10 spectacles et pièces de théâtre qui font la rentrée

La crème de la crème dans les salles parisiennes. Molière n'a qu'à bien se tenir.
©Géraldine Aresteanu SCALA YOANN BOURGEOIS
©Géraldine Aresteanu SCALA YOANN BOURGEOIS
Par Gildas Madelénat, Houssine Bouchama et Charline Lecarpentier |
Advertising

Parce qu'il n'est pas toujours aisé de savoir quelles sont les pièces à voir et celles à fuir, Time Out sélectionne pour vous les meilleures perfomances du moment. Que vous aimiez l'ultra-contemporain ou le naturalisme, les salles à l'italienne ou les théâtres de quartier, la sélection est taillée pour vous. N'ayez plus peur d'aller au théâtre. Allez, bon spectacle !

1
© Scala Yoann Bourgeois
Théâtre

Scala

icon-location-pin Strasbourg-Saint-Denis
icon-calendar

Autant vous dire que depuis qu’on a vu son spectacle Celui qui tombe, on suit Yoann Bourgeois avec une vraie attention, histoire de ne jamais louper ces nouveaux souffles de cirque et d’acrobatie. Et si en plus il s’agit du spectacle d’ouverture d’un tout nouveau lieu en plein Paris… Impatience maximale.

2
Théâtre

La Nuit des Rois ou tout ce que vous voulez

icon-location-pin Louvre
icon-calendar

Dans le genre monument Thomas Ostermeier n’a plus rien à prouver. Quoi qu’il fasse, quoi qu’il touche cela vaudra la peine de votre présence. Il s’agit de sa première création à la Comédie Française et on espère fort qu’il tapera un grand coup dans les meubles normands.

Advertising
3
© Philippe Quesne
Théâtre

Hate

icon-location-pin Paris et sa banlieue
icon-calendar

Haut de la vague du Hype pour une Laetitia Dosch qui n’en finit pas de nous emballer. Après son fabuleux premier rôle pour Jeune Femme de Léonor Serraille, la comédienne présentera son propre spectacle dans un des hauts lieux du théâtre contemporain français. Il y aura des chevaux et du rap. Venez.

4
Bun Hay Mean
© Push Talents/Martin Lagardère
Théâtre, Comédie

Bun Hay Mean (Chinois Marrant)

icon-location-pin Batignolles
icon-calendar

Révélation inévitable de ces dernières années, immanquable parmi les immanquables, on attend le retour de vacance de Bun Hay Mean comme on attend Noël. Et on ira le revoir encore et encore. Et encore. 

Advertising
5
Théâtre

Les Fourberies de Scapin

icon-location-pin Paris et sa banlieue
icon-calendar

Denis Podalydès est décidément partout, que cela soit au cinéma (avec son film Bécassine !) et toujours sur les planches avec la reprise de sa mise en scène de l’un des plus célèbres textes de Molière. Sa proposition a déjà fait ses preuves à la Comédie Française, on ira donc là-bas les yeux fermés (en pensant à les ouvrir un peu, quand même).

6
Théâtre

Stadium

icon-location-pin Père-Lachaise
icon-calendar

On suit toujours de prêt la programmation de La Colline, et là c’est une pépite qui s’amène. Sur scène une tribune de foot et une soixantaine de supporteurs du Racing Club de Lens pour ce qui s’annonce déjà comme une aventure inoubliable. Histoire de parfaire la victorieuse saison sportive.

Advertising
7
Théâtre

Arlequin poli par l’amour

icon-location-pin Strasbourg-Saint-Denis
icon-calendar

Arlequin poli par l’amour est la reprise d’un spectacle mis en scène en 2007 et qui propulsa le très jeune prodige d’alors au-devant de toutes les scènes. Thomas Jolly est aujourd’hui essentiel dans le paysage du théâtre contemporain et on ira jeter un œil à ses racines avec la plus grande des joies.

8
Théâtre

Lucrèce Borgia

icon-location-pin Louvre
icon-calendar

Décidément, l’année 2018 de Denis Podalydès à la Comédie Française sera plus prestigieuse que jamais. Après avoir mis en scène Les Fourberies de Scapin de Molière, il s’attaque en cette rentrée à Lucrèce Borgia, l’une des pièces les plus iconiques de Victor Hugo. Avec celle-ci, on navigue constamment entre le beau et l’ignoble, nécessitant des acteurs un jeu à la finesse absolue.

Advertising
9
Laïka
© Dominique Houcmant
Théâtre

Laïka

icon-location-pin Champs-Elysées
icon-calendar

Après avoir déjà enchanté le théâtre du Rond-Point de ses voluptueux textes, le conteur italien Ascanio Celestini revient avec Laïka, une délicate fable sur le prolétariat d’aujourd’hui. Pour cette nouvelle pièce, le Transalpin a choisi l’exceptionnel David Murgia comme seul et unique acteur. Celui-ci raconte ce monde si fragile, si dur et pourtant si attachant. A certains moments, on entend la voix prenante de Yolande Moreau, parfait héraut de ce monde délaissé.

Advertising
This page was migrated to our new look automatically. Let us know if anything looks off at feedback@timeout.com