Recevez Time Out dans votre boite mail

Recherche
© La Cidrerie
© La Cidrerie

Ouverture de La Cidrerie, la première cave à cidre de la capitale

A Paris, le cidre a le vent en poupe.

Par
Tina Meyer
Publicité

Véritable alternative à la bière ou au vin nature, faiblement alcoolisé et peu cher, le cidre artisanal est LA boisson qui a le vent en poupe depuis ces cinq dernières années. Longtemps cantonné aux crêperies (Breizh Café et son impressionnante cave à cidres !), on le voit depuis peu trôner en bonne place sur les étagères des cavistes parisiens.

Passionné par cet élixir, Benoît Marinos, Breton d'origine, a ouvert il y a deux piges La Cidrerie au canal Saint-Martin. A l'origine, un bar réunissant cidres, mais aussi poirés (certains issus de rares poiriers géants de 25 m de haut, qui ont entre 100 et 300 ans) et autres pétillants naturels (les fameux pet' nat'). Lequel cartonne - normal, au vu de la proximité avec les quais voisins !

© La Cidrerie
© La Cidrerie

Las ! Crise sanitaire oblige, en mars 2020 (un an déjà), c'est le début d'un baisser de rideau général pour les bars parisiens. C'est tout naturellement que ce taulier inventif commence alors à muter en caviste et développe sa gamme de cidres. En quelques mois, le spot brut de pierre et de béton aligne près de 50 références pointues : de la Normandie aux Asturies, de la Bretagne à l’Italie, du Luxembourg au Canada... De quoi bourlinguer aux quatre coins du monde ! 

Un bel exemple de réinvention post crise Covid

Objectif ? Varier amertume, acidité et rondeur, et les moments, de l’apéro au dessert. Les différentes variétés de pommes (douces, douces amères, acidulées, certaines très anciennes...) rendent chaque cuvée unique. Parmi les pépites à ne pas rater ? Une micro-cuvée aux bouteilles numérotées de l’iconique maison Herout, reprise par trois jeunes, vieillie trois mois en fûts de chêne de Calvados. En bouche ? Des arômes tourbés et boisés... Presque un whisky ! Ou ce flacon signé Le Guillevic des Mahot Frères : un cidre obtenu avec une seule variété de pomme, venue du Golfe du Morbihan, d'une grande subtilité, qui le positionne comme une sorte de champagne breton.

© La Cidrerie
© La Cidrerie

L'autre côté coolosse de cette néo-cave, c'est le corner récent consacré aux cidres de garde. A offrir aux connaisseurs, ou à un bon vivant curieux : les célèbres millésimes de Eric Bordelet, premier à avoir cru aux cidres anciens, ou ce poiré Granit 2009, qui a développé avec le temps une puissante rondeur aromatique et une belle longueur en bouche.

Et ça marche ! Tellement bien que, rejoint par l'entrepreneur Alexandre Foulonneau, Benoît Marinos devrait ouvrir d'ici quelques mois une seconde adresse similaire dans un autre arrondissement parisien. Et envisage déjà, pour la réouverture des bars, de développer également une offre de cocktails à base de cidre. A suivre...

Quoi ? La Cidrerie, première cave à cidre de Paris
Où ? 51 quai de Valmy, 10e

À la une

    Publicité