Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right 9 plans inoubliables à faire à Athènes

9 plans inoubliables à faire à Athènes

Cramponnée à une injuste réputation de ville de transit, Athènes n'en est pas moins l'une des villes les plus cool d'Europe

PHOTOGRAPH: Milan Gonda / Shutterstock.com ATHENS
Par Fiona Garfagnini |
Advertising

Athènes, ville bruyante, polluée, craignos ? Un petit tour et puis s'en va ? Time Out Paris vous prouve le contraire ! Car oui, la capitale héllénique mérite bien plus qu’un simple détour par l’acropole avant d’embraquer au port du Pirée direction les îles. Le berceau de la civilisation occidentale est définitivement devenue branchée, même si le contre-coup de la crise économique se fait encore sentir. Les immeubles délabrés inhabités, les rideaux de fer des commerces descendus et les SDF à chaque coin de rue témoignent d'une situation toujours critique.

Mais Athènes donne aussi l’impression qu’elle se relève petit à petit. Ça grouille jour et nuit. La journée, on profite de son influence orientale, et le soir on bourlingue entre restaurants, bars à cocktails et soirées techno improvisées en pleine rue. Voici notre vade-mecum des adresses immanquables.

1
© Wiki

Se perdre dans le jardin national

Où ? Athènes compte aussi des quartiers cossus. Celui de Kolonaki par exemple, là où quelques ambassades ont élu domicile. Ici pas d’immeubles délabrés à l’horizon ou de tags proliférants mais plutôt un grand jardin national pour taper la sieste l’après-midi.

Pourquoi ? Casser la croute sur l’herbe façon Phoenix Park à Dublin, loin des tumultes de la ville. Profitez en aussi pour aller au Parlement assister à la relève de la garde par les Evzones (unité qui veille 7/7 jours et 24/24h sur la tombe du soldat inconnu). De façon un peu sadique, on les regarde cramer, immobiles, sous un soleil de plomb. 

2
LEFTERIS-EFRAIMIS

Se régaler dans une ancienne école

Où ? Athènes n’en finit pas d’être surprenante et décalée. À l’instar d'Ama Laxei. En plein quartier anarchiste d’Athènes (Exarchia), cette ancienne école a été transformée en restaurant.

Pourquoi ? Dans ce qui fut jadis une cour d’école on a gardé l’ambiance grande réunion de famille. Des enfants vous tournent autour, des chats aussi, et tout le monde parle grec et pas anglais. Côté cuisine, c’est comme si c’était la mama aux fourneaux : authentique et traditionnelle. D'humeur mezze ou chacun pour soi, à prendre obligatoirement : le Saganaki au bœuf Kavourma (préparée à la turque), sorte de shakshuka grecque (7,50 €). Un plat qu’on n’est pas prêt d’oublier !

Advertising
3

Se détendre dans un hammam Bath

Où ? Athènes est au carrefour de trois influences : l’Europe, les Balkans et l’Orient. C’est sans doute la prépondérance de la culture turque qui se remarque en premier. Dans la gastronomie mais aussi certaines activités trèèès relaxantes comme le hammam.

Pourquoi ? Au Hammam Baths, tout y est pour se sentir quelques kilomètres plus loin : en Orient. Une grande salle en marbre très propre, service ultra accueillant et aux petits soins. Comptez 25 € pour profiter du hammam (45 € avec le peeling, massage et shampoing). Avec bien sur le petit thé à la menthe pour prolonger la fin de la séance ! Yamas, comme disent les grecs !

4

Déguster un rhum cocktail dans un bar branché

Où ? Athènes est depuis longtemps sur le devant de la scène mixologique mondiale. Il faut se perdre dans les quartiers branchés de Psiri ou Gazi pour tomber sur des bars tenus par de vrais mixologues. Notre préféré : le Baba Au Rum.

Pourquoi ? Bienvenue dans l’un des meilleurs bars du monde ! Rien que ça ! Le Baba Au Rum est le second bar grec à faire partie du prestigieux classement The world’s 50 best bars. Il se dit qu’il détiendrait la plus grande sélection de rhum d’Europe. À défaut de tout pouvoir goûter, et ce n’est pas l’envie qui manque, on soulève un totem tiki rempli du Baba’s Zombie (10 €). Un cocktail trapu de cinq rhums différents délicatement sélectionnés. Sur la terrasse, accoudé au bar ou contre les murs aux motifs polynésiens, on y sort de la même façon : en titubant.

Advertising
5
FG

Prendre un hôtel super bien placé

Où ? Le secret à Athènes : être bien placé. C’est l’avantage de l’hôtel Athens Tiare Hotel, situé au coeur de la ville, à côté de la station de métro Omonia. De là, tout se fait à pied. Que ce soit le quartier anarchiste, les sites touristiques ou les néo-quartiers branchés.

Pourquoi ? Cet hôtel 4 étoiles a d’autres avantages : personnel aimable et accueillant, belles chambres, et prix franchement corrects. Le tout à Omonia, loin des résidences bourgeoises. On est ici dans le Athènes popu. Mais qui dit populaire, dit vivant : restauration rapide, boutiques de bric-à-brac qui s’enchaînent, grands étals d’épices à vous déboucher les narines. Descendez la rue Athinas, vous comprendrez qu’ici y’a comme un air de Tonton du bled !

6
Iconic Parthenon Sky Greece Ruins Palace Building
MaxPixel's contributors

Visiter les ruines antiques

Où ? Même si le thermomètre affiche les 35°C, les ruines d’Athènes de l’Acropole sont immanquables. Un peu de culture, camarades !

Pourquoi ? Le site se mérite. À chaque avancement pour gravir la colline, la chaleur vous accable un peu plus, et il faut compter au minimum deux heures de visite. Mais c’est indéniablement une grosse claque, que dis-je, un énorme voyage temporel vers la Grèce antique du Ve siècle avant JC. Une fois là-haut, respirez un grand coup et appréciez la vue à 360°, pharaonique, sur l’étendue de la ville. Bluffant !

Advertising
7
© Six Dogs

Passer une soirée dans une friche à la berlinoise

Où ? Autre endroit pour siroter de bons cocktails : le Six Dogs. Entrée cachée, impossible de connaitre ce lieu si vous ne faites pas partie de la branchitude grecque. Mais comme on est gentils, on vous donne le plan !

Pourquoi ? Six Dogs est une oasis secrète, un poumon de verdure qui séduit d’emblée. On y recense : tables en bois, chaises naturelles en pierre, balançoires, loupiotes et cocktails élaborées. Côté bouffe, on vous sert l’ultime street food franco-vietnamienne : des Bánh mi qui en jettent (5 €).  Attention pour les fragiles du piment ! A ne pas louper, la photo instagram à 100 likes : les escaliers ultras stylisés dans l’entrée.

8
© Bel-Ray

Faire un brunch (encore) berlinois

Où ? Autre lieu à la mode qui rappelle l’ambiance berlinoise : le Bel Ray. Au coin d’une rue de Koukaki, c’est l’endroit idéal pour bruncher les lendemain qui chantent (ou pas).

Pourquoi ? Longue table à partager rectilignes, chaises d’écoliers, bar à cocktails qui trône au fond de la salle et tout plein de dessins graphiques qui vous regardent vous empiffrer... Le lieu en jette ! La bouffe aussi : le copieux croque-madame nous conquis (5,50 €). A accompagner d’un bon jus qui requinque, comme ce pomme, concombre, gingembre et citron vert (4,50 €).

Advertising
9
© TO

Dévorer le plus vieux Gyros de la ville

Où ? Premier plat auquel on pense en posant les pieds à Athènes : le Gyros. Mais lequel choisir dans cette offre pléthorique ? Bairaktaris fait plus que l’affaire. Conseillé par les Grecs themself, le restaurant est réputé touristique mais aussi historique. Et puis la côte voisine pour atteindre les ruines vous le fera largement digérer.

Pourquoi ? Loin d’être qu'un attrape-touristes, il sert sans doute les meilleurs et les plus vieux Gyros d’Athènes depuis 1879, à des prix défiants toute concurrence. Comptez 9,50 € pour LE bon Gyros bien charnu à la viande Kebab de très bonne qualité, couchée sur deux grosses tranches de pain pita. Le tout coiffé d’une FAT dose de sauce yaourt. Tout de ce qu’il y a de plus traditionnel !

Et aussi...

Voyage

Les 30 quartiers les plus cool au monde

Pour nous aider, nous avons fait appel à des experts : les rédacteurs en chef et les journalistes de toutes les villes Time Out à travers le monde. Pourquoi ? Car ils connaissent leur ville mieux que personne ! Nous avons également interrogé plus de 15 000 personnes lors de notre habituelle enquête City Life Index. 

Voyage

5 raisons pour lesquelles Hambourg est le nouveau "nouveau Berlin"

Au cours de cette dernière décennie, sa célèbre avenue Reeperbahn et son quartier rouge sacrément glauques se sont branchisés, peu à peu colonisés par une foule de bars et bistrots tendance, jouant sur l'architecture indus de Hambourg et sa vibe arty et avant-gardiste. Au XXIe siècle, la ville qui a tout appris aux Beatles (ils y ont donné plus de 282 concerts en deux ans, signé leur tout premier contrat et croisé la route d’un certain Ringo Starr) montre encore au reste du monde comment s'amuser.  

Advertising
Que faire

10 choses à faire à Londres

Que vous ayez vécu ici toute votre vie ou que vous veniez d'atterrir à Heathrow (si tel est le cas, consultez la liste de nos hôtels préférés), Londres ne vous offre que l’embarras du choix pour ce qui est des choses à y faire. Des attractions de cartes postales aux moments forts dans des endroits étranges, de jour comme de nuit, des musées d’art à la faune sauvage, il y a d’innombrables activités à Londres.

Recommandé
    Vous aimerez aussi
      Advertising