Recevez Time Out dans votre boite mail

Recherche
© Pierre Cardin
© Pierre Cardin

Un nouveau musée Pierre Cardin ouvrira bientôt ses portes à Paris

Alix Leridon
Écrit par
Alix Leridon
Publicité

Au milieu du siècle dernier, Pierre Cardin imaginait le vestiaire du futur. Trois ans après sa mort, ses pièces s’apprêtent à entrer au musée. Le designer, qui a fait ses armes chez Christian Dior avant de monter son propre empire, a habillé les Beatles et Salvador Dalí, ouvert son propre théâtre, l’espace Cardin, et organisé un défilé sur la Grande Muraille de Chine avant d’inspirer le personnage de Pierre Cadault (pas vraiment un cadeau) dans Emily in Paris. Plus de soixante ans de carrière qui seront racontés à travers 30 000 pièces d’archives présentées dans un roulement d’expos temporaires, au 1er étage de la boutique de la rue du Cirque. 

Un coup de jeune nécessaire 

Les Beatles en Pierre Cardin
Les Beatles en Pierre Cardin

Laissés dans leur jus depuis plusieurs années, les magasins Pierre Cardin commençaient à accuser le coup. Passé aux commandes de l’empire depuis la disparition de son grand-oncle, l’ingénieur et designer Rodrigo Basilicati-Cardin s’est lancé dans un large plan de rénovation, touchant d’abord la première boutique du couturier, rue du Faubourg-Saint-Honoré. Réaménagé, le magasin s’élargira bientôt d’un espace de 120 mètres carrés destiné aux collections de mobilier de Pierre Cardin, et d’un musée de 500 mètres carrés à l’étage du magasin voisin, avec lequel il ne fera plus qu’un. 

Un musée dynamique 

Défilé sur la Grande Muraille de Chine (2018) © Pierre Cardin
Défilé sur la Grande Muraille de Chine (2018) © Pierre Cardin

L’idée d’un musée Pierre Cardin n’est pas nouvelle. En 2006, le couturier inaugurait son premier musée à Saint-Ouen, avant de le relocaliser en 2014 dans le Marais. Fermé en 2019, l’espace présentait une collection permanente, constituée de quelque 200 pièces d’archives sélectionnées par le designer. Le nouveau musée propose un modèle plus dynamique, avec des nouvelles expositions tous les six mois. Un mode de fonctionnement qui devrait permettre de renouveler le visitorat, comme le fait déjà très bien la galerie Dior depuis son ouverture. Un pont de plus entre l’art et la mode !

Où ? 20 rue du Cirque, Paris 8e.
Quand ? Ouverture prévue dans les prochains mois. 

À la une

    Publicité