Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right 9 choses incontournables à faire à Mykonos

Attention les amis ! Nous nous efforçons d'être précis, mais la situation particulière nous oblige à quelques ajustements. Alors vérifiez bien les horaires avant de vous de déplacer.

9 choses incontournables à faire à Mykonos

Que vous traîniez dans les clubs, les bars ou les plages paradisiaques, difficile de ne pas trouver son bonheur à Mykonos. La preuve en 9 adresses.

Par Fiona Garfagnini et Houssine Bouchama
Advertising

Non, il n’y a pas que la teuf à Mykonos. Certes, l’île des Cyclades, sorte d’Ibiza version grecque, est un eldorado pour oiseaux de nuit en bikini, à la recherche de techno ou de house de l’aprèm jusqu’au petit matin. L’île regorge de clubs dans lesquels les grands noms du DJing mondial viennent prendre soin de vos tympans. Mais une autre facette de Mykonos existe. Plus paisible, plus sauvage et plus belle aussi. Chez Time Out, on a décidé de faire un mix et de vous compiler les meilleures adresses de cette île qui ne dort jamais.

Découvrez également, les meilleurs plans à faire à Athènes.

1. Une vie de palace au Myconian Royal

5 sur 5 étoiles

Quelle vibe ? L’hôtel Myconian Royal vous laissera sans voix dès l’entrée, un hall aux allures de jungle sauvage qui annonce un séjour incroyable (et le mot est faible). Bon, pour y accéder, il faut avoir les mollets de Richard Virenque (l’hôtel est juché sur une colline) mais la récompense est belle. L’immense complexe offre une piscine maousse (avec un bar), un spa de luxe, un restaurant gastronomique et des chambres comme on en a rarement connu dans notre vie. Situé dans le Sud, dans le quartier d’Elia, l’édifice fait partie des sept hôtels les plus luxueux de l’île qui appartiennent tous à l’entreprise familiale The Myconian Collection.

Pourquoi s'y rendre ? Parce qu’il s’agit sûrement du meilleur hôtel de l’île. Ici, on fait dans le beige et le bois pour se sentir reposé, loin, très loin des tumultes de la nuit. Sérénité mais aussi confort absolu, surtout dans la mégasuite avec piscine privée ! Oui, une piscine privée à débordement, surplombant la mer Egée pour une vue à faire liker même le plus aigri de vos followers Instagram. Un instant baignade avant de se poser pépouze dans la chambre de 80 m2. Et là, accrochez-vous : un lit king size, deux salles de bains, deux salons, un écran géant… Le tout dans un design de magazine d’intérieur : blanc, épuré, harmonieux. Idéal pour une chillance au maximum et juste assez pour se prendre pour Pablo Escobar. Cerise sur le gâteau, le service, dont la phrase favorite est « enjoy your holidays », est du niveau des palaces à la française.

En basse saison, compter 800 € la nuit. L’hôtel propose également une « classic room » (200 €), avec tout de même de 30 m2 et balcon privé ! Une bonne raison d’économiser dès maintenant.

Bon plan ? La plage privée.

2. Découvrir la crème de la cuisine grecque à l’Ambrosia

Quelle vibe ? Impossible de rater le restaurant Ambrosia si vous avez déjà les pieds dans l’hôtel Myconian. Mur en pierres de taille, table en bois brut, orchidées romantiques, et cette vue sur la mer… Même Jean-Luc Mélenchon y trouvera la paix.

Pourquoi s'y rendre ? L’Ambrosia rappelle que la Grèce sait aussi faire de la cuisine raffinée. En amuse-bouche : un gaspacho frais à faire disparaître toute trace de sueur. Enchaînement sur un lit de poulpe tout droit sorti de la pêche quotidienne. Résultat ? Fondant et terriblement tendre – de toute façon, le chef George Oikonomou ne fait tourner dans ses cuisines que des produits locaux et bio. On rejoint la terre ferme pour se laisser tenter par les côtelettes d’agneau et ses mini-légumes croquants à la mode. Suffisant pour finir sur un digestif plutôt qu’un dessert et ressortir avec le sourire jusqu’aux oreilles.

Advertising

3. Se prendre pour un hippie au San Giorgio Mykonos

4 sur 5 étoiles

Quelle vibe ? Très loin de l’image bling bling et m’as-tu-vu de Mykonos, San Giorgio est l’hôtel le plus hippie des Cyclades. Dans un esprit flower power, on prend le look de Dennis Hopper dans Easy Rider, sans la moto mais avec la même envie d’évasion. Avec ses 35 chambres pour seulement 80 guests, l’hôtel vous fait voyager dans un néo-Woodstock de luxe. C’est parti pour une détox de l’esprit.

Pourquoi s'y rendre ? On vient au San Giorgio dans un but : retrouver une « positive attitude ». Cours de yoga, massages à gogo, sophrologie, cours de sports et rituels de communion lors des couchers de soleil. L’hôtel, qui prend des allures de Burning Man, est sans doute l’endroit le plus mystique de l’île. Et le personnel joue le jeu : pour les garçons, c’est cheveux longs en chignon à l’asiatique et les filles, toutes sorties des pubs d’Hipanema. Dans la chambre « casa mare » (200 € par nuit en basse saison), pas l’ombre d’une télévision mais d’immenses miroirs élégants, de grandes fenêtres pour profiter du soleil, des chaises à bascule en bois et une salle de bains sans prétention mais agréable. Le spot pousse à fond le délire « natural », en mettant à disposition plusieurs remèdes pour les lendemains difficiles !

C’est du garanti 100% healthy, de la déco à la nourriture complètement bio. Oubliez les english breakfasts bien gras, place aux jus détox et des fruits à profusion. À midi, on se laisse tenter par l’avocat grillé et feta aux arômes de citron et coriandre (14 €).Et si vous n’êtes toujours pas convaincus, il y a l’arme fatale de l’hôtel : un ponton qui mène à une piscine naturelle entièrement réservée aux clients. Histoire d’être peinards jusqu’au bout.

4. Un peu de fête, dans la plage la plus hype de l’île

Quelle vibe ? Au Scorpios Beach, LE repaire de Mykonos pour faire la fête. L’immense plage offre différentes ambiances : restaurant, chill et bien entendu boîte de nuit une fois le soleil couché, avec une grosse préférence pour la musique électronique.

Pourquoi s'y rendre ? Jugez par vous-même : on est vendredi soir, il fait 30 degrés et des centaines de personnes gonflées à bloc dansent à 130 BPM sur la plage. Dans la veine du San Giorgio (c’est le même groupe, l’entrée vous est réservée si vous êtes client de l’hôtel), on retrouve un mobilier en bois clair scandinave bourgeois-bohème. Le circuit ? Commencer par un plat de pâtes napolitaines qui fait largement l’affaire (18 €), car vous allez vite vous rendre compte que l’addition gonfle par la suite. Pour digérer ? D'immenses canapés où s’encanailler près de la piste de danse. Puis, on rentre à 100 % dans le Mykonos spirit : fête, carte bleue qui surchauffe, et style guindé-branché à la mode du Sud !

Advertising

5. Se rendre à Chora, le petit bijou de l’île

Quelle vibe ? Passage obligatoire : la ville de Mykonos est l'un des lieux historiques les mieux préservés de Grèce. C'est la destination parfaite pour se perdre en se promenant. Mais attention à la horde de touristes.

Pourquoi s'y rendre ? Connue sous le nom de Chora (ce qui signifie “ville principale”) par les habitants, cette partie de l'île vous offre l'opportunité de remplir votre Instagram à chaque coin de rue. Ici, le soleil se reflète sur les maisons immaculées de blanc, contrastant magnifiquement avec les portes en bois peintes de couleurs vives. Quel bonheur de se balader entre des clôtures drapées de bougainvillées pastel, sans parler des minuscules églises grecques, les petites boutiques élégantes, restos et nombreux bars qui bordent le labyrinthe de ruelles blanches.

© CC/Flickr/Christopher Chan
© CC/Flickr/Christopher Chan

6. Prendre la vague à la Petite Venise

Quelle vibe ? La Petite Venise est l'un des endroits les plus pittoresques de Mykonos. En bord de mer, les vagues viennent se briser au pied de maisons blanchies à la chaux, dont les fondations visibles ont été bâties sur des rochers marins, juste au-dessus des flots.

Pourquoi s'y rendre ? La vue au moment du coucher de soleil va vous couper le souffle. Assurez-vous de réserver un endroit face à la mer, dans un bar à cocktails, pour savourer jusqu’à la dernière goutte ce fascinant spectacle. Pour ceux qui se demandent comment un endroit pareil a pu voir le jour, l’histoire de la Petite Venise remonte au XVIe siècle. A l’époque, les pirates constituaient une véritable menace. Les habitants ont donc construit des balcons surplombant la mer afin de pouvoir charger et décharger rapidement des marchandises sur les navires sans qu'on ne les vole.

Advertising
© CC/Flickr/Gerry Labrijn
© CC/Flickr/Gerry Labrijn

7. Admirer l'église de la Paraportiani

Quelle vibe ? Cette église, située à Mykonos au bord de l’eau, est tout simplement l'une des plus photographiées au monde.

Pourquoi s'y rendre ? OK, les Cyclades grecques fourmillent de chapelles. Il y a même 365 églises sur la seule île de Mykonos – une pour chaque jour de l'année. Cependant, Paraportiani est de loin la plus fameuse. Pourquoi ? Pour son architecture. Cet édifice unique en son genre se compose de quatre chapelles, chacune construite à un moment différent de l'histoire. Le mélange des bâtiments, tous recouverts d’une couche de peinture blanche, est un spectacle incontournable.

8. Prendre l'air et contempler les moulins à vent Mykonos

Quelle vibe ? L'un des endroits les plus emblématiques de l'île se trouve sur une colline à la frontière de la ville principale: les moulins à vent de Mykonos

Pourquoi s'y rendre ? Baladez-vous par ici pour admirer une des plus belles vues panoramiques de la ville de Mykonos et découvrez en deux clics Insta l'Histoire de Mykonian. Ces moulins à vent remontent à l’époque où l'énergie éolienne servait à moudre le grain et à nourrir la population locale. Cette zone s'appelait alors Alefkandra, ce qui signifie « blanchir » parce que c'est là que les locaux suspendaient autrefois leur linge. Arrêtez-vous sur la petite plage au pied de la colline pour découvrir un autre endroit authentique, où les vagues insolentes éclaboussent sauvagement le rivage. C'est l'endroit parfait pour pique-niquer -autour d’un excellent pain local.

Advertising
Delos island
Delos island

9. Se faire une excursion à Délos

Quelle vibe ? Envie d'une excursion ? L'un des sites archéologiques les plus fascinants de Grèce se trouve sur l'île voisine de Délos.

Pourquoi y rendre ? Sur cette île minuscule et sacrée – qui aurait, selon la légende, vu naître le dieu grec Apollon –, vous vous retrouverez parmi des vestiges millénaires de temples, de théâtres et de villas. Si Délos est aujourd’hui inhabitée, les ruines prouvent qu'elle était considérée comme une grande ville des Cyclades. Ne manquez pas le petit musée qui abrite des mosaïques et des artefacts trouvés sur ce site classé au patrimoine mondial de l'Unesco.
Recommandé

    Vous aimerez aussi

      Advertising