Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right Nos recettes cocktails des meilleurs mixologues Time Out
Combat
© Combat

Nos recettes cocktails des meilleurs mixologues Time Out

Sortez les shakers ! On invite nos mixologues préférés à créer une recette de cocktail EXCLUSIVE !

Par La Rédaction
Advertising

Plusieurs fois par semaine, un(e) de nos mixologues préféré(e)s invente une recette spéciale débrouillardise en exclu pour Time Out Paris ! Que des recettes d'as du shaker, à la tête de comptoirs classés parmi les 50 meilleurs bars à cocktails de la capitale. Traduire, notés 4 ou 5/5 par nos journalistes… Des recettes faciles, malines, à reproduire à la maison !


Nos recettes cocktails des meilleurs mixologues Time Out

© Alessio Zenaro
© Alessio Zenaro
© Alessio Zenaro

17- La granita Negroni : une création d'Alessio Zenaro (Bluebird)

Bars Bars à cocktails

Bluebird, c'est cette géniale planque à cocktails, inspirée par un poème éponyme de Bukowski. Déco 50's, aquarium géant avec poissons exotiques... Et breuvages de pointe ! Juste pour nous (et vous !), le mixologue Alessio Zenaro a inventé cette création. L'idée ? Un cocktail "gourmand, pour célébrer l’été..." Pour le coup, il a choisi de revisiter le negroni, ici judicieusement marié avec la fraise. Le côté "amer, herbacé et persistant" de cet alcool italien s'adoucit avec la fraise : un negroni twisté, "plus fruité et frais".

© Guillaume Quenza
© Guillaume Quenza
© Guillaume Quenza

16- Le cocktail "Pharmacie" de Guillaume Quenza (Fréquence)

Bars Bars à cocktails

Matthieu Biron (passé par Andy Wahloo) et Guillaume Quenza (venu du Sherry Butt) ont monté Fréquence, joli bar en pierres grattées et mobilier scandinave où les platines et les disques piquent la vedette aux bouteilles et aux shakers. Pour Time Out, Guillaume Quenza a fait le taf et nous présente une création aussi futée qu’affûtée. Un cocktail qui fleure bon la Corse et les vacances… 

Advertising
Cocktail Denver
Cocktail Denver
© DR

15- Le Denver : une création d'Enguerrand Marque (Animaux Bars)

Bars Bars à cocktails

Il a révolutionné le petit milieu parisien des bars à cocktails en proposant des breuvages à seulement 6 €. Enguerrand Marque a choisi de laisser de côté sa carrière de journaliste (deux ans chez M6 à la rédaction du 12.45 !), pour revenir à son premier amour : le bar d'Oberkampf où il avait bossé comme étudiant. Avec son meilleur pote Victor Grégoire, il a eu le nez creux en lançant un concept simple mais efficace : vendre des cocktails pas compliqués et peu chers. L'OursLe Renard et La Loutre sont trois établissements qu'on affectionne particulièrement chez Time Out. Ce Denver au sirop d'estragon (vraie bonne idée printanière) “se décline tout aussi bien sans alcool”, rappelle Enguerrand. Et se sirote en écoutant ça !

© Oliver Cush
© Oliver Cush
© Oliver Cush

14- Le "Atishoo, I miss you" : une création d'Oliver Cush (Candelaria)

Bars Bars à cocktails

Ex-Little Red Door (Paris) et Happiness Forgets (Londres), Oliver Cush a choisi de bosser à la Candelaria pour "entretenir sa dépendance aux tacos et au guacamole”. Pour sa création exclusive Time Out, “Atishoo, I miss you”, ce natif de Birmingham s'est inspiré des “jours de solitude, quand je regarde par la fenêtre ou trop longtemps dans le miroir, et que je prends du thé à la camomille, du gin et un citron…”  Car (éclat de rire), “c'est tout ce que j'avais à part des Croustibat et un pot de nouilles au poulet teriyaki… Remarque, ça pourrait carrément être mon prochain défi !”

Advertising
© Guillaume Castaignet
© Guillaume Castaignet
© Guillaume Castaignet

13- Le Rue de l'Abreuvoir : une création de Guillaume Castaignet (ex-Très Particulier)

Bars Bars à cocktails

Il a démarré au Castor Club avant d'atterrir au Très Particulier en juin 2018 comme chef barman. A 27 ans, Guillaume Castaignet a un parcours lui aussi un peu particulier : ex-sportif de haut niveau, il s'est ensuite orienté vers des études d'ostéopathie, a écrit la musique d'une pièce de théâtre, avant de tomber dans le petit monde du cocktail. Sa création ? Elle permet "d'utiliser certaines techniques de pro, avec littéralement aucun outil de mixologue !" Mention spéciale pour le très malin bitter maison, à base de récupe d'épluchures et de restes de pain. Une recette hommage à la rue de la maison de son grand-père, dans le Sud-Ouest, où il aurait adoré se confiner… Une rue qui porte un nom prédestiné ! 

Nicolas Goradesky
Nicolas Goradesky
© Nicolas Goradesky

12- Le Co(co)rona martini : une création de Nicolas Goradesky

Bars

Nicolas Goradesky, on l’avait repéré chez Bisou, ce génial bar sans carte où tous les cocktails sont imaginés sur mesure pour chaque client. Passionné de cuisine, il a failli être chef pâtissier avant de se passionner pour l’univers de la mixologie, et de se lancer à Paris au Bespoke, sous l’égide de Nicolas Munoz. Créatif, enthousiaste, depuis le début du confinement, cet hyperactif partage aussi au quotidien depuis son compte Insta des recettes de plats ou de cocktails. Ce Co(co)rona martini, à commencer la veille pour le lendemain ? Une création « parfaite pour un brunch en tête à tête avec ton chat ou un apéro Houseparty avec tes potes », dixit l’intéressé. Où vous découvrirez comment réussir un fat wash, technique qui permet d’aromatiser vos alcools avec un corps gras.

Advertising
Ben Cooper
Ben Cooper
© Ben Cooper

11- Le Julep d'intérieur : une création de Ben Cooper (Lulu White)

Bars

Amateurs de cocktails anti-bling, bienvenue ! A Pigalle, le Lulu White, mythique mère maquerelle du quartier chaud de Storyville (La Nouvelle-Orléans), vous immerge direct dans la Belle Epoque canaille, quand le jazz commençait tout juste à faire ses gammes aux Etats-Unis. Fidèle à l’esprit de la maison, classée parmi les meilleurs bars à cocktails de Paris, le mixologue Texan Ben Cooper – oui, comme l’acteur ! – vous a concocté une création virile et ravigotante, inspirée par un Mint julep. De quoi remettre le cow-boy sur le cheval !

cocktail
cocktail
© Rory Shepherd / Lulu White

10- Le “Coffee Without Bitter” : une création de Rory Shepherd (Little Red Door)

Bars Bars à cocktails

Après avoir bossé dans plusieurs bars de Londres, comme l'Underdog à Shoreditch, cet Ecossais ultra-talentueux déboule à Paris. D'abord pour rejoindre la team de l'Experimental Group, puis pour s'acoquiner avec une autre pointure, Rémy Savage, alors au Little Red Door. Aujourd'hui, Rory crée aussi pour les autres établissements du groupe Bonomy, comme le génial Lulu White (5e meilleur bar de Paris selon nous) ou Bonhomie. Sa création spéciale confinement se veut sans prise de tête. “C'est un cocktail facile à réaliser, et très adaptable, promet-il. Faites en fonction de ce que vous avez chez vous.” La vraie bonne idée ? Infuser l'alcool avec des grains de café. Il y a d'ailleurs un jeu de mots : coffee without bitter signifie à la fois “café sans amertume” et “café sans bitter” (le bitter, dans le jargon de la mixologie, est un concentré d'essences amères).

Advertising
Nicolas de Soto
Nicolas de Soto
© Danico

9- Le “No Tinder Spritz” de Nicolas de Soto

Bars Bars à cocktails

Nicolas de Soto, l'homme, le mythe, la légende ! Meilleur bartender 2014 aux Cocktails Spirits Paris, ce sosie de Jim Carrey, que ses collègues surnommaient le “savant fou” quand il secouait le shaker du Mace à New York, a roulé sa bosse aux quatre coins du globe. Après avoir rejoint la team de l’Experimental Cocktail Group, il a lancé en 2016 son premier bar parisien, le Danico, planqué galerie Vivienne, dans l’arrière-boutique du restaurant Daroco. Faut-il le préciser ? Ce spot figure évidemment parmi les 50 meilleurs bars à cocktails de Paris… Pour Time Out, Nicolas a relevé le défi (et ses manches), allant jusqu'à vous apprendre à concocter votre propre sirop de rhubarbe… Toujours mieux que de zoner sur Tinder ! 

Cravan
Cravan
© Franck Audoux / Cravan

8- Le "Campagne-Première" : une création de Franck Audoux (Cravan)

Bars Bars à cocktails

Franck Audoux aime les beaux bars. Mais ne ment pas quand il vous raconte que la mode des speakeasy parisiens est une aberration : contrairement à New York, la Ville Lumière n’a jamais connu la prohibition. Ancien du Chateaubriand, spécialiste des cocktails de l’entre-deux-guerres (lire son bouquin French Moderne : Cocktails from the Twenties and Thirties With Recipes, aux éditions Rizzoli), il a repris Cravan. Un cool spot vintage classé monument historique, monomaniaque du cocktail, coffee shop en journée… Un vrai parti pris, au fin fond du 16e ! Son "Campagne-Première" est une petite bombe à base d'ingrédients facilement dénichables. L'occasion rêvée de faire un sort à cette verveine (franchement, qui aime les tisanes à l'heure de l'apéro ?)

Advertising
© Thomas Codsi
© Thomas Codsi
© Thomas Codsi

7- Le Lockdown buck : une création de Thomas Codsi (Litani et Castor Club)

Bars Bars à cocktails

Lockdown buck, c'est le petit nom anglais pour "confinement". C'est aussi et surtout une création ad hoc signée Thomas Codsi, spécialement imaginée pour les lecteurs de Time Out Paris. Après avoir repris (à 21 piges !) Le Reflet, mythique bar cinéphile du quartier Latin, ce trublion lance le Castor Club, cool spot boisé en plein Quartier latin, classé parmi les 50 meilleurs bars à cocktails de Paris. Puis, influencé par son enfance à Beyrouth, il innove avec Litani, premier restobar libanais, ancré à côté de la gare de l'Est. L'idée de ce Lockdown buck ? "Pouvoir faire le cocktail sans le moindre matériel : pas besoin de shaker, ni même de glaçon !" Bien bu !

Copperbay
Copperbay
Copperbay

6- Le Visio Apéro : une création d'Aurélie Panhelleux (CopperBay)

Bars Bars à cocktails

Aujourd'hui, on a décidé de rendre hommage au CopperBay, sublime spot profilé comme un yacht de compétition du côté de Strasbourg-Saint-Denis, en demandant une recette à la moitié du monstre à deux têtes : la talentueuse Aurélie Panhelleux. Ex-Hilton Paris et Four Seasons - Georges V, elle a surtout secoué du shaker chez feu Le Forvm, un des plus vieux bars de Paris… Où elle fut la première femme à travailler en 80 piges d'existence ! Niveau inspi, cet as du glaçon joue la carte fraîcheur printanière (pamplemousse et persil), et a eu l'idée d'un vin aux agrumes et épices “pour rappeler la sangria blanche”. Bien vu aussi ce gin “plutôt végétal” qui vient donner du peps à l'ensemble ! “Un cocktail qui peut se réaliser tout aussi facilement au verre”, précise Aurélie, “mais aussi en punch, à partager”… Comme ça, on peut en profiter plusieurs jours en ne préparant les ingrédients qu’une seule fois ! “A partager avec les copains en visio !”

Advertising
© Pauline Le Dily
© Pauline Le Dily
© Pauline Le Dily

5- "Ce sera l'été" : une création de Pauline Le Dily (Divine)

Bars Bars à cocktails

Summer is coming ! Et c'est la jeune et talentueuse Pauline Le Dily, ex-Candelaria et Bisou, qui vous le promet. L'actuelle bar manager de Divine, classé parmi les meilleurs bars à cocktails de la capitale, vous file sa recette exclusive, spécialement créée pour Time Out Paris. Une invitation au rêve, à la projection : l'été viendra... et il sera aux couleurs du Mexique avec cette base de tequila et citron vert.

Advertising
© Christophe Meireis
© Christophe Meireis
© Christophe Meireis

3- La piña colada confinée : une création de Margot Lecarpentier (Combat)

Bars Bars à cocktails

Pour cette création, Margot Lecarpentier, la géniale taulière de Combat (2e meilleur bar à cocktails de Paris au dernier classement Time Out), est partie de la piña colada, et de l'idée d'un cocktail facile, à mixer au blender. Petit plus : on peut en prévoir une carafe pour toutes les personnes confinées avec nous. Malin pour les apéros house party !

© Rémy Savage
© Rémy Savage
© Rémy Savage

2- Le Old fashioned twisté : une création de Rémy Savage (Le Syndicat)

Bars Bars à cocktails

C’est hypersimple, « ça ressemble à un Old fashioned mais en plus frais et fruité, parfait en fin d’après-midi », nous explique Rémy Savage. Ex du Little Red Door, ce mixologue d'origine irlandaise, qui a enchaîné études de philo et art du shaker, est le nouveau cerveau du Syndicat, génial speakeasy de SSD œuvrant pour la défense des spiritueux français ! Un bar arrivé sur le podium de notre classement annuel des meilleurs bars à cocktails de la capitale. Ça tombe bien, c'est pas l’heure de l’apéro ?

Advertising
"Stay The Fuck Home" Spritzer
"Stay The Fuck Home" Spritzer
© Hyacinthe Lescoët

1- "Stay The Fuck Home" Spritzer : une création de Hyacinthe Lescoët (Cambridge Bar)

Bars Bars à cocktails

Dans notre classement annuel des meilleurs bars à cocktails, le génial Cambridge, comfy spot aux allures de pub british, squatte pépouze le haut de la liste. Et pour représenter la Public House, on a fait appel à son big boss, Capt'ain Hyacinthe Lescoët ! Cet ex-Mary Celeste et 69 Colebrooke Row s'est chauffé pour vous concocter, depuis sa maison de famille en Bretagne, avec les moyens du bord et une connexion pourrie, un smart spritzer (cocktail à base de vin, d'eau gazeuse et de glaçons) malin, frais et… antigaspi !

Et après nos recettes cocktails des meilleurs mixologues Time Out...

Les meilleurs bars à cocktails de Paris

Bars Bars à cocktails

Après avoir régné sur l'art de la mixologie dans les années 1920, la capitale française avait doucement (mais sûrement) creusé son retard en la matière. Depuis une petite poignée d'années, hourrah : un nombre incalculable de bars à cocktails a vu le jour et Paris est revenu dans la course sur la scène internationale. Exit les mojitos à 5 balles, désormais, on sirote des mixtures élaborées dans des lieux tout aussi soignés.  

© Taku Sekine
© Taku Sekine

Nos recettes des meilleurs chefs Time Out

Restaurants

L'idée de "Fond de Placard" ? Mettre à l'honneur un(e) grand(e) chef(fe) parisien(ne) qu'on aime tout particulièrement. A chaque fois, la même exigence : que des recettes de chefs à la tête d'établissements notés par nos journalistes 4 ou 5/5. 

Advertising

Les 100 meilleurs bars de Paris

Bars Bars à bières

Avant de vous plonger dans l’ivresse, sachez, chers lecteurs, que numéroter ces adresses ne fut pas simple. Après de longs débats haletants (parfois sanglants), voici nos 100 coups de cœur. A votre santé ! Chez Time Out, tous les établissements sont testés anonymement par nos journalistes, en payant l'addition à chaque fois, comme n'importe quel client !

Recommandé

    Vous aimerez aussi

      Advertising