Recevez Time Out dans votre boite mail

Recherche

13 choses qui vont changer cet automne à Paris

Par La Rédaction
Publicité

Et voilà : après un été trop vite passé sous les cocotiers et les plages dorées (ou celles du Grand Paris), la rentrée vient déjà pointer le bout de son nez. Les marques de bronzage du maillot vont s’estomper pour laisser place aux cernes de fatigue et les tongs patienteront sagement dans l'armoire jusqu’à l’année prochaine. Mais ne cédons pas à la déprime et au pessimisme exacerbé, car la rentrée est souvent synonyme de nouveautés. Toujours aux petits oignons pour vous, Time Out vous a regroupé dans ce papier ce qui va changer dans votre quotidien parisien. A vos agendas, notez !

Le centre de Paris devient piéton

Alors que la 4e édition de la Journée sans voiture vient de se dérouler ce week-end, la Mairie de Paris a annoncé que le centre de Paris deviendrait piéton une fois par mois, et ce à partir du 7 octobre prochain. A l’instar des Champs-Elysées faisant place vide tous les premiers dimanches du mois, les quatre premiers arrondissements seront en très grande partie interdits aux voitures. 

Quand ? Tous les premiers dimanches du mois à partir du 7 octobre
Où ? Les quatre premiers arrondissements de Paris

(Pardon), le nouveau club de la rue Oberkampf

Rappelez-vous, le 824 heures, c’était le club qui avait pris place l’an dernier du côté du 114 rue Oberkampf avant de fermer en grande pompe en avril avec une fiesta de 50 heures. Alors qu’on imaginait déjà l’ouverture d’un nouveau bar à brunch, voici qu’un club à l’évocateur nom de (pardon) ouvrira ses portes le 10 octobre jusqu’au premier week-end de juin. Aux manettes du projet, on retrouve une triplette formée par l’agence Bonjour/Bonsoir, le restaurant Les Niçois et nos confrères de Brain Magazine. Et pour tous les faiseurs de scandale, rassurez-vous, le pardon est dans l’ADN de la maison.

Quand ? Du mercredi au samedi, de 22h à 5h
Où ? 114 rue Oberkampf, 11e 

Ouverture de la Fab Agnès B.

Son nom résonne dans la culture comme celui d’un ange penché sur un berceau : Agnès B. Alors que sa Galerie du Jour est un pèlerinage obligé pour tous les fadas d’art, un nouvel espace est annoncé pour la fin de l’année. C’est du côté du 13e, sur la bien-nommée place Jean-Michel Basquiat que la Fab ouvrira. Sur 1400m2, les expositions temporaires s’enchaîneront pour exposer les quelques... 5000 œuvres que comptent la collection d’Agnès B.

Quand ? Fin de l’année 2018
Où ? Place Jean-Michel Basquiat, 13e 

La piste cyclable de la rue Rivoli

Axe majeur du plan Vélo mis en place par la Mairie de Paris, la piste cyclable de la rue de Rivoli se dévoile peu à peu. Un tout nouveau segment, aménagé durant l’été, complète depuis le 19 septembre celui qui reliait déjà la rue Pavée et la rue des Archives. Question pratique, cela donne une piste cyclable bidirectionnelle de 4 mètres de large, protégée des automobiles par un séparateur en granit de plusieurs centimètres. A biiiiiicycleeeette !

Quand ? Tous les temps
Où ? Rue de Rivoli, 4e

La nouvelle MEP ouvre avec une carte blanche à JR

Après des travaux estivaux, le temple de la photographie parisienne rouvrira ses portes début novembre. Pour célébrer son tout nouvel écrin, l’institution a choisi de confier une carte blanche à JR ! Si peu d’infos n’ont pour le moment fuitées, on sait d’ores et déjà que l’artiste investira tous les espaces du temple parisien de la photographie. Toujours dans la démesure ce JR.

Quand ? Du 7 novembre 2018 à février 2019
Où ? Maison européenne de la Photographie, 5-7 rue Forcy, 4e 

Déménagement de la Fondation Henri Cartier Bresson

Que tous ceux qui râlaient de devoir traverser la Seine pour se rendre à la Fondation Cartier Bresson se réjouissent ! A partir du mois de novembre, l’une des plus belles institutions de la photographie parisienne déménage dans le Marais, au 79 rue des Archives plus précisément. Et en guise de crémaillère, on se régalera avec une exposition autour de l’œuvre de Martine Franck, au parcours photographique très militant et qui fut la femme d’Henri Cartier Bresson pendant plus de 30 ans.

Quand ? Ouverture le 6 novembre
Où ? 79 rue des Archives, 4e

Ouverture de la première boutique Obey parisienne

Tant dans le milieu du street art que dans la mode, Obey pèse sacrément. Peu étonnant quand on sait que Shepard Fairay, l’homme derrière la marque, s’est fait connaître à la fin des années 1980 avec des stickers à l’effigie d’André the Giant. Près de 30 ans plus tard, la marque préférée des skateurs ouvre ce vendredi 7 septembre une boutique parisienne permanente du côté de la rue Notre-Dame de Nazareth. Une première. Allez, on se donne rendez-vous pour se caler deux trois holly devant la boutique !

Quand ? Du lundi au samedi, de 11h à 19h30
Où ? 13 rue Notre-Dame de Nazareth, 3e

Ouverture du tronçon nord du tramway

Ç’en était presque devenu une boutade. Mais quand allait bien pouvoir être lancé le tronçon nord du tramway ? Après plus d’un an de retard, celui-ci devrait – si tout se passe – être inauguré le 24 novembre prochain. Tant désiré, il desservira huit stations entre les Porte de la Chapelle et d’Asnières. Usagers, courage, ce n’est plus qu’une question de jours !

Quand ? Lancement prévu le 24 novembre
Où ? De la Porte de la Chapelle à la Porte d'Asnières

Ouverture de Dock B

Cette rentrée sera pantinoise ou ne sera pas. Après Cité Fertile, c’est au tour de Dock B d’ouvrir ses portes de l’autre côté du périph’. Situé au pied des anciens Magasins Généraux, ce lieu de 1 200m2 est le nouveau projet du fondateur de la Bellevilloise et du producteur Allo Floride. Au programme : de l’espace pour chiller, une très large offre culinaire et un espace d’exposition pour des artistes.

Quand ? Mardi, de 8h30 à 15h ; Du mercredi au samedi, de 8h30 à minuit ; Dimanche, de 10h à 19h
Où ? 1, Place de la Pointe, 93500 Pantin

Réouverture de la Scala

Après plusieurs années de travaux, la Scala rouvre ses portes du côté de SSD. Et pour cette ouverture, le théâtre s’offre le tout nouveau et très attendu spectacle de Yoann Bourgeois. Portant le même nom que la salle, Scala est un hommage tout entier au lieu et à ses promesses. Comprenez : une totale liberté d’action (les corps qui volent, qui disparaissent comme par magie) et des espaces vivants et modulables (le décor organique qui s’intègre parfaitement à l’endroit.)

Quand ? A voir selon les représentations
Où ? 13 boulevard de Strasbourg, 10e

Utiliser son téléphone comme ticket de métro

C’est une révolution – à venir – pour les utilisateurs des transports en commun parisien. Dans les prochains mois, il vous sera possible de passer les portiques du métro en dégainant simplement votre smartphone – à condition qu’il soit équipé du NFC (la technologie sans contact). Il suffira aux usagers d’acheter directement tickets et forfaits sur leur téléphone... Et de présenter l'écran de ce dernier au niveau du portique de sécurité dans le métro et le RER et devant la borne de contrôle dans le bus et le tram. Si la technologie est actuellement en période de test, on ne doute pas qu’elle devait être très rapidement utilisée par le plus grand nombre. 

Fermeture de l’Aérosol

En un an et deux saisons, l’Aérosol est devenu un véritable havre de paix pour les street artistes. Rendez-vous compte : des milliers de mètres carrés consacrés à la culture urbaine, le tout en (presque) plein Paris. Pis ce Maquis-Art Hall of Fame où sont l’on pouvait croiser des œuvres de p’tits jeunes répondant aux doux noms de… Banksy ou Basquiat. Mais comme dans toute œuvre street-art qui se respecte, l’aspect éphémère prend souvent le dessus. Derniers graffs, tours de patins et soirées de folie prévus le week-end du 12 octobre. On vous y attend ! 

Quand ? Jusqu’au dimanche 14 octobre
Où ? 54 rue de l’Evangile, 18e

Fermeture de la Halle Papin

On était au courant mais ça fait tout de même très mal : la Halle Papin, c’est fini ! Finis les après-midi de chill dans les 4 000m2 du spot, finis les open barbecues du diable et surtout finies, les soirées curatées par les hôtes de Soukmachines. Vous aurez encore jusqu’à la fin octobre pour profiter de votre espace chéri. Pis séchez vos larmes, les loustics de Soukmachines nous l’ont promis : ce n’est qu’un au revoir, la Halle Papin reviendra (encore), sous d’autres cieux cette fois-ci.

Quand ? Jusqu’à fin octobre
Où ? 62 rue Denis Papin, 93500 Pantin

© DR

À la une

    Publicité