Actualités / Transport et Voyage

Une température de 43,8 degrés enregistrée dans le RER !

© DR
© DR

Ha le RER B, cette ligne à part dans l’impitoyable univers des transports franciliens. Quiconque l'a déjà emprunté en heure de pointe sait de quoi il en retourne : des trains très aléatoirement présents, une densité de voyageurs aussi importante qu’une queue devant un restaurant Big Mamma et une étouffante chaleur. Alors imaginez ce qu’endurent les usagers en cette période caniculaire. 

Comme repéré par BFM, des utilisateurs du RER B ont enregistré depuis un mois les températures dans les rames à différents moments de la journée, le tout à l’aide d’un thermomètre hydrométrique. Et les résultats ont de quoi faire peur ! Accrochez-vous, le 25 juillet, la température dans l’air était de 37,1 degrés, quand la température maximale ressentie dans les rames tutoyait les 44 degrés ! Si les usagers pointent du doigt la vétusté des équipements et notamment le manque de rame équipées d’une ventilation réfrigérée, IDF-Mobilités, l’opérateur en charge des transports régionaux, a annoncé que 700 nouveaux trains - rénovés ou neufs - et donc climatisés - seraient en service à 2021. En attendant, courage franciliens !

Advertising
Advertising

Commentaires

0 comments