Recevez Time Out dans votre boite mail

Recherche
Evan Dvorkin
© Unsplash / Evan Dvorkin

Une carte recense 136 brasseries artisanales du Grand Paris

Écrit par
Rémi Morvan
Publicité

Tel un bide à bière chez un quarantenaire, les brasseries artisanales ont connu une inexorable croissance ces dix dernières années. Pour s'y retrouver au milieu de tous ces brassins, l'Institut Paris Région (soit l'agence régionale d'urbanisme) les a recensés et fait cartographier par le géomaticien Simon Carrage. Sur cette carte repérée et disséquée par notre consœur Mélanie Rostagnat pour Enlarge Your Paris, on découvre 136 adresses aux profils assez différents.

La carte « Ça mousse en Ile-de-France » a fait le choix d'exclure les sites de production des mastodontes du houblon comme Heineken (mais Gallia, qui a été rachetée par la marque, figure sur la carte). Quant à la nomenclature, elle fait le distinguo entre 80 microbrasseries (moins de 1 000 hectolitres produits par an), 29 brasseries artisanales (au-dessus des 1 000 hectolitres annuels) et cinq fermes brasseries.

Niveau localisation, si toute la région est touchée par le phénomène, Paris intra-muros et le pourtour nord-est sont des zones particulièrement denses en brasseries. Citons en vrac La Montreuilloise, BapBap, la Brasserie du Grand Paris, Outland ou encore les Cuves de Fauve.

Cette carte est un cliché à l'instant T. Car comme le signale Simon Carrage dans son entretien à Enlarge, « depuis 2018, on recense une douzaine de nouveaux établissements chaque année. Avec 136 lieux de brassage, l’Île-de-France reste encore loin de certaines régions comme le Nord, l’Est ou Auvergne-Rhône-Alpes. Mais cela prouve qu’il y a encore un fort potentiel de développement ».

L'autre perspective d'évolution touche au développement de la filière régionale de houblon, « qui pourrait permettre progressivement aux brasseurs de confectionner des bières 100 % locales ». En attendant, la carte est à consulter juste en dessous, on vous laisse programmer (sans modération) vos randonnées houblonnées.

Institut Paris Région
© Institut Paris Région

À la une

    Publicité