, poétique, entre théâtre de tréteaux et cabaret. Avec cette création, le directeur du Festival d’Avignon revient à l’essentiel, à un théâtre sans fard (mais avec loupiottes), à une scène simple et désencombrée. Avec leurs visages peints en blanc, les personnages oscillent entre chant, danse et pantomime jusqu’à ce que l’amour triomphe dans un déluge de paillettes. Si vous étiez à la recherche d’un petit shoot d’espoir, c’est là que vous le trouverez.

Par Alix Leridon

Infos

Vous aimerez aussi
    À la une