Recevez Time Out dans votre boite mail

Recherche
 Les Interstices
© Les Interstices

En février, visitez 5 000 mètres carrés de souterrains secrets à la Défense

Rémi Morvan
Écrit par
Rémi Morvan
Publicité

Du 2 au 18 février, pour sa sixième édition, l’expo ambulante d’art contemporain Les Extatiques va descendre dans les sous-sols de la Défense. Les Parisiens sont invités à découvrir les dessous du quartier d’affaires, et plus précisément 5 000 mètres carrés de souterrains planqués sous la dalle, un espace surnommé la « Cathédrale engloutie » et normalement fermé au public.

Pendant deux semaines, en collaboration avec Paris Face Cachée, Les Interstices, ce collectif artistique spécialisé dans les lieux sous le radar, va convier 18 artistes à occuper ces immenses espaces peu investis depuis leur construction en 1960. Toutes les œuvres – photos, peintures, œuvres cinétiques, installations lumineuses… – seront XXL et questionneront la relation entre l’artificialisation des sols, la nature et la consommation humaine débridée.

A voir également dans ces espaces oubliés : l’atelier de Patrice Moullet, musicien du groupe mythique de rock psyché Alpes devenu savant fou créateur d’instruments perchés ; sans oublier le mythique Monstre du plasticien Raymond Moretti, cette folle création aux mille et une matières de 1 000 mètres carrés que l’artiste voulait voir en constante évolution.  

Quand ? du 2 au 25 février.
Où ? dans les sous-sols de Paris la Défense, espace Cathédrale, 92060 Paris la Défense.
Combien ? selon les visites (Billetterie ouverte le 22 janvier 2024).

À la une

    Publicité