Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right Si elle est réélue, Anne Hidalgo veut pérenniser les 50 km de pistes cyclables provisoires
Vélo
© Unsplash / Thomas de Luze

Si elle est réélue, Anne Hidalgo veut pérenniser les 50 km de pistes cyclables provisoires

Advertising

C'est peu dire qu'en ce moment, le vélo parisien a le vent en poupe. Au moment où s'avançait le déconfinement, on a vu surgir des hordes de cyclistes, tout heureux de voir le chantier du RER Vélo se mettre en branle et de profiter des « coronapistes » : des kilomètres de pistes cyclables provisoires qu'Anne Hidalgo veut aujourd'hui pérenniser.

Faisant le constat d'une adhésion des Parisiens à ce mode de transport et de sa valeur ajoutée dans la lutte contre la pollution, la maire de Paris a annoncé jeudi matin sur France Inter que « si [elle était] réélue, [elle ferait] en sorte que ces aménagements transitoires puissent devenir définitifs », même si l'initiative devra être validée par une série de « votes [et de] procédures ». En attendant la suite, rappelons que depuis quelques semaines, la rue de Rivoli est en grande partie réservée aux vélos – et interdite aux véhicules à moteur privés – et qu'une cinquantaine de kilomètres de pistes ont commencé à apparaître dans la capitale. 

Share the story
À la une
    Advertising