Recevez Time Out dans votre boite mail

Recherche
Marinella Senatore, Alliance des corps, 2021, Paris, Jardin des Tuileries, FIAC Hors les Murs 2021, photo M. Domage. Courtesy : L’artiste, Mazzoleni, London - Torino
Marinella Senatore, Alliance des corps, 2021, Paris, Jardin des Tuileries, FIAC Hors les Murs 2021, photo M. Domage. Courtesy : L’artiste, Mazzoleni, London - Torino

Le Palais de Tokyo célèbre ses 20 ans avec l'un des événements de l'année

Pour souffler ses 20 bougies, le Palais de Tokyo vous invite à célébrer l’art dans tous ses états au sein de son festival Alliance des corps. Au programme ? Art contemporain, danse, performances et DJ sets.

Écrit par Time Out. En partenariat avec le Palais de Tokyo.
Publicité

20 ans, ça se fête ! Si vous avez célébré les vôtres à grands coups de Malibu ou de manzana, le Palais de Tokyo, lui, vous invite à une teuf d’anniversaire forcément plus « arty » que « beuverie ». Pour souffler ses bougies, le centre d’art parisien organise un festoche sur un week-end prolongé et se paye le luxe d’inviter l’une des stars de l’art contemporain pour animer tout ça. La classe, non ?

Du 15 au 18 septembre, le Palais de Tokyo accueillera ainsi le festival Alliance des corps. Responsable de l’événement, la commissaire Vittoria Matarrese – directrice de la programmation des arts performatifs au Palais de Tokyo et créatrice du festival Do Disturb – invite la plasticienne italienne la plus en vogue de la planète art, Marinella Senatore, à prendre en main les festivités. Et l’artiste est venue accompagnée d’un paquet d’associations pour faire vivre le Palais durant les quatre jours de l’événement.

Palais de Tokyo
School of Narrative Dance, Shenzhen, 2017. © Bi-City Biennale of UrbanismArchitecture, Shenzhen

Après une pandémie et dans cette période de remise en question sociétale, Marinella Senatore s’est demandé ce que devait être un centre d’art aujourd’hui. Une interrogation à laquelle elle répond par un projet qui célèbre le vivre-ensemble, le féminisme, l’inclusion, l’accomplissement personnel et la création d’une citoyenneté activée par l’éducation informelle. En 2021, son travail avait déjà séduit Maria Grazia Chiuri, directrice artistique des collections féminines de Dior, qui a confié à la plasticienne la scéno de son défilé croisière à Lecce, dans les Pouilles (terre natale de l’artiste). Inspirée par cette région du sud de l’Italie, la scénographie du défilé constitue aujourd’hui une grosse partie du décor du festival, dans une ambiance à mi-chemin entre illuminations de Noël et manif engagée. L’occasion de sceller le big love entre le Palais de Tokyo et Dior, mécène de l’événement.

L’Alliance des corps est l’illustration du monde idéal selon Senatore, qui invite donc une quarantaine d’assos parisiennes à squatter les différents espaces du lieu. Et c’est dans un Palais de Tokyo brillant de mille feux que se rencontrent les Hijabeuses, des danseurs en fauteuil roulant, des traceurs de parkour, des danseurs de voguing… Sortez les lunettes de soleil : les monuments lumineux de Marinella Senatore vous en mettront plein les yeux, ambiance fête foraine sous LSD ! Ça vous donne envie de remuer vos fesses ? Attendez que la nuit tombe pour whiner au son des sets des DJ Marai, Corbeille Dallas, Beau Travail, Taranta Lanera ou Rag, en collaboration avec la Station - Gare des Mines et Petit Bain

Pour résumer : l’Alliance des corps, c’est quatre jours de teuf dédiés à l’art. Tous les jours, trois workshops (de 14h à 18h), une performance collective (19h-21h) et des DJ sets (21h-00h) vous permettront de fêter comme il se doit les 20 piges du palais le plus toc-toc de Paname. Alors, vous vous habillez comment pour y aller ?

Recommandé
    Vous aimerez aussi
      Publicité