0 J'aime
Epingler

Hokusai au Grand Palais [DIAPORAMA]

Exposition du 1er octobre 2014 au 18 janvier 2015

1/11
Katsushika Hokusai, 'Kajikazawa dans la province de Kōshū', de la série 'Trente-six vues du mont Fuji', c. 1830-1834
2/11
Katsushika Hokusai, 'Spectre d’Oiwa-san', de la série 'Cent contes de fantômes', c. 1831-1832 / © Katsushika Hokusai Museum of Art
3/11
Katsushika Hokusai, 'Dans le creux d’une vague au large de Kanagawa', de la série 'Trente-six vues du mont Fuji', c. 1830-1834 / © © Musées royaux d’Art et d’Histoire, Bruxelles
4/11
Katsushika Hokusai, 'Manoir aux assiettes', de la série 'Cent contes de fantômes', c. 1831-1832 / © Museum für Kunst und Gewerbe, Hambourg
5/11
Katsushika Hokusai, 'Longue vue', de la série 'Sept manies des jeunes femmes sans élégance', 1801-1804 / © Galerie Sebastian Izzard LLC
6/11
Katsushika Hokusai, 'Vent du sud, ciel clair [le Fuji rouge]', de la série 'Trente-six vues du mont Fuji', c. 1830-1834 / © The British Museum, Londres, dist. Rmn-Grand Palais
7/11
© Rmn - Grand Palais (musée Guimet, Paris) / Thierry Olivier
Hokusai, 'Choshi dans la province de Chiba' (série 'Mille images de la mer')
8/11
Katsushika Hokusai, 'Pêcheur', c. 1818-1830
9/11
Katsushika Hokusai, 'Canards dans le courant', 1847 / © British Museum / dist. Rmn-Grand palais
10/11
Katsushika Hokusai, 'Deux carpes', 1831 / © Rmn-Grand Palais (musée Guimet, Paris) / Thierry Ollivier
11/11
Katsushika Hokusai, croquis, janvier 1814

PAR ICI > NOTRE CRITIQUE DE L'EXPOSITION+ INFOS PRATIQUES

Pour qui affectionne les estampes japonaises, leur finesse, leur coup de crayon enlevé, leurs paysages aux tons bruns, bleus, taupe, rien ne vaut les « vues du mont Fuji » et autres chefs-d'œuvre embués de mystère, signés Katsushika Hokusai (1760-1849). Et quand c'est le Grand Palais qui s'y colle, a priori on ne va pas s'en plaindre. Comprendre : gros budget, œuvres à foison (500 estampes environ) et emprunts exceptionnels from Japan with love.

L'occasion de plonger dans le monde flottant du maître de l'ukiyo-e, dont l'écrasante modernité fascina tant les impressionnistes et marqua durablement la peinture française ; d'apprécier à nouveau la manière dont son style follement expressif préfigura le manga.

Pour protéger les estampes, très fragiles, cet hommage à Hokusai se déroulera en deux temps pour limiter la durée d'exposition de certaines pièces : premier volet du 1er octobre au 19 novembre, deuxième volet du 2 décembre au 18 janvier.

+ d'expos

Commentaires

0 comments