Recevez Time Out dans votre boite mail

Recherche
© Olivia Ruthertord
© Olivia Ruthertord

A l'instar du Grand Rex, des cinémas parisiens obligés de fermer en août, faute de clients

Par La Rédaction
Publicité

Alors que Time Out soutient, via sa campagne Love Letters ("lettres d'amour"), les acteurs parisiens héroïques qui se battent pendant la crise (voir ici sa Lettre d'amour à la culture), et vient de publier un grand dossier consacré aux meilleurs festivals de cinémas en plein air, voilà une bien triste nouvelle pour les cinéphiles. Le nombre moyen de spectateurs de cinéma aurait baissé de -70% en France !

Du jamais vu en 120 ans d'existence, selon la 
Fédération Nationale des Cinémas de France. Pour limiter la perte liée aux frais d'exploitation, certains cinémas parisiens, à l'instar du mythique Grand Rex, ont préféré fermer leurs portes tout août. En cause ? L’absence de films américains à l’affiche, des sorties ciné recalées, une baisse cruciale de touristes, et une peur des spectateurs quant à l'idée de s'enfermer en nombre dans une salle close pendant des heures.

Heureusement, ce n'est pas le cas de tous les salles franciliennes (voir ici notre sélection des meilleurs cinémas indé de Paris). Et Alexandre Hellman, boss du Grand Rex, espère bien rouvrir le 26 août prochain, pour le très attendu marathon Harry Potter. 

À la une

    Publicité