Recevez Time Out dans votre boite mail

Laurent Zabulon

Le meilleur lobster roll de Paris s’est installé au Peninsula

Par
Houssine Bouchama
Publicité

A moins de dix jours des fêtes de fin d’année, l’hôtel Peninsula – maousse paquebot tout en marbre ancré dans le Far West parisien – invoque l’esprit de Noël pour mettre un peu de paillettes dans votre vie. Jusqu’au 12 janvier inclus, le palace a transformé sa terrasse Kleber en un luxuriant village enchanté, re-sapé à gros coups de sapins et de pingouins au garde-à-vous. Mieux encore, une yourte chantournée en Mongolie (peau de bête à l’appui) servira à réchauffer les plus frileux d’entre vous. Et il sera même possible d’ingurgiter quelques pépites culinaires. 

Parmi elles ? S’il est possible de faire exploser sa glycémie avec les sucreries et chocolats chauds de la maison en pain d’épice, le Graal se trouve dans le chalet Homer Lobster. Homer Lobster ? Oui, tout simplement le meilleur lobster roll de la ville, classé dans notre hit 75 des plats incontournables qui font Paris. Pour l’occasion, Moïse Sfez, à la tête du resto, a trimballé dans sa besace son dément lobster roll classic (26 €), avec tronçons de homard alanguis dans un pain brioché toasté et beurré, le tout agrémenté d’une légère sauce mayo citronnée et de ciboulette. Tuerie !

Trois autres recettes inédites sont également au menu, toutes imaginées avec Christophe Raoux, à la tête des fourneaux du Peninsula (et accessoirement meilleur ouvrier de France 2015). Comme cette dinguerie de roll au canard laqué du Lili – le resto de l’hôtel – (23 €), cet autre rouleau végétarien, plus healthy, avec salade fattoush (23 €), ou un très porn roll Tatin (pommes caramélisées, sauce caramel/passion et gingembre frit, 9 €) à s’en coller plein les doigts. Tout ça à accompagner bien sûr d’une coupette de champagne (ou plus, on ne vous juge pas). Une autre idée de la vie de palace.

À la une

    Publicité