Recevez Time Out dans votre boite mail

Recherche
Cendrillon
© Cici Olsson

Que voir au théâtre en mai ?

Tous les spectacles à voir à Paris en mai 2017

Écrit par
Elsa Pereira
Publicité

Le printemps d'achève sur une série de spectacles surprenants, politiques, poétiques et parfois uniquement destinés aux petits ! 

Avant Cendrillon puis Pinocchio, Joël Pommerat avait débuté son incursion dans les contes populaires avec le grand méchant loup. Mais rassurez-vous, les histoires racontées par le metteur en scène n’ont vraiment rien en commun avec les romances apprises par cœur à l’école. Avec onirisme et magie, elles racontent plus volontiers le présent et ce qui le traverse, « le passage d’une génération à l’autre, le désir et la peur de grandir, la solitude »...

  • Danse

Voilà une soirée que les amateurs de danse ne sont pas prêts d'oublier. Pendant presque un mois, l'Opéra Garnier invite quatre chorégraphes autour de l'œuvre d'un compositeur : Maurice Ravel. Trois pièces En sol, La Valse et le célèbre Boléro interprétées par Jérôme Robbins, George Balanchine et le duo de chorégraphes Sidi Larbi Cherkaoui et Damien Jalet. Un casting cinq étoiles qui réunira d'autres créateurs de renom : Riccardo Tisci (Givenchy) aux costumes et Marina Abramović à la scénographie

Publicité
  • Danse

Attention, spectacle événement ! C’est avec ‘Nicht Schlafen’ du chorégraphe flamand Alain Platel que la MC93 inaugure son nouveau théâtre. Pour ceux qui attendaient de revoir les locaux de la maison de la culture de Bobigny depuis quelques années, le rendez-vous a son importance et a été savamment orchestré par Hortense Archambault, maîtresse des lieux. Il ne s’agit pourtant pas d’une création, ‘Nicht Schlafen’ ayant été présenté en septembre dernier à la Biennale de la danse à Lyon. 

  • 4 sur 5 étoiles
  • Théâtre
  • Cirque

Si seulement tous les spectacles jeune public pouvaient ressembler à 'Dark Circus' ! Drôle, poétique, intelligent... La liste des qualités du spectacle est longue et dans le public à la fin de la représentation les applaudissements se font sonores. Dernière création du duo Stéréoptik, 'Dark Circus' invite petits et grands à un voyage féérique où les fauves sont indomptables et les chapiteaux mystérieux. Bienvenue au Dark Circus où il n'est pas question de fleurs qui arrosent et de clowns aux chaussures trop larges. 

Publicité

Enfilez vos gants de boxe, la danse va être musclée. Sur scène huit danseurs, un quatuor à cordes et autant de sacs de frappe, car pour Mourad Merzouki, « la boxe c'est déjà de la danse ». Alors pour dessiner les fils invisibles qui relient les disciplines, le chorégraphe a imaginé un spectacle drôle et rythmé au carrefour entre la boxe, le hip-hop et les musiques de Ravel, Schubert ou encore Philip Glass. Une pièce de danse qui file la métaphore jusqu'au bout en nous envoyant dans les cordes.

Recommandé
    Vous aimerez aussi
      Publicité