Recevez Time Out dans votre boite mail

Recherche
Photograph: Brutus

Les meilleures crêperies de Paris

En matière de galettes, Paris se défend pas mal. Sucrées ou salées, découvrez nos meilleures planques à crêpes !

Houssine Bouchama
Tina Meyer
Écrit par
Houssine Bouchama
et
Tina Meyer
Publicité

Une envie soudaine d'honorer la Chandeleur ou un furieux désir de Bretagne ? Peu importe, si vous êtes à la recherche d’une (très) bonne crêperie, vous avez atterri au bon endroit. Car si Paname se défend pas mal quand il s’agit de faire chauffer le billig, toutes les crêpes ne se valent pas. Outre l’empire Breizh Café, plébiscité par les Parisiens en goguette et les touristes en extase (“oh la la ze crêpe”), la capitale compte une poignée d’adresses qui ne déconnent pas avec la galette. Sourcing sérieux, recettes soignées, cidres d’artisans et déco trop cool… Time Out Paris a enfilé sa bigoudène à la recherche des meilleures crêperies en ville. Gourc'hemennoù les gars !

Les meilleures crêperies de Paris

Breizh Café (Batignolles)
  • 5 sur 5 étoiles
  • Restaurants
  • Crêperie
  • Batignolles
  • prix 2 sur 4

Le serial crêpier Bertrand Larcher a sorti sa quatrième adresse en plein fief bobotignollais. Ici, oubliez les boiseries à la papa et les photos dédicacées d'Olivier de Kersauson. La déco est sobre et aérée. La grande salle lumineuse abrite une soixantaine de couverts, de jeunes serveurs allègres façon mannequins Gaultier en marinière et des banquettes ultra-cosy avec coussins rayés bleu et blanc… Au mur, fixées sous verre ? De vieilles cartes postales en noir et blanc des plages qui ont bercé toute notre enfance (Saint-Malo, Dinard). 
Crêpes cultes ? Des galettes 100 % sarrasin bio, toujours au firmament, et des crêpes sucrées. A l'instar de cette extatique crêpe de froment japonisante, recouverte de poudre de soja kinako, de sucre noir d'Okinawa (divin) et d'une boule de glace matcha (12,50 €). Ou côté salé, notre préférée : tomme de Savoie, poitrine de cochon fumée, œuf bio brouillé, pommes de terre vitelottes et crème crue de la Maison Bordier (14 €).
Le petit plus ? Les produits triés sur le volet (épices Roellinger, beurre baratté par Maître Bordier, algues wakamé de Saint-Malo…). Et la sélection de cidres artisanaux, servis dans des verres à pied : une vingtaine de références, dont l'excellent P’tit Fausset de Gilles Barbé.

Breizh Café est également présent à Odéon, Montorgueil, Paul Bert, Abbesses, dans le Marais et au Canal Saint-Martin.

  • 5 sur 5 étoiles
  • Restaurants
  • Crêperie
  • Grands Boulevards

A Strasbourg-Saint-Denis, ce spot minimaliste détonne : pas de maquette de chalut ni de filet de pêcheur, mais un cool comptoir en carreaux blancs tranchant avec le mobilier noir, et une superbe fresque 1930 au plafond signée Benoît & Fils… Aux fourneaux, le jeune Romain fait chauffer le billig et régale avec des finissimes et croustillantes crêpes, dans la pure tradition de la Basse-Bretagne !
Crêpes cultes ? Difficile de faire un choix parmi l’offre pantagruélique. Mais on s’enflamme pour la diabolique crêpe à l’andouille de Guémené (bien fumée), oignons confits et tomme de Priziac bio (12,50 €). Et on salue les prix plancher : comme au bled, on retrouve la simple à l’œuf (3,50 €) et celle au beurre (2,50 €), crêpes salées des vendredis maigres.
Le petit plus ? La qualité des produits et les ingrédients de maboul : 100 % farine de blé noir (IGP Bretagne et bio), même beurre bouton d’or que le superchef Olivier Roellinger, glace au sarrasin chantournée maison et sélection de bières artisanales Philomenn.

Publicité
  • 4 sur 5 étoiles
  • Restaurants
  • Crêperie
  • Batignolles
  • prix 2 sur 4

Singeant les habituels gimmicks de la bistronomie (murs blancs épurés, ampoules suspendues), autoproclamée « cidrologue et crêpophile », l’adresse, lancée par un trio de copains, a plutôt de la gueule. Parmi les bons points, le service, sympa, accueillant. Une cuisine qui fait que du made in France sur la carte (merci !). Et les galettes, qui portent des noms de grand-mère : Yvonne, Paulette, Marie-José… 
Crêpes cultes ? Notre prèf, la Jeanine, au blé noir breton (meunerie Paulic) : poêlée d’andouille de Vire, emmental, pommes, confit d’oignon au cidre et moutarde à l’ancienne. Ou la régressive crêpe de froment au beurre (salé bien sûr), avec choco Valrhona fondu, joliment présentée.
Le petit plus ? Le bar à cidres avec plus de 25 références, Coat-Albret, Maison Lemasson, Cyril Zangs, dont le cidre gourmet Appie, disponible à la pression. Sans oublier, le soir, ces cocktails originaux à base de cidre et poirés (8 €).

  • 4 sur 5 étoiles
  • Restaurants
  • Fast-foods, snacks et sandwicheries
  • Le Marais
  • prix 1 sur 4

Véritable rock star du quartier, Alain prend les commandes de son échoppe comme on entre en scène. Sous le regard ébahi du parterre de clients à la queue leu leu, les pains pavés de Monsieur Miam Miam se transforment en puits sans fond. Outre ses sandwichs qui font le tour des réseaux (à juste titre, ils font partie des meilleurs de la capitale), le bonhomme mitonne également des galettes de sarrasin bien garnies et des crêpes sucrées. Attention, la queue est toujours longue. Très longue.
Crêpe culte ? Toute simple mais bien foutue : la galette garnie (emmental râpé, oignons compotés, jambon blanc) – existe également en version végétarienne, avec tomate et ciboulette (9,50 €).
Le petit plus ? La personnalité d’Alain, tout simplement.

Publicité
  • 4 sur 5 étoiles
  • Restaurants
  • Crêperie
  • Saint-Ambroise
  • prix 2 sur 4

Si le blaze du restaurant n’était pas la meilleure idée pour le référencement, au moins, on sait dans quoi on fout les pieds. Dans cette déco pas branchée pour un sou (devanture bleu Manche, petit comptoir qui donne sur la rue, meubles en bois…) les frangins Marie et Jérémie, originaires de Saint-Malo, envoient à flux tendu des crêpes et galettes de compète. Bien aidés, aux fourneaux, par le talentueux Jérémie, Malouin d'origine, qui ne badine pas avec le choix des producteurs. Idéal pour tous ceux qui rêvent d'une vraie bonne galette saucisse bien sourcée !
Crêpes cultes ? Une galette à l'andouille de Guémené ou une crêpe au chocolat et beurre salé, à arroser avec une bolée de cidre Sorre brut.
Le petit plus ? La gentillesse du personnel !

Recommandé
    Vous aimerez aussi
      Publicité