Recevez Time Out dans votre boite mail

Recherche
© Hôtel de Ville / Projet de forêt urbaine devant l'Hôtel de Ville de Paris
© Hôtel de Ville / Projet de forêt urbaine devant l'Hôtel de Ville de Paris

Paris s'apprête à accueillir quatre forêts urbaines permanentes !

La Ville prévoit de végétaliser 4 sites emblématiques : le parvis de l'Hôtel de Ville, celui de la gare de Lyon, la place derrière l'Opéra et une voie des Berges de Seine.

Par La Rédaction
Publicité

Vous rêvez d'embrasser un arbre ? Bonne nouvelle ! Après avoir créé près de 30 hectares de nouveaux espace verts, dont 28 nouvelles cours d'écoles "oasis", Anne Hidalgo, l'actuelle maire très green-friendly de Paris, a décidé de planter dès cette année quatre "forêts urbaines" dans toute la capitale. "Les études vont démarrer très vite pour les forêts urbaines sur le parvis de l’Hôtel de Ville, près de l’Opéra Garnier ou de la gare de Lyon", a-t-elle confié à nos confrères du Parisien. 

Le projet s'inscrit dans une volonté politique très forte de "débitumer" 12,5 nouveaux hectares d’ici fin 2020. Make Paris Green Again, tel pourrait être le motto de celle qui déclenche aussi des controverses pour son engagement à pérenniser de nombreuses pistes cyclables, notamment celle de la rue de Rivoli. La maire réélue souhaite que ce deuxième mandat soir "celui de la végétalisation pour adapter la ville au changement climatique". 

Quatre Eden verdoyants en plein Paris !

À l'Hôtel de Ville, "des arbres seront plantés de part et d’autre du parvis", peut-on lire sur le site de la Ville. "Derrière l’Opéra (rue Gluck et parvis entre l’Opéra et la place Diaghilev), la végétalisation sera réalisée de manière à respecter la vue historique sur le monument. Des arbres seront plantés en pleine terre". Sur le parvis nord de la gare de Lyon, place Henry Frenay, "une petite forêt urbaine assurera le rafraîchissement" des voyageurs. Enfin, les Berges de Seine seront enherbées "sur l'une des deux voies", pour créer "un aménagement pour la détente et les pique-nique". L’autre voie devrait "rester goudronnée pour la circulation des véhicules d’urgence".  

À la une

    Publicité