Recevez Time Out dans votre boite mail

Recherche
Festival d'Automne à Paris
© Marina Abramovic © W.Hoesl

Les meilleurs spectacles et pièces de théâtre à Paris

Vous cherchez ce qui se fait de mieux en spectacles et pièces de théâtre à Paris ? Voici la crème de la crème : Molière n'a qu'à bien se tenir !

Écrit par
Alix Leridon
Publicité

Après des mois de disette culturelle au cours desquels voir un spectacle consistait à mater l’allocution présidentielle dans son canapé, les sorties « non essentielles » retrouvent en cette rentrée leur absolue nécessité. Et disons-le d’entrée : c’est dans un foisonnement d’offres que la reprise est lancée. Science-fiction, comédies burlesques, récits engagés, conférences barrées… il y en a pour tous les goûts ! Pour vous aider à faire le tri, Time Out a sélectionné les meilleurs spectacles à voir en cette rentrée. Show must go on!

Les meilleurs spectacles et pièces de théâtre à Paris

  • Théâtre
  • 17e arrondissement

S’il y avait un seul spectacle à voir à Avignon cette année, et à ne pas rater ce mois-ci à Paris, c’est bien Fraternité. Après Saïgon, récit choral sur la mémoire collective autour de la guerre d’Indochine, Caroline Guiela Nguyen revient cette année avec un projet tout aussi ambitieux. Mais cette fois-ci, ce n’est plus le passé et son héritage que l’autrice et metteuse en scène française tente d’explorer, mais un futur trouble et lointain, dans lequel la moitié de la population aurait disparue suite à une éclipse solaire. Conte fantastique et philosophique, la pièce flirte avec la science-fiction – fait rare au théâtre – pour mieux analyser les sentiments humains. Réunissant acteurs professionnels et amateurs, de tout âge et de tous horizons, le spectacle raconte comment les survivants de la catastrophe affrontent ensemble, année après année, la disparition soudaine de leurs proches. Les fans de l’excellente série HBO The Leftovers, qui pose ces mêmes questions du rapport au temps et au deuil, à partir d’un postulat de départ similaire, se réjouiront de trouver dans ce spectacle une toute nouvelle façon d’y répondre.

  • Théâtre
  • Père-Lachaise

Voilà dix ans que Pauline Bureau, autrice et metteuse en scène, fait résonner sa voix sur la scène contemporaine. Développant un théâtre du réel où s’entremêlent documentaire et fiction, elle élabore une poétique de la condition féminine dans notre société, que ce soit à travers l’affaire du Mediator (Mon Cœur, 2017) ou le quotidien d’une équipe de football féminin (Féminines, 2019). En 2019, son spectacle Hors la loi sur le procès de Bobigny, à la Comédie Française, l’avait définitivement consacrée comme l’une des metteuses en scène les plus fascinantes de sa génération. Sa nouvelle création, Pour autrui, ouvrira cette année la saison d’automne du Théâtre de la Colline. Cette pièce, une fiction, aborde la question de la GPA pour repenser celle de la maternité, à travers une histoire d’amour passionnée. Alors que le projet de loi bioéthique a été adopté en juin dernier, Pauline Bureau se propose de poser un regard romanesque et sensible sur un sujet trop souvent réduit à ses enjeux politiques et médicaux.

Publicité
  • Théâtre
  • Goutte d'Or

Il est son « petit pigeon », elle est son « petit melon ». Lui, c’est Anton Tchekhov, célèbre nouvelliste et dramaturge russe alors âgé de 29 ans ; elle, c’est Lydia Mizinova, une jeune employée de l’administration russe de 19 ans. Pendant près de dix ans, les deux amants entretiendront une correspondance amoureuse pleine d’humour et d’esprit, qui n’a encore jamais été publiée et que le metteur en scène russophile Nicolas Struve s’emploie à nous faire découvrir dans sa dernière pièce, jouée au Théâtre de la Reine Blanche. Parce que leur relation est déterminante pour Tchekhov qui s’inspirera de Lydia pour construire le personnage de Nina dans La Mouette, et parce que l’adaptation de Nicolas Struve vivifie leurs échanges drolatiques tout en soulignant leur incroyable qualité littéraire, Correspondance avec la Mouette est une réjouissante révélation. A ne pas manquer.

  • Théâtre
  • Champs-Elysées

Dans un esprit à la Perec, Jean-Michel Ribes compose avec sa nouvelle pièce, J’habite ici, une fresque ludique et comique sur la vie d’un immeuble et des vies qui s’y éparpillent. Baroque et burlesque, construit comme un puzzle disparate et fragmentaire, le spectacle met en scène près de cinquante personnages dont les rôles sont répartis entre dix acteurs. On y retrouve l’irrévérence électrique et riante de l’auteur de Musée haut, musée bas, qui fait sonner depuis près de 20 ans sa verve jubilatoire et acerbe dans les coulisses du Théâtre du Rond Point, dont il est l’heureux directeur. Quand le caractère humain confine à la folie, Jean-Michel Ribes ne demande jamais qu’à en rire, et on ne se lasse pas d’en rire avec lui. 

Publicité
  • Théâtre
  • Théâtre

A 50 ans, certains s’offrent une Rolex. D’autres s’offrent… Adèle Haenel et Bob Wilson. C’est autrement plus chic. Pour célébrer cinq décennies de manifestations scéniques au cœur de la capitale, le Festival d’Automne ouvre la rentrée culturelle avec un programme cinq étoiles et XXL, résolument dans l’air du temps. On vous raconte tout !

Bérengère Krief - Amour
  • Théâtre
  • Comédie
  • Saint-Georges

C’est où, l’amour ? On dit que certains l’auraient trouvé entre deux rayons de livres à Notting Hill, d’autres entre deux paquets de quinoa chez Bio c’ Bon, et d’autres encore entre deux shots de vodka dans une boîte presque sympa. Bérengère Krief, elle, l’a cherché pendant longtemps : de tournages en voyages, de Tinder en folles soirées, guidée par le désir d’avoir une belle histoire à raconter. Son histoire d’amour avec l’amour, l’ex-« plan cul régulier » de Bref. nous la raconte avec humour et sincérité, sans omettre la moindre déception ou humiliation. Entre un stage de développement personnel en Ardèche et un trip en solitaire en Australie, Bérengère Krief détaille les différentes étapes qu’elle a dû passer pour soigner sa maladie d’amour, de la méditation à la bougie au petit vomi sur une target en boîte de nuit. Du haut de son joli cerceau, devant un beau rideau de paillettes, Bérengère danse sa vie avec une douce énergie.

Et après les meilleurs spectacles et pièces de théâtre à Paris...

Publicité
Recommandé
    Vous aimerez aussi
      Publicité